Chroniques

Noël et sa signification pour nous


Marie O’Brien
mbo28@icloud.com



Noël, l’une des plus grandes fêtes de l’année célébrées par les citoyens de notre société occidentale, mérite que l’on s’interroge sur sa véritable signification dans nos vies.

Chère à tous les chrétiens du monde, la fête de Noël commémore le 25 décembre la naissance de Jésus-Christ et donne lieu à des célébrations religieuses qui rassemblent les fidèles dans leurs églises respectives.

Par ailleurs, en Acadie, Noël est une occasion propice aux rassemblements familiaux, aux moments de partages où la joie et l’amour s’expriment pleinement. Les échanges de cadeaux, la visite du père Noël et les repas festifs qui font également partie de cette célébration, ajoutent à ce sentiment de bien-être.

Cependant, certaines personnes font face au deuil d’un être cher, ce qui peut diminuer l’enthousiasme à l’approche de Noël. Il est indéniable que, pour plusieurs personnes, cette période peut engendrer du stress. La préparation de Noël peut perturber nos états d’âme en raison de divers facteurs. Notamment, les impacts financiers sur nos budgets sont à considérer. De plus, les rassemblements familiaux peuvent être source d’inquiétude, car les relations avec les proches peuvent parfois être compliquées.

De surcroît, il est pertinent d’ajouter que les attentes divergentes des personnes réunies dans nos foyers peuvent occasionner de la déception plutôt que de la joie. Les présents échangés ne sont peut-être pas de valeur équivalente, ce qui peut susciter irritation et mécontentement. Il est également important de mentionner que, parfois, les Noëls passés peuvent évoquer des souvenirs douloureux pour certains d’entre nous. À l’approche de cette fête, nous pouvons être troublés par nos émotions. Par ailleurs, la préparation de Noël peut s’accompagner de fatigue pour ceux et celles qui s’investissent dans ces célébrations.

Dans cette optique, je considère que notre perception de cette fête joue un rôle majeur dans notre bien-être mental. Il est primordial de ne pas s’attarder sur la commercialisation grandissante de Noël. Apprendre à respecter nos propres valeurs s’avère important. Si la participation à une célébration religieuse revêt une importance particulière, autorisons-nous à vivre cette expérience en communauté. En cas de contraintes financières, conformons-nous à nos budgets. Si les rassemblements familiaux génèrent du stress, simplifions ces rencontres. Il est parfaitement justifié de solliciter l’aide de nos invités. Il existe toujours des moyens de simplifier les festivités de Noël afin d’embrasser la joie, la paix et la sérénité qui doivent être au cœur de cette célébration.

En outre, Noël peut être vécu en se tournant vers les plus démunis de notre société. Consacrer quelques heures de bénévolat auprès d’organismes qui soulagent le fardeau des personnes éprouvant des difficultés représente une façon significative de célébrer. Il est essentiel d’explorer comment nous pouvons vivre cette fête en offrant de nous-mêmes plutôt qu’en mettant l’accent sur la réception. Le don de soi demeure le cadeau le plus précieux que nous puissions offrir. Cette démarche apaise notre esprit, comble notre cœur de gratitude et instille une quiétude intérieure.

Considérant le contexte de plus en plus diversifié de notre société, je dois souligner l’importance de respecter les diversités culturelles qui coexistent avec nous. Chacun porte ses propres traditions et croyances concernant Noël. Cultiver une ouverture envers nos concitoyens, qu’ils célèbrent ou non Noël en fonction de leurs héritages, folklores, mœurs, mythes ou observances, est un acte de compréhension mutuelle.

Quoi qu’il en soit, que nous adhérions ou non à des rituels pendant Noël, nous sommes tous spirituels à notre manière. Parfois, il est bénéfique de puiser à l’intérieur de notre âme ce qu’il y a de bon en nous et de le mettre en avant. Cela contribuera certainement au bien-être dans nos vies et dans notre entourage. À l’approche de Noël, chacun devrait trouver sa place de la façon la plus saine possible.

Mes vœux pour vous, en ce Noël 2023, sont les suivants :

1. Respectons nos moyens financiers ;
2. Renforçons nos liens d’amour avec nos proches, nos familles et nos amis. Sachons nous pardonner mutuellement ;
3. Optons pour des célébrations simples, respectueuses des besoins de chacun ;
4. Privilégions le don de soi et la charité envers les autres ;
5. Respectons les différences culturelles et ôtons de notre cœur toute forme de haine, laquelle est nuisible à notre bien-être ;
6. Équilibrons le temps que nous consacrons à la préparation de Noël ;
7. Diminuons consciemment l’usage des réseaux sociaux pour une meilleure connexion avec nos proches le jour de Noël ;
8. Vivons cette journée avec calme et joie, en choisissant nos priorités ;
9. Finalement, accordons-nous du temps pour découvrir notre spiritualité pendant cette période de fêtes.

Je veux également vous remercier de tous les commentaires reçus depuis le début de cette chronique de bien-être. Je vous en suis très reconnaissante.

Joyeux Noël 2023 à toutes et à tous !

Marie O’Brien habite à Shediac. Elle est l’auteure de deux livres : «L’Écriture en cadeau» et «Les carnets de Marie… à ma façon» que vous pouvez vous procurer en lui adressant un courriel. Ces livres sont également disponibles à la Coop IGA de Shediac et à la Librairie acadienne sur le campus de l’Université de Moncton.