Sports

Memramcook a célébré ses anciens sportifs et bâtisseurs


Le Mur de la renommée sportive du Village de Memramcook s’est enrichi de quatre nouveaux membres lors d’une cérémonie digne tenue au Monument-Lefebvre dimanche après-midi.

Normand A. Léger
Le Moniteur Acadien


Devant parents et amis, la cérémonie d'intronisation a célébré le dévouement, la passion et les réalisations exceptionnelles des athlètes, équipes et bâtisseurs de la communauté. Ces personnes ont laissé une empreinte significative dans le monde du sport et sur leur communauté.

Les intronisés sont Francis Landry et Euclide Gautreau comme bâtisseurs, l'équipe d'haltérophilie avec Rhéal LeBlanc (entraîneur), Bernard Dupuis, Robert P. Gaudet, Raymond Landry et Réginald Dupuis comme haltérophiles et Carmel Melanson comme athlètes.

Carmel Melanson Small

Carmel Melanson a été une athlète surtout reconnue en balle-molle et en athlétisme. Cette dernière a excellé dans divers sports depuis son jeune âge. Elle était une athlète naturelle qui a excellé dans les lancers et établissant des records provinciaux en athlétisme. Elle a brillé avec diverses équipes de balle-molle, participant à des nombreux championnats nationaux. Certains de ses lancers se retrouvent encore dans le top 10 des meilleures performances par une athlète du Nouveau-Brunswick. «Merci beaucoup pour cet honneur», a-t-elle dit aux gens présents suite à son intronisation.

Francis Landry Small

Francis Landry était dévoué à sa communauté et à sa famille. Les gens se sont souvenus longtemps de la patinoire exceptionnelle qu’il avait construite derrière sa maison. Né à Lourdes en 1934, il a été père de neuf enfants. Membre actif du hockey mineur de Memramcook, il a été son président et aussi un entraîneur. Il a siégé à divers comités dans la région. Il est décédé à 78 ans. Son épouse Juliette Landry a accepté la plaque en son honneur. «Merci beaucoup au nom de Francis», a-t-elle dit à la foule avec émotion.

Euclide Gautreau Small

La bâtisseur Euclide Gautreau est un passionné du hockey et d’autres sports. Il est surtout reconnu comme annonceur et marqueur officiel des Aigles Bleus de l’Université de Moncton au hockey universitaire. Il est l’auteur de deux livres au sujet de l’histoire des Aigles Bleus à l’Université Saint-Joseph et l’Université de Moncton. Il a aussi été arbitre au hockey et il a joué dans la Ligue de hockey de la Vallée de Memramcook, ainsi que marqueur officiel de la Ligue de fastball du même endroit. Il a été bénévole aux Jeux de l’Acadie et au terrain de golf en plus de conduire l’handibus dans sa région. «Merci beaucoup, j’aurais bien des histoires à raconter, mais ma voix tremble», a-t-il dit.

équipe haltérophilie Small

L’équipe d’haltérophilie de Memramcook comptait quatre athlètes et un entraîneur, Rhéal LeBlanc. Bernard Dupuis, Réginald Dupuis, Raymond Landry et Robert Gaudet sont les quatre athlètes qui ont laissé leur marque dans ce sport dans les années 1970. Ils étaient aux Jeux du Canada en 1971 sans leur entraîneur, ce qui les a beaucoup déçus. Ils étaient membres de l’équipe provinciale d’haltérophilie. Ils ont participé à diverses compétitions provinciales, en Nouvelle-Écosse et au niveau national. Ils ont poursuivi des entraînements par la suite pour le plaisir et maintenir la forme. Raymond s’est adonné à la planche à voile sur l’eau par la suite. Robert pouvait lever 300 livres au-dessus de sa tête. Réginald est devenu un lutteur amateur en lutte olympique et a représenté l’Université de Moncton. Il a aussi pratiqué l’athlétisme, le volleyball, la balle-molle et le ping-pong. L’enseignement en éducation physique l’a tenu occupé. Chacun des athlètes a tenu à remercier le comité pour ces honneurs et surtout leur ancien entraîneur Rhéal LeBlanc, absent pour l’occasion pour son dévouement et ses précieux conseils. Bobby Dupuis et Francis Gaudet ont relaté plusieurs exploits de ces athlètes exceptionnels.

Pierre Léger Small

Le comité a aussi tenu à reconnaître la contribution du membre fondateur du Mur de la renommée Pierre Léger, décédé. Pamphile Léger a accepté une plaque en son nom.

Le maire Maxime Bourgeois a tenu à féliciter et rendre hommage avec les membres du conseil les personnes intronisées et exceptionnelles. «Le mur de la renommée est l’occasion de mettre en lumière ceux et celles qui ont façonné le patrimoine sportif de Memramcook au fils des ans, déclare le maire. Ce mur symbolise une persévérance admirable pour atteindre des sommets remarquables. Il souligne l’héritage culturel du sport et l’ensemble des valeurs qui ont influencé le développement du sport à Memramcook et il sert d’inspiration pour les nouvelles générations.» La député provinciale de Memramcook-Tantramar, Megan Mitton, a tenu elle aussi à féliciter les personnes présentes pour leurs accomplissements.