Opinion

Un projet qui n’a que des avantages pour Cap-Acadie


Le «Sentier Ligne Côtière» est un projet rassembleur pour toute notre nouvelle ville régionale de Cap-Acadie, qui rejoindra de Boudreau-Ouest à Shemogue, et plus tard pourrait avoir des branches pour rejoindre les sentiers de Cormier-Village et Haute-Aboujagane. Ce projet, inclusif et accessible pour toutes les générations, pour la marche en plein air et le cyclisme, apportera des bénéfices social, environnemental, culturel, touristique et économique pour toute notre région.

C’est le genre de projet qui encouragerait les jeunes familles de l’extérieure à venir s’établir dans notre région et encouragerait aussi nos jeunes familles à rester, gardant ainsi nos aînés dans la région près de leur famille.

Comme membre d’un comité « pro-sentier » de citoyens et de leaders de la communauté depuis plus de trois ans avec des représentants de Cap-Pelé, Beaubassin-est et Shediac, je vois aussi ce projet contribuer à la protection de notre environnement local avec des tracés de sentier bien placés afin de protéger nos écosystèmes fragiles, tels que les dunes, les terres humides les marais, etc., mais aussi qui pourra servir comme lieu d’observation et d’éducation sur ces endroits si bénéfiques à nos écosystèmes.

Finalement, ce projet deviendra un catalyseur pour la naissance de petites entreprises et de boutiques artisanales et culturelles dans chacune de nos petites communautés le long du trajet pour accommoder les utilisateurs des sentiers.



Gilles Cormier
Saint-André-LeBlanc