Opinion

Une grève pour nous tous!


Le 19 avril 2023, la grève s’est annoncée partout au Canada pour les travaillant(e)s de la Fonction Publique du Gouvernement Canadien. Je me suis retrouvée parmi ces 155 000 membres d’un océan à l’autre de notre pays qui demandent à notre gouvernement de faire ce qui est juste pour l’ensemble.

Comme bien d’autres, je ne voulais pas me retrouver parmi ces lignes de piquetage, les bruits de klaxon et de sifflets, de cris et d’angoisse. Malgré tout cela, je suis en solidarité avec mes confrères et consœurs, non pas seulement ceux de mon syndicat, mais aussi de TOUTES les personnes qui travaillent au Canada, soit comme employé, travailleur autonome ou entrepreneur.

Mon travail avec l’Agence du Revenu du Canada au département des services des petites entreprises consiste à répondre aux questions des entrepreneurs, des comptables et toutes les personnes qui se posent des questions face aux impôts d’entreprises. Je réponds à environ 125 à 150 appels par semaine, majoritairement en français. Je tiens toujours à cœur chaque appelant, et je m’assure de bien comprendre leur question et/ou besoin. Le salaire, les bénéfices et les vacances, tout ça devient deuxième rang. J’accorde une importance primordiale d’aider et de trouver la bonne solution pour chaque appelant. Souvent j’entends les commentaires de remerciements d’avoir eu pris le temps et comment ils apprécient mon dévouement à mon travail.

Maintenant, je VOUS demande, comme employé, employeur, entrepreneur ou travailleur autonome, de m’appuyer dans mon temps de besoin. Je vous demande votre aide à passer le mot. Que nous ne sommes pas les méchants que la plupart des gens nous disent que nous sommes. La vérité des choses c’est que nous vivons tous dans la même période d’inflation, d’incertitude, et de besoins qui s’accroîtront de jour en jour. Nous devons tous s’adapter aux changements économiques et sociales qui se présentent.

La différence c’est que NOTRE employeur est celui qui ajuste la barre pour tous les autres travaillants et entrepreneurs dans notre pays. Si on ne peut pas, comme employé fédéral, demander des hausses salariales justes et équitables, d’avoir le choix de travailler à distance, d’effacer le racisme, la discrimination et le harcèlement au bureau, et enfin mettre fin à la sous-traitance des positions, comment est-ce que vous allez finir par demander ces mêmes choses à votre employeur quand le temps arrivera? Comment allez-vous justifier les besoins de tous si vous n’appuyez pas tous ceux qui vous entourent et qui forment l’ensemble complet?

On est là pour vous quand vous avez besoin de nous. SVP soyez là pour nous quand nous vous avons le plus de besoin!

Ensemble, on va faire des changements positifs pour tous les Canadiens et Canadiennes!

Solidarité!



A. D. Cormier
Moncton