Opinion

Pour ne plus confondre U de M(oncton) et U de M(ontréal)


Il me fait plaisir d’ajouter mon nom à ceux et celles qui désirent faire changer le nom de l’Université de Moncton.

De plus en plus, on voit des universités, des municipalités, des rues et même des circonscriptions électorales changer de nom afin que soit mieux reflété leur géographie, leur histoire ou encore ce besoin légitime d’éliminer une fois pour toutes de leur mémoire collective « d’infâmes personnages » comme l’a si bien dit Jean-Marie Nadeau.

Avec ses trois campus solidement établis, il serait approprié que le nouveau nom reflète cette réalité, un peu comme au Québec par exemple, alors qu’on retrouve l’Université du Québec à Montréal, en Outaouais, à Trois-Rivières, etc. On pourrait l’appeler l’Université de l’Acadie à Shippagan, à Edmundston et à Moncton. Ça éviterait aussi de confondre l’U de M(oncton) avec l’U de M(ontréal); ce n’est pas la mer à boire bien entendu, mais quand même, ça serait toujours ça de pris!

Quant au coût associé à cette démarche, je ne crois pas qu’il serait tel qu’il mettrait l’avenir de l’institution en péril.

Certains l’affirment, nous avons bien d’autres chats à fouetter; mais nous aurons toujours d’autres chats à fouetter! Moi, je dis qu’il faut battre le fer quand il est chaud : le temps est venu d’effectuer ce changement de nom.



Maurice Rioux
Gatineau, Qc