Ville de Shédiac   La prudence est de mise pour 2018

Gilles Haché

La Ville de Shédiac, tout comme plusieurs autres municipalités de la province, a connu exceptionnellement une croissance négative de son assiette fiscale pour 2018, ce qui représentera des défis fiscaux pour les années à venir.

«Shédiac a vu son assiette fiscale passer de 655 048 496$ à 654 893 496$ soit une diminution de 155 354$. Pour maintenir et améliorer le niveau de service à ses citoyens, la municipalité devra donc faire une gestion très serrée de ses dépenses tout en trouvant des sources de revenus additionnelles», indique le maire Jacques LeBlanc.

«Bien qu’un montant additionnel de près de 600 000$ a été reçu pour 2018 au niveau de la subvention de financement et de péréquation communautaire, ce montant est révisé sur une base annuelle par la province et la municipalité ne peut pas faire de projections à long terme basé sur ce montant», ajoute Jacques LeBlanc.

Les délibérations budgétaires qui se tiendront le lundi 4 décembre prochain et qui se poursuivront les 5, 11 et 12 décembre dans la salle du conseil à compter de 18h seront faites sous de signe de la prudence et le conseil municipal devra faire face à plusieurs défis.

«On devra maintenir une gestion efficace et créative de nos actifs, renflouer les Fonds de réserve pour les projets d’envergure ou pour les imprévus ainsi que diminuer le niveau d’endettement municipal en finançant certains projets en capitaux à même nos opérations municipales», de conclure le maire Jacques LeBlanc.

Lors de la réunion régulière du conseil de la Ville de Shédiac, on a appris que le projet de logement de 54 unités que l’Église Anglicane prévoyait construire au coin de la rue Greenwood et du chemin Pointe-du-Chêne, dont la demande de rezonage avait été demandée il y a cinq ans, n’aura finalement pas lieu. Les promoteurs ont décidé de ne pas demander une extension au rezonage, qui exigeait que la construction se fasse en dedans de cinq ans. Un autre projet pourrait revenir, mais sous un autre forme.

Centreville Shédiac Downtown a présenté sa demande pour le budget 2018. Un montant de 25 000$ est demandé pour aménager le centre-ville nouvellement rénové en ajoutant des enseignes de bienvenue, des bancs et des poubelles.

De son côté, la Chambre de commerce du Grand Shédiac demande 24 500$ pour continuer à développer les services de la Chambre de commerce, organiser le gala, un salon de l’emploi étudiant, organiser le tournoi de golf et le tournoi de scrabble.

Les décisions seront prises lors de l’adoption du budget 2018 en décembre.

En bref… les coûts de la GRC seront de 1 367 755$ pour l’année 2018 soit une augmentation de 7%… des permis de construction totalisent un montant de 10,8 millions pour 11 mois… le conseil a accepté les dérogations demandées par le promoteur Jacques Laforest par un vote de 5 contre 3 pour la construction de 36 logements aux coins de la rue Chesley et Miquelon… un montant de 200 000$ sera transféré au Fonds de réserve générale pour des projets futurs… un montant de 600 000$ sera transféré au Fonds de réserve du système d’eau puisque des projets qui étaient prévus n’ont pas été complétés… il n’y aura pas de réunion régulière pour décembre… la prochaine réunion régulière aura lieu le 28 janvier.

Exprimez vous!

*