Une chaîne humaine à l’école Grande-Digue

Les élèves de la 8e année de l’école Grande-Digue ont fait une grande chaîne humaine afin de transporter tous les dons recueillis lors du Bazar de Noël au camion du Vestiaire Saint-Joseph Inc. Les jeunes ont voulu ainsi aider les personnes démunies pendant une période difficile de l’année. Nous reconnaissons les élèves qui ont participé au beau geste de partage. (Photo : Gracieuseté)

Les élèves de la 8e année de l’école Grande-Digue ont fait une grande chaîne humaine afin de transporter tous les dons recueillis lors du Bazar de Noël au camion du Vestiaire Saint-Joseph Inc. Les jeunes ont voulu ainsi aider les personnes démunies pendant une période difficile de l’année. Nous reconnaissons les élèves qui ont participé au beau geste de partage. (Photo : Gracieuseté)

Alexis Bourque, élève de 8e année

Le 9 février dernier, les répercussions de la bonne action des élèves de la 8e année de l’école Grande-Digue se sont finalement fait ressentir. En décembre dernier, les élèves de la 8e année ont organisé un Bazar de Noël dans le but d’amasser des dons de nourriture, jouets, et autres pour le Vestiaire Saint-Joseph. Les élèves de la 8e année ont demandé aux autres élèves de l’école d’apporter à l’école de la nourriture non-périssable, des produits hygiéniques et autres produits pour obtenir la chance de participer à des jeux de probabilités organisés à l’occasion de leur cours de mathématiques. Vendredi dernier, le camion du vestiaire est venu à l’école pour recueillir les dons généreusement offerts.

Mais pourquoi offrir cela en février, alors que les dons ont été reçus en décembre? Les élèves de la 8e année ont décidé de redonner leur cueillette au moment où la communauté en avait le plus besoin. Aux alentours de février, l’hiver se trouve difficile et les prix montent. Il est alors difficile pour certaines personnes de se trouver suffisamment de nourriture pour bien se nourrir. Les élèves ont donc décidé de remettre les dons lorsque le besoin serait le plus fort.

Les élèves de l’école ont fait une immense chaîne humaine et ont passé toute une période à transporter tous les dons dans le camion. Une chose est sûre, le geste généreux de ces élèves ne sera pas oublié de sitôt par les employés du Vestiaire Saint-Joseph.

Exprimez vous!

*