Culture

Bouquet final pour le 43e Été Musical de Barachois


Michel C. Belliveau
Le Moniteur Acadien


Le rideau est tombé sur la 43e saison de l’Été musical de l’Église historique de Barachois. De nombreux mélomanes de la musique classique s’étaient donné rendez-vous pour applaudir trois musiciens exceptionnels lors du concert final. Parmi eux figuraient des professeurs de musique locaux, des jeunes et des personnes d’âge mûr, tous ayant grandement apprécié la qualité inégalée de ces trois artistes. J’ai eu le plaisir d’échanger avec un couple de la région de Montréal, Marie Léonard et Roger Nadeau, qui ont fait leur première visite dans cette église transformée en salle de spectacle. Leur enthousiasme faisait plaisir à voir.

Julie Triquet Small
Julie Triquet

La violoniste Julie Triquet, visiblement émue, a enchanté l’auditoire en interprétant de magnifiques pièces, dont «Violon dans le soir» de Camille Saint-Saëns. Elle s’est dite ravie de se produire sur la scène de Barachois et a partagé sa joie en déclarant : « C’est un plaisir de retrouver le cher Moncton et la région où j’ai vécu de merveilleux moments. » Elle a également partagé une anecdote amusante sur sa découverte de la nouvelle technologie grâce à la tablette électronique, qui lui permet d’interpréter les partitions musicales.

Catherine St Arnaud Small
Catherine St-Arnaud

J’ai également eu le plaisir d’apprécier la prestation de la cantatrice québécoise Catherine St-Arnaud, qui a interprété avec brio la chanson « La mer » de Mel Bonis. Elle a été chaleureusement accueillie par les spectateurs et spectatrices, tous férus de musique classique. Madame Catherine St-Arnaud a partagé son ressenti en déclarant : « La préparation m’a donné l’impression de découvrir une famille musicale. Et le faire en terre acadienne, c’est la cerise sur le sundae. »

La soirée a pris une tournure plus sombre avec la pièce «Try Me, Good King» que les musiciens ont interprété avec une grande virtuosité. La foule a chaleureusement applaudi à la fin de la Villanelle d’Eva Dell’Acqua. Les artistes ont également présenté des mélodies de compositrices contemporaines renommées telles que Cécile Chaminade, Anne Sylvestre et Libby Larsen. Un moment fort de la soirée a été la performance de « Morgen » de Richard Strauss.

Julien Leblanc Small
Julien LeBlanc

En conclusion, le co-directeur de l’Été musical de Barachois, Julien LeBlanc, a souligné : «C’est toujours un plaisir d’accueillir des artistes de ce calibre à Barachois. Répéter de la grande musique dans la joie avec des personnes aussi gentilles et généreuse est une expérience des plus enrichissantes.»