Chroniques

Nos Habitudes de vie


Marie O’Bien
mbo28@icloud.com



Lorsque nous examinons notre routine quotidienne, nos habitudes de vie se manifestent. J'aborde ce sujet car nous sommes tous des créatures d'habitudes. Certaines habitudes sont simples, presque automatiques, et nous ne leur accordons que peu d'attention. Prenez, par exemple, notre routine d'hygiène matinale que nous avons acquise depuis notre enfance. C'est devenu une seconde nature grâce à une pratique constante. Avec le temps, nous l'avons ancrée dans notre esprit et notre quotidien, assurant ainsi sa pérennité.

Cependant, si nous essayons d'introduire une nouvelle habitude dans notre routine, cela peut s'avérer difficile sur la durée. Je ne suis pas une spécialiste des neurosciences, mais grâce à mes connaissances en développement personnel, je peux partager certaines notions qui peuvent sembler complexes. Je vais m'efforcer de les simplifier en m'appuyant sur les explications d'un expert en neurosciences.

Tout d’abord, j'ai appris qu'il faut entre 3 et 6 mois pour qu'une nouvelle habitude s'incorpore pleinement dans notre quotidien. Vous pourriez vous demander pourquoi cela prend autant de temps pour s'ancrer dans notre cerveau, en particulier dans notre cortex préfrontal. Après 3 mois de pratique d'une nouvelle habitude, des connexions neuronales se forment, ce qui nous permet de créer quelque chose de nouveau. Au bout de 6 mois, cette habitude devient naturelle, et nous n'avons plus besoin de nous forcer pour la maintenir. Elle fait alors partie intégrante de notre vie quotidienne. Il est essentiel de comprendre que notre cerveau est un muscle qu'il faut exercer pour le rendre efficace. Nous devons persévérer pour instaurer de nouvelles habitudes.

Certaines personnes le font naturellement, car elles ont exercé leur cerveau de cette manière pendant longtemps. Prenez l'exemple de l'exercice physique : si nous ne sollicitons pas régulièrement notre cerveau, nous sommes enclins à abandonner plus facilement. C'est une question de neurologie. Il est important de prendre consciemment une décision parmi les options qui se présentent à nous et de créer une nouvelle habitude à la fois, plutôt que d'en initier plusieurs en même temps.

Il y a un an et demi, j'ai pris la décision de commencer un programme d'exercice. J'ai compris que ma santé physique devait devenir une priorité dans ma vie, malgré le fait que, comme je le relate dans mon livre "Les carnets de Marie... à ma façon", l'exercice n'était pas ma tasse de thé. Convaincre mon cerveau de l'importance de l'activité physique a été un défi en soi. J'ai dû la mettre au premier plan de ma vie et lui donner un sens pour mon bien-être. Aujourd'hui, après une période prolongée d'efforts, j'ai réussi à l'incorporer dans ma routine hebdomadaire.

Le défi que nous entreprenons doit avoir un sens pour notre bien-être. Il est essentiel de connaître les avantages à long terme que cela nous apportera si nous l'intégrons dans notre quotidien et de comprendre son impact sur notre vie et sur les autres. Lorsque nous relevons ce défi, il est important de célébrer les petites victoires pour nous motiver.

Souvent, lorsque nous commençons quelque chose de nouveau, nous sommes facilement distraits. Le divertissement est une industrie importante, parfois au détriment de nos habitudes. Cependant, il peut aussi être utile pour réduire le stress et accroître nos connaissances. Il s'agit de trouver un équilibre dans nos comportements.

Ces notions peuvent nous aider à mieux nous comprendre. Il ne s'agit pas de nous critiquer ou de nous culpabiliser pour nos lacunes quotidiennes. Chacun de nous est responsable de son propre bien-être. Entraîner notre cerveau est essentiel pour assurer la durabilité de nos nouvelles habitudes. Nous devons être bienveillants et patients avec nous-mêmes dans ce processus d'apprentissage.

L’essentiel est d'ancrer ces habitudes dans notre cerveau et de comprendre pourquoi nous avons choisi ce défi dans notre vie. Si, par exemple, la marche est votre défi, commencez par 10 minutes au lieu d'une heure d'un coup. Une planification précise - quel jour, quelle heure, quel endroit, etc. - est nécessaire. Le soutien de nos proches est également un atout précieux pour réussir. Enfin, n'oublions pas d'évaluer si cette habitude correspond toujours à nos priorités de vie après un certain temps. Peut-être que la fréquence et la durée doivent être ajustées en fonction de nos moyens. Quelle victoire nous récompense lorsque nous relevons un tel défi !

Bonne chance pour intégrer cette nouvelle habitude dans votre emploi du temps !