Sports

Benoit Cormier et Owen O’Neal rêvent de jouer chez les pros


Normand A. Léger
Le Moniteur Acadien


Benoit Cormier de Moncton et Owen O’Neal de Sackville sont deux joueurs de football universitaire qui ont l’espoir de s’aligner avec une équipe de la Ligue canadienne de football dans l’avenir.

Tous deux s’entraînent régulièrement sous la direction de Michel Johnson afin de parfaire leur conditionnement physique et surtout leurs habiletés en tant que joueurs.

départ benoit Small

Benoit Cormier mesure 6pieds 1pouce 205 livres, ce qui est idéal pour lui. Il a joué trois années avec les X-Men de l’université St. Francis Xavier, avant de faire le transfert à l’Université Queen’s en Ontario en septembre dernier pour terminer son baccalauréat en génie. Il ne pouvait le compléter à StFx.

«J’ai voulu jouer avec les Gaels parce qu’ils sont une force au football universitaire, de dire Benoit Cormier. C’est aussi une bonne école pour l’ingénierie. Les entraîneurs possèdent un bon plan pour l’équipe. Il me reste deux ans à jouer et j’y vais une année à la fois. Je n’ai pas pu jouer l’an dernier en raison des règlements de transfert d’U SPORTS. C’était décevant, mais c’est du passé et je me prépare pour la prochaine saison.»

agilité Small

Cormier s’est bien distingué avec les X-Men et les Olympiens de l’école L’Odyssée. Il était aussi un bon joueur de basketball scolaire. «Je me suis entraîné l’an dernier quand même et je suis plus familier avec leur programme. Je vais être receveur de passe. Je suis fier de mon cheminement jusqu’à présent et jouer avec les Gaels sera mémorable pour moi. On a connu une bonne saison l’an dernier, mais on n’a pas pu battre les Mustangs de Western. On va s’améliorer et ce sera une bonne saison mémorable alors qu’on sera l’équipe hôtesse de la Coupe Vanier. On a les yeux sur les gros prix. Les entraîneurs sont derrière moi et j’ai le potentiel d’avoir une bonne saison avec les Gaels. Je travaille cet été pour être en forme et améliorer mon jeu.»

Pour sa part, Owen O’Neal mesure 5pieds 11pouces, 185 livres et joue comme secondeur de ligne. Il va disputer sa 4e année à l’université Mount Allison et étudie en philosophie/sciences politiques et commerce. «Je vais jouer mes 4e et 5e années avec les Mounties, a-t-il précisé. J’offre un bon leadership, une bonne mentalité et je mène par exemple avec les Mounties. J’exécute mon travail sur le terrain. L’équipe va garder le focus sur ses objectifs et offrir une unité défensive de premier ordre. J’ai aimé l’an dernier, on n’a jamais arrêté et on a bataillé à chaque partie. Il y a des choses qu’on peut améliorer et on peut faire mieux.»

Le s Mounties ont plusieurs vétérans de retour pour la prochaine saison et les yeux sont sur le Loney Bowl. «On a faim et on le veut, a ajouté O’Neal. On est tous dédiés. J’ai gagné quatre championnats de suite avec les Titans de Tantramar et j’ai joué au hockey et au basketball à l’école. On a deux championnats en 10e et 11e années au basketball. J’habite à Sackville et je ne sais pas à quel endroit mon prochain chapitre m’apportera. Je place mon focus sur le football maintenant et je vise définitivement évoluer dans la Ligue canadienne de football. C’est la raison que je suis ici à travailler pour me permettre de continuer et voir jusqu’ou je peux me rendre.»

Ces joueurs sont dévoués à leur entraînement, ils y consacrent plusieurs heures par semaine pour atteindre les rêves visés.

force 1600 x 1200(Owen O’Neal (en noir) pratique son explosion de départ alors qu’il est retenu par Benoit Cormier. Photos : Normand A. Léger)