Une Fête communautaire des plus réussie

Les promenades en charrettes sont toujours populaires.

Claire Lanteigne

La 10e édition de la Fête communautaire de Grande-Digue, dimanche dernier, a connu un grand succès.  La belle température était de la partie et un grand nombre de gens ont profité des activités organisées en après-midi sur le terrain de Notre Centre et du Musée des Pionniers.

Cette année on avait mis l’accent sur les animations pour la famille avec des activités pour les jeunes sous une tente.  Les enfants pouvaient entre autres peinturer des coquillages et participer à une chasse aux trésors. Les tournées en charrettes étaient très populaires tout comme les différents démonstrations dans le secteur agricole. Les petits animaux étaient aussi populaires, admirés par les petits comme les grands.

Les gens ont également profité du bel après-midi pour visiter le Musée des Pionniers et voir les dernières additions.

Les commentaires étaient unanimes à l’effet qu’une telle fête est une belle occasion pour se rencontrer comme communauté, s’amuser en famille et socialiser.  Les gens ont apprécié le fait qu’il y avait plus d’activités pour les enfants. Cette fête est organisée par la Société historique de Grande-Digue et le Club d’âge d’or.

Souper communautaire

Le Souper communautaire a permis d’accueillir 700 personnes qui sont venues déguster du filet de porc avec légumes frais, des desserts maison et thé ou café. «Ce fut encore cette année un véritable succès, de dire Aline Babineau, présidente du Club d’âge d’or de Grande-Digue, qui organise ce souper.

«Nous attribuons le succès de cette activité à nos 106 bénévoles qui font un travail exceptionnel, poursuit-elle, et nous désirons les remercier du fond du cœur. Nous voulons aussi remercier tous les organismes de la communauté qui ont prêté main forte à cette belle journée.»

Tout au cours de la journée on pouvait voir les nombreux bénévoles s’affairer à la préparation du souper communautaire annuel, qui est une collecte de fonds pour Notre Centre.

Madame Babineau désire également remercier sincèrement la COOP (IGA) Shédiac,  leur commanditaire majeur au cours des dix années. Un remerciement également à UNI pour leur appui monétaire.

«Merci aussi au journal Le Moniteur Acadien pour leur appui avec le cahier spécial du  5 septembre, d’ajouter la présidente du club, cette initiative est beaucoup appréciée.»

Doris Pellerin est l’heureuse gagnante du 50/50!

Exprimez vous!

*