Sports

Ringuette : l’Attack ajoute 3 victoires

L’Attack de l’Atlantique a remporté ses trois joutes de la fin de semaine dans la Ligue nationale de la ringuette au Centre UNIplex de Dieppe.


Normand A. Léger
Le Moniteur Acadien


RINGUETTE.

L’Attack a maintenu sa première position au classement général du circuit avec un dossier de 10-3-2=34pts, deux de plus que le Rath de Calgary. La formation souhaite terminer dans le top 3 pour avoir un meilleur horaire au championnat national prévu pour Dieppe au mois d’avril.

(Les joueuses de l’Attack (en noir) en défensive contre une attaque de Cambridge dimanche matin. Photo : Normand A. Léger)

Dimanche matin, Jenny Snowdon, Britney Snowdon et Madisson Gaudet ont chacune marqué à deux reprises en plus d’ajouter le même nombre de passes dans une victoire convaincante de 11 à 4 face aux Turbos Cambridge. Cloé LeBlanc a ajouté deux buts et Dominik LeBlanc, Meredith Tulloch et Monica Collette, un chacune. Julie Richard a inscrit trois passes. L’Attack a mené 37 à 27 dans les tirs au but. Jasmine LeBlanc a inscrit le gain devant la cage.

L’Attack a gagné ses deux rencontres de samedi devant une foule enthousiaste au Centre UNIplex de Dieppe. En soirée, l’Attack a eu raison de Fusion de Gatineau par la marque de 9 à 6 grâce à cinq buts marqués en 2e période. Jenny Snowdon a deux buts et quatre passes pour 6 points et sa soeur Britney, triis filets et deux mentions d’aide pour 4 points. Manon Vautour a trouvé le fond du filet à deux reprises et Courtney Carter et Cloé LeBlanc, une fois chacune. Madisson Gaudet et Miguelle Proulx ont trois mentions d’aide chacune. Jasmine LeBlanc a inscrit le gain devant le filet avec 22 arrêts, le même nombre que la joueuse vis-à-vis.

(Dominik LeBlanc. Photo : Normand A. Léger)

En matinée samedi, il a fallu se fier aux tirs de barrage pour déterminer l’équipe gagnante et l’Attack a eu le dernier mot avec un gain de 8 à 7 contre la Révolution de Rive-Sud. L’Attack a mené 33 à 30 dans les tirs au but, avec 11 en 2e période. Britney Snowdon a marqué deux fois en tirs pour la victoire. Il a fallu six rondes. Manon Vautour y est allée d’une performance de deux buts en temps réglementaire pour l’Attack. Jenny Snowdon, Britney Snowdon, Madisson Gaudet, Geneviève Belliveau et Monica Collette ont marqué une fois chacune. Cloé LeBlanc a contribué trois mentions d‘aide tout comme les sœurs Snowdon. Grace MacKenzie a vu 30 tirs pour la victoire.

Ailleurs, Rive-Sud a défait Cambridge 11 à 5 et Gatineau a eu raison de Rive-Sud 7 à 3.

«On a connu une très belle fin de semaine avec des parties intenses. On bataillait pour la première position de l’Est et les filles ont bien répondu, de dire l’entraineur de l’Attack, Gilles Proulx. Le travail qu’elles ont réalisé lors des dernières semaines a donné le résultat. Rive-Sud et Gatineau étaient à égalité avec nous et toutes se battent pour la première position. Notre motivation est de terminer top 3 et les parties comme samedi seront semblables au championnat canadien. Il faut se préparer pour cela.»

Britney Snowdon est l’une des meilleures marqueuses de l’équipe. «On se bat pour le top 3, on a joué contre trois bonnes équipes et on a suivi le plan de match, a-t-elle expliqué. On s’améliore avec chaque fin de semaine de tournoi et notre conditionnement physique est très bien. On va se pousser davantage dans le gymnase et lors des entrainements, on travaille fort. Il faut être en forme physiquement pour le national et le fait que c’est à Dieppe nous motive. Moi et ma sœur Jenny, on joue ensemble depuis bien des années et nous sommes des joueuses semblables. On aime être sur la glace ensemble et ce n’est pas notre dernière saison avec l’Attack.»

«Avec les points en jeu et un classement serré, c’est certain que ces trois victoires sont excitantes, de dire Dominik LeBlanc. Rive-Sud a un style rapide et nous un jeu de contrôle et c’est moins évident pour nous. Cependant, on a bien répondu. Une autre grosse fin de semaine nous attend à Gatineau et on s’entraine fort pour le national. C’est rare de jouer devant notre famille et proches et on est prêtes pour le défi. C’est ma 7e année avec l’Attack; je n’avais pas joué pour 3 ans et j’ai été réinspiré à revenir jouer cette année et je suis heureuse d’être là.»

L’Attack a trois autres parties à l’horaire avant le championnat canadien, à Gatineau, les 9 et 10 mars.