Un succès sur toute la ligne pour le Tour de l’espoir 2017

cyclistes

   Les participants au Tour de l’espoir 2017 peuvent dire «mission accomplie». Les 70 cyclistes ont franchi la ligne d’arrivée en fin d’après-midi dimanche, devant des proches et amis venus les accueillir à la Place Assomption, à Moncton.

Le Tour de l’espoir, présenté par la Banque Nationale, est une collecte de fonds qui vient contribuer directement à la campagne de l’Arbre de l’espoir. Les profits permettent l’achat d’équipements spécialisés et la formation des équipes sur-spécialisées du Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard, l’achat de pièces d’équipement pour les unités satellites du Nord, l’appui aux efforts de recherche contre le cancer, et l’aménagement de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier de Moncton. En 2016, le Tour de l’espoir avait permis d’amasser 113 000$.

«Nous venons de vivre une aventure tout simplement incroyable, s’exclame la docteure Carole Williams, gynécologue-oncologue et coprésidente du Tour de l’espoir 2017. Nous avons reçu un accueil fantastique lors de notre passage dans différentes communautés. On a vraiment senti que les gens étaient là pour nous appuyer, et ça fait une grosse différence lorsqu’on tente de relever un tel défi physique. Nous avons aussi eu l’occasion d’échanger avec les autres participants, de nous faire des amis, et de partager les raisons pour lesquelles nous voulions prendre part au Tour de l’espoir. C’est une aventure qui restera longtemps gravée dans nos mémoires.»

Les organisateurs du Tour de l’espoir sont reconnaissants de l’appui des partenaires, qui ont fait de l’édition 2017 un réel succès. Jacques B. LeBlanc est le président-directeur général de la Fondation CHU Dumont.

«Le Tour de l’espoir, c’est réellement un travail d’équipe. En plus de relever un défi de taille, soit 650 km en quatre jours, les participants font appel à leurs proches et amis afin d’amasser des fonds. Nous sommes très reconnaissants de la générosité du public! Nous sommes aussi très chanceux d’avoir l’appui de la Banque Nationale, qui est derrière l’événement depuis le tout début. Et nous remercions aussi sincèrement Assomption Vie, Fitworks et le Groupe Savoie, sans qui cette édition n’aurait pas été possible.»

Le Tour de l’espoir a aussi bénéficié de l’appui d’un grand nombre d’autres commanditaires.

Réjean Després, vice-président en Atlantique, particuliers et entreprises à la Banque Nationale, était coprésident de l’événement pour une deuxième année.

«Nous connaissons tous quelqu’un qui combat ou qui a combattu un cancer. Le Tour de l’espoir est l’exemple parfait d’un événement rassembleur qui permet d’amasser des fonds pour venir en aide aux patients, tout en faisant la promotion de saines habitudes de vie. Je pense qu’on peut lever notre chapeau aux quelque 70 participants, qui ont fait un travail remarquable. N’oublions pas non plus les dizaines de bénévoles, dont plusieurs employés de la Banque Nationale, qui ont donné un sérieux coup de main aux cyclistes durant ces quatre journées intenses de vélo. Sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible. La Banque Nationale est fière d’appuyer cet événement!»

Pour le vice-président du Cabinet provincial de la campagne de l’Arbre de l’espoir, Claude Paré, le Tour de l’espoir 2017 est une réussite sur toute la ligne.

«Je dis mille fois bravo à tous les cyclistes et à toute l’équipe de soutien! Ils ont relevé ce défi avec brio, et nous sommes extrêmement fiers de les compter au sein de la grande famille de l’Arbre de l’espoir. Ils ont fait preuve de courage et de détermination, en s’inspirant de ceux et celles qui combattent si courageusement la maladie. L’union fait la force, et je vous assure que les fonds amassés lors de l’édition 2017 feront une différence considérable dans la qualité des soins offerts aux patients du Nouveau-Brunswick.»

Exprimez vous!

*