Opinion

L’inflation et ses conséquences sur les études


Avec l’augmentation constante des coûts de la vie et cela dans la plupart des domaines, on peut hélas facilement prévoir que le rendement académique de nos jeunes au niveau scolaire, universitaire ou collégial risque d’être négativement affecté et surtout chez les moins nantis de la société.

Par cette très courte lettre, à titre d’exemples, je veux louer l’aide fournie par de nombreuses personnes qui offrent bénévolement des services aux écoles afin de diminuer la faim chez les jeunes. D’autres, vont lire et encourager la lecture chez les jeunes enfants.

Par contre, je ne comprends pas encore pourquoi notre gouvernement provincial préfère accumuler des surplus budgétaires au lieu de consacrer plus de fonds à la cause éducative afin de mieux éliminer la misère qui est de plus en plus omniprésente et croissante.

Avouons-le franchement, il y a actuellement de plus grands risques que nos jeunes, ne réussissant pas leurs études, soient tentés d’abandonner leur milieu éducatif et augmenter ainsi le nombre de pauvres et de chômeurs dans nos rues et nos communautés.



Alcide F. LeBlanc
Moncton