Culture

Le Festival Frye et Acadie Rock s’allient pour une journée au rythme de la poésie locale le seize août prochain


Communiqué de presse

Moncton, le 2 août 2023 - La littérature sera mise en vedette le 16 août prochain lors de la 12e édition du Festival Acadie Rock, en partenariat avec le Festival Frye. Deux événements poétiques, dont la traditionnelle Soirée de poésie Gérald-LeBlanc, mettront en vedette huit auteur·rices originaire ou habitant en Atlantique, de voix émergentes aux voix plus établies. En plein cœur d’un des plus grands événements de l’été de la ville de Moncton et au lendemain des festivités du 15 août, Acadie Rock et le Frye invitent les membres du public à reprendre leur souffle au rythme de la poésie d’ici.

Le Festival Acadie Rock et le Festival Frye, deux organismes voués à la diffusion de l’art et de la culture dans la région du grand Moncton, sont fiers de s’allier cette année pour offrir une programmation riche et diversifiée, lors de deux événements permettant au public d’aller à la rencontre des poète·sses de l’Atlantique.

L’équipe du Festival Frye a concocté la programmation de la soirée de poésie Gérald-LeBlanc, qui affiche des lectures de huit auteurs et autrices de la région : Céleste Godin originaire de Halifax, créatrix de la pièce de théâtre Bouée (2023) et autrix de Overlap chez Prise de parole (2020); Léa Doucet, poète émergente de Dunlop, N.-B., dont le premier recueil, Ciel de tuiles, est paru cette année chez Perce-Neige; Xavier Gould, artiste queer de Shédiac vivant à Montréal, et auteur·rice du recueil des fleurs comme moi, chez Prise de parole (2023); le Poète flyé et poète lauréat de la ville de Moncton Paul Bossé, qui sort l’essai Tous les tapis roulants mènent à Rome en septembre 2023 (Éditions Perce-Neige); Émilie Turmel, originaire du Québec et établie à Moncton depuis plusieurs années, autrice de plusieurs recueils publiés chez Poète de brousse, dont Berceuses, qui verra le jour à la fin août; Sue Goyette de Halifax, autrice et éditrice anglophone acclamée par la critique, qui publie cette année A Different Species of Breathing chez WLU Press; Sonya Malaborza de Galloway, N.-B., traductrice, éditrice chez Prise de parole, et autrice de Prendre racine, un récit qui sortira en septembre prochain; et enfin Dominique Bernier-Cormier, auteur et traducteur québeco-acadien vivant à Vancouver, dont le recueil Entre Rives and Shore a été publié chez icehouse poetry en mars 2023.

Dominique Bernier-Cormier et Sonya Malaborza seront également en tête-à-tête le 16 août à 16 h, lors d’un entretien en anglais en partenariat avec la maison d’édition Goose Lane Editions, qui dirige icehouse poetry, et la librairie Tidewater Books.

Cette collaboration entre les deux festivals intervient alors que le poète Guy Arsenault, auteur du recueil éponyme Acadie Rock (Éditions Perce-Neige, 2013), est décédé en mars dernier, à quelques jours du lancement de la programmation du Festival Frye. Le 21 mars, le Poète flyé Paul Bossé avait lu des extraits de l'œuvre de Guy Arsenault, pour lui rendre hommage. Chez Acadie Rock, c’est le visuel de la 12e édition qui donne chapeau bas au poète et artiste visuel, par le biais d’une œuvre créée par sa fille, Maryse Arseneault.

«C’était important pour nous d’honorer la mémoire d’un grand artiste qui a eu un tel impact sur la culture et la création artistique locales», explique Éric Cormier, directeur du Festival Acadie Rock. «Cette année, notre programmation est composée à 90 % d’artistes d’ici parce qu’on veut les soutenir, surtout après les trois années extrêmement difficiles qui viennent de passer.»

L’entretien avec Dominique Bernier-Cormier est gratuit, mais les réservations sont recommandées et peuvent être faites sur le site du Festival Frye. Les billets pour la soirée de poésie Gérald-LeBlanc sont en vente au tarif de 15 $ sur le site Internet du Festival Acadie Rock.