Une cérémonie haute en couleur pour donner le coup d’envoi de la Semaine provinciale de la fierté française

La photo prise à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Semaine provinciale de la fierté française nous fait voir, de gauche à droite, Francine Cyr, présidente du Conseil d’éducation Nord-Ouest; Paul Demers, président du Conseil d’éducation Sud; l’Hon. Robert Gauvin, vice-premier ministre; Monique Hébert-Savoie, directrice de l’école L’Odyssée; Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure; Monique Boudreau, directrice générale du District scolaire francophone Sud; l’Hon. Dominic Cardy, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance; Alexandra Guitard et Amélie Guitard, maîtresses de cérémonie; et Ghislaine Foulem, présidente du Conseil d’éducation Nord-Est. (Photo : Gracieuseté)

Ghislaine Arsenault

La cérémonie d’ouverture officielle de la 30e Semaine provinciale de la fierté française (SPFF) a eu lieu lundi matin à l’école       L’Odyssée de Moncton. Présentée devant une foule animée, la cérémonie s’inspirait du thème de la semaine «Les fenêtres de l’Acadie s’ouvrent sur la francophonie».

La lieutenante gouverneure du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau; le vice-premier ministre, Ro-bert Gauvin, et le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy, étaient présents à cet événement, qui a donné le coup d’envoi à une multitude d’activités qui auront lieu d’ici au 22 mars 2019, à l’intention des élèves de la maternelle à la dou-zième année, et des enfants qui fréquentent les centres de la petite enfance du district.

«Je salue tous les francophones et francophiles qui, chacun à leur façon, rendent la langue française si vivante au Nouveau-Brunswick, et j’invite les élèves et les gens du Nouveau-Brunswick à se joindre à moi pour célébrer la richesse culturelle et artistique de la langue française qui s’ouvre sur la francophonie et qui fait rayonner la vitalité de l’Acadie au Canada et ailleurs dans le monde», a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, l’Hon. Dominic Cardy.

«Le District scolaire francophone Sud compte plusieurs élèves issus de l’immigration qui viennent enrichir notre Acadie. Ce qui nous unis, c’est notre fierté d’être qui nous sommes et notre appartenance à la communauté, à l’école et à nos amis qui ont en partage la langue et la culture française et acadienne, qu’il s’agisse d’une langue ou d’une culture d’adoption ou de celles de nos ancêtres. Cette semaine, c’est dans cet esprit que nous célébrons», a souligné Paul Demers, président du Conseil d’éducation, dans son allocution.

Pendant la cérémonie, la passation du drapeau de la SPFF a eu lieu. En 2020, ce sera donc au tour du District scolaire francophone Nord-Ouest d’accueillir la cérémonie d’ouverture officielle de cet événement annuel.

Le thème de cette année a été proposé par des élèves de l’école Anna-Malenfant, de Dieppe, tandis que l’image de l’affiche a été réalisée par des élèves de l’école Camille-Vautour de Saint-Antoine-de-Kent, avec la collaboration de l’artiste Nicole Haché. La cérémonie d’ouverture a été animée par Alexandra et Amélie Guitard de l’école L’Odyssée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *