Une augmentation du nombre de touristes, mais moins de visiteurs à la plage Parlee

(GNB) – Le Nouveau-Brunswick a connu une augmentation du nombre de touristes au cours de l’été 2017. Il s’agit d’une deuxième hausse en deux ans.

Dans l’ensemble, les attractions publiques comprises dans les indicateurs touristiques du Nouveau-Brunswick ont signalé, pour la période de juin à septembre, une augmentation de la fréquentation de 10 pour cent comparativement à la même période en 2016, et ce, malgré une chute de 26 pour cent du nombre de visiteurs à la plage Parlee.

«Nous avons écouté les gens du Nouveau-Brunswick et nous avons travaillé avec les intervenants de l’industrie, qui veulent que la croissance au sein du secteur touristique soit prioritaire, et nous en récoltons maintenant les fruits», a déclaré le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, John Ames.

  1. Ames s’est dit heureux de la saison touristique estivale de cette année. «Le beau temps dont nous avons profité pendant tout l’été s’est poursuivi pendant l’automne, et nous espérons que cela permettra de continuer à faire augmenter le nombre de touristes au Nouveau-Brunswick», a-t-il dit.

La location d’emplacements de camping dans les parcs provinciaux entre juin et septembre a augmenté de six pour cent, ce qui s’est traduit par un nombre record de campeurs dans la province depuis 2008. De nombreux sites et attractions de la province ont également enregistré une croissance de la fréquentation.

Le parc Hopewell Rocks a accueilli 286 202 visiteurs entre juin et septembre, ce qui représente une hausse de 17 pour cent comparativement à 2016. Les attractions suivantes ont également connu une augmentation de la fréquentation au cours de la même période : le Village historique de Kings Landing, hausse de 19 pour cent; le Jardin Kingsbrae, hausse de 15 pour cent; l’Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick, hausse de six pour cent; le Jardin botanique du Nouveau-Brunswick, hausse de 14 pour cent; le Musée du Nouveau-Brunswick, hausse de six pour cent; le parc international Roosevelt de Campobello, hausse de huit pour cent; et le Village historique acadien, hausse de six pour cent.

De plus, de janvier à septembre 2017, l’industrie de l’hébergement a enregistré une hausse de quatre pour cent des locations de chambres comparativement à la même période en 2016. Le taux d’occupation des établissements d’hébergement de la province a augmenté de trois points de pourcentage durant cette période.

Exprimez vous!

*