Actualités

Luc Desjardins candidat à la présidence de la SANB


Le Moniteur Acadien


Dans un communiqué diffusé lundi matin, Luc Desjardins a annoncé sa candidature à la présidence de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB). Se définissant comme un « enfant de la loi 88 », l’avocat originaire de Petit-Rocher (Belle-Baie) se donne pour objectif d’atteindre l’égalité réelle des deux communautés de langue officielle au Nouveau-Brunswick.

L’ancien maire de Petit-Rocher a notamment été membre fondateur et président de l’Association des juristes d’expression française et président de l’Association francophone des municipalités du N.-B. Impliqué dans le monde des médias, il fut également membre fondateur de l’Association des radios communautaires acadiennes du N.-B. (ARCANB) et chroniqueur politique chez nos confrères de l’Acadie Nouvelle.

M. Desjardins met en lumière les nombreux défis auxquels les francophones de la province seront confrontés au cours des deux prochaines années, entre les élections provinciales et fédérales d'une part, et les enjeux liés à l'immigration, notamment la francisation et l'intégration des nouveaux arrivants, d'autre part. Il souligne également les dossiers prioritaires de la SANB, tels que les insuffisances des changements apportés à la Loi sur les langues officielles, le manque de contrôle de la gouvernance en matière d'éducation et de santé, l'amélioration des relations avec les Premières Nations, et la mise en œuvre prévue des États généraux en 2025.

Les principales priorités de M. Desjardins seront précisées dans sa lettre de motivation qui sera bientôt publiée sur le site internet de la SANB, à l’endroit réservé aux prochaines élections à la présidence de l’organisme, ainsi que sur sa page Facebook.