Sports

Six équipes au sein de la nouvelle Ligue professionnelle de hockey féminin


Normand A. Léger
Le Moniteur Acadien


C’est en janvier que la nouvelle Ligue professionnelle de hockey féminin doit débuter sa saison régulière.

Il y aura six équipes au départ, dont trois au Canada et l’autre moitié aux États-Unis. Il y aura un repêchage et des agentes libres.

La nouvelle ligue comprendra les franchises à Toronto, Ottawa et Montréal au Canada, et Minneapolis-St. Paul, la région de New York et de Boston aux États-Unis. Les patinoires pour accueillir ces formations n’ont pas été identifiées.

Du 1er au 10 septembre, chaque franchisepeut signer des ententes avec trois joueuses. Ces joueuses vétérans formeront les fondations de chaque club.

Les équipes vont identifier plus de 300 joueuses parmi les plus talentueuses du monde. Le tout premier repêchage de 15 rondes aura lieu à Toronto le 18 septembre. Les équipes auront chacune 18 joueuses, avec trois signatures d'agentes libres avant le repêchage, et 15 repêchées. Les alignements du camp d'entraînement pourront contenir 28 joueuses et d’autres pourront s’ajouter lors d’une deuxième période d'agence libre.

Chaque équipe doit amener au moins 28 joueuses au camp d'entraînement et ne peut pas avoir plus de 20 joueuses signées avant l'ouverture du camp. Les franchises auront environ six semaines entre les premiers entraînements et le début de la saison régulière 2023-2024 en janvier. Chaque équipe doit réduire son alignement à 23 joueuses avant le début de la saison.

Les contrats des joueuses sont évalués entre 35 000 $ et 80 000 $ par année. Chacune des six équipes disputera 24 matchs de saison régulière suivi des séries éliminatoires.