Opinion

Texter au volant est une conduite dangereuse


Le fléau des personnes qui textent au volant semble prendre de l’ampleur à Dieppe et Moncton. Il ne se passe pas une fois, lorsque je prends une marche ou bien que je roule en voiture, sans que je ne rencontre des personnes qui textent au volant ou qui lisent leurs messages. Elles sont faciles à identifier : zigzaguant quelque peu, retardant les autres automobilistes lorsque le feu tourne vert, accidents ou accidents évités de justesse.

Tout récemment, il s’en est fallu de peu. Heureusement que j’étais vigilant et que je regardais dans mon rétroviseur, puisqu’une jeune dame qui me suivait en pitonnant allègrement n’avait pas remarqué que le feu avait changé au rouge! J’ai alors rapidement changé de voie en klaxonnant et elle a freiné juste à temps afin de ne pas emboutir une voiture.

Ces personnes mettent la vie des automobilistes et des piétons en danger. Il semble que les campagnes de sensibilisation ne fonctionnent pas avec ces insoumis. Les forces policières se doivent d’appliquer rigoureusement la loi, et ce, avec des opérations fréquentes et publicisées.


Luc J. Doucet