Shédiac/Cap-Pelé championne de la division 18+

L’Impact de Dieppe est l’équipe championne de la division brun -16 et -19 ans avec un gain de 7 à 5, sur Souris (Tassell). Les membres de l’équipe sont heureuses de prendre leur photo avec la bannière. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Des équipes du Sud-est ont remporté des titres lors de la présentation du 35e tournoi annuel de ringuette de Dieppe et Riverview, tenus en fin de semaine dans plusieurs patinoires de la région.

Il y avait 111 équipes d’inscrites dans les diverses divisions, de -9 ans à 18+. Shédiac/Cap-Pelé a remporté les honneurs de la division 18 + et des formations de Dieppe et Memramcook ont aussi remporté des honneurs.

Voici les résultats par division :

Division 18+

L’équipe de Shédiac/Cap-Pelé a remporté la grande finale des 18+ avec une victoire de 9 à 7, contre Memramcook. En demi-finale, Memramcook avait eu raison de Dieppe 2, 6 à 5, alors que Shédiac/Cap-Pelé a éliminé l’Open de Moncton, 4 à 1.

-16 -19 ans – brun

L’Impact de Dieppe est l’équipe championne de la division brun -16 -19 ans avec un gain de 7 à 5, sur Souris (Tassell). Dieppe avait eu raison de Charlottetown, 5 à 1, et Souris (Tassell) a blanchi Souris (Lutz) 3 à 0, en demi-finale.

-16 -19 ans – argent

La catégorie -16 -19 ans argent a vu les Red Devils de Riverview perdre 2 à 1, en finale devant le Storm de Moncton.  Moncton avait gagné 6 à 3, contre Charlottetown (Seaman) en demi-finale et Riverview a disposé de Charlottetown (Murphy), 2 à 1.

-14 ans – gris

Souris a défait l’Impact de Dieppe D1, 5 à 2, en finale des -14 ans gris. En demi-finale, Souris a éliminé les Dynamites de Memramcook, 11 à 4 et Dieppe D1 a eu raison de Dieppe D2, 2 à 1.

-14 ans – violet

Le Blackout de Charlottetown est la championne de la division -14 ans violet avec un gain de 8 à 1, sur les Red Devils de Riverview, en finale. Riverview a gagné 7 à 4, contre Montague en demi-finale et Charlottetown a éliminé Harbour Lakes, 3 à 2.

-12 ans – orange

Les Dynamites de Memramcook sont les championnes de la catégorie -12 ans orange en vertu de leur victoire de 9 à 6, sur l’Impact de Dieppe D2, en finale. L’Impact avait éliminé Souris, 6 à 2 et Memramcook a blanchi Dieppe Tubbies, 4 à 0, en demi-finale.

-12 ans – vert

C’est Charlottetown la gagnante de la division -12 ans vert suivant un gain de 5 à 4, sur l’Impact de Dieppe D3. En demi-finale, Dieppe avait éliminé Dieppe D5, 8 à 3, alors que Charlottetown a fait de même 3 à 1, contre Harbour Lakes.

-12 ans – bleuet

Rustico a eu raison de Charlottetown, 4 à 3, pour s’emparer du titre de la catégorie -12 ans bleuet. Ces deux équipes avaient gagné contre des équipes rivales de leur localité en demi-finale.

-10 ans – moutarde

Les Red Devils de Riverview ont mis la main sur le titre -10 ans moutarde avec leur gain de 8 à 5, contre Charlottetown, en partie de championnat. En demi-finale, Memramcook a perdu 5 à 3, contre Riverview et Charlottetown a vaincu une équipe de sa localité, 10 à 9.

-10 ans – ketchup

Montague remporte le titre -10 ans ketchup avec une victoire de 10 à 9, sur Charlottetown, en finale. Montague a éliminé Rustico en demi-finale et Charlottetown a fait de même contre une équipe de sa localité, 11 à 7.

-10 ans – relish

L’Impact de Dieppe D4 est sortie vainqueure de la catégorie -10 ans relish avec un gain de 9 à 2, sur l’Impact de Dieppe D2, en finale. En demi-finale, Dieppe D4 a doublé Moncton, 14 à 7 et Dieppe D2 a vaincu de justesse Kent-sud, 5 à 4.

-9 ans

Il y a eu plusieurs parties de disputées dans la catégorie -9 ans sans tenir compte des pointages. Il n’y avait pas de joute de championnat.

 

Les Matadors ont pris les devants 1 à 0

Connor Vande Meerakker (2) des Matadors n’a pas marqué sur ce lancer contre le gardien Alexandre Levesque des Bisons, lors de la première partie de la série demi-finale 2 de 3 Nord-est de hockey gars des écoles secondaires, lundi soir à Dieppe. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les Matadors de Mathieu-Martin, menés par les deux buts de Samuel Cormier, ont défait les Bisons de l’école W.-A.-Losier de Tracadie par la marque de 8 à 3, lundi soir, pour prendre une avance de 1 à 0, dans la série demi-finale 2 de 3 Nord-est de hockey masculin des écoles secondaires.

La deuxième rencontre sera disputée mercredi à 18h45 au Complexe Rév. S.A. Dionne, à Tracadie et une troisième, si nécessaire, vendredi à Dieppe.

Maxime Prillo, Miguel   Beattie, Julien Hébert, Christian Richard, Alex Melanson et Connor Vande Meerakker ont réussi les autres filets des Matadors, qui menaient 3 à 0 et 6 à 2, suivant les deux premières périodes. Gabriel Cormier, Alex Melanson,                                 Jonathan Menchions et Jérémie Godin ont deux passes chacun. Les gardiens Anthony McGraw et Alexandre Levesque ont vu 43 rondelles dans la défaite et Justin Boudreau, 35, pour la victoire. Francis Basque, deux et Danick Saulnier ont assuré la riposte.

«Le pointage indique bien l’allure de la partie, a dit l’entraineur Gilles Prillo, des Matadors. On a pris les devants en première période et sauf pour quelques minutes en deuxième, on a dominé cette partie. Notre objectif est de revenir de Tracadie mercredi avec une victoire. Notre gardien Jérémie LeBlanc devrait faire un retour au jeu pour cette partie. J’aurai essentiellement le même alignement avec l’ajout du défenseur William Bourque, qui devrait être de retour. On vise le championnat provincial et on ne veut pas revenir jouer ici vendredi soir.»

Dans l’autre demi-finale, les Rebelles de l’école secondaire Népisiguit ont eu raison des Royals de Riverview, 6 à 3. La deuxième partie sera jeudi à 15h15 à la patinoire Byron Dobson. Les Rebelles ont pris les devants 3 à 0, en première et menaient 4 à 2, suivant 40 minutes. Jacob Cormier et Alex Roy ont chacun deux buts pour les Rebelles et Yannick Comeau et Zachary Duguay, un chacun. Sébastien Roy a vu 41 lancers pour le gain devant le filet. Jordan MacPhee a réussi deux filets pour les Royals et Bruce Bordage, un. Logan Steeves et Spencer Boudreau ont partagé 15 arrêts.

Les deux équipes gagnantes seront les représentants de la région Nord-est au championnat provincial, à Fredericton la semaine prochaine.

Série filles

Les séries régionales Nord-est, 2 de 3 ont débuté mardi soir à Memramcook et Miramichi au hockey filles des écoles secondaires.

Les Bisons de W.-A.-Losier de Tracadie ont affronté les Vedettes de Mathieu-Martin, à Memramcook dans la première partie. La deuxième a lieu jeudi à 17h, à Tracadie et si une troisième est nécessaire, elle sera dimanche à 11h45 au Centre A.-J.-L.

Dans l’autre série, les Patriotes de Louis-J.-Robichaud étaient à Miramichi hier soir face au Pulamoo de Miramichi Valley. La deuxième rencontre est vendredi, à 19h20 à Shediac. La troisième, au besoin sera à Miramichi, samedi à 19h10.

Les gagnantes de ces deux séries participeront au championnat provincial, du 22 au 24 mars, à Bouctouche.

 

Dominic Babineau est propriétaire d’un Club de boxe Un combat pour un titre international pour Dominic Babineau

Dominic Babineau qui s’entraine en vue de son prochain combat, le samedi 4 mai pour un titre. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Le boxeur professionnel Dominic Babineau a pris deux grosses décisions dans les dernières semaines, lui qui s’est porté acquéreur du club de boxe Champion, à Dieppe, pour le renommer Dont Blink. Il sera aussi du combat principal d’un programme de boxe professionnelle à Miramichi, le samedi 4 mai.

Babineau (10 et 1) se mesurera au Mexicain Emmanuel Armendariz (12-4-2), un adversaire de taille pour 10 rondes pour le titre international du CPBC, le Conseil canadien de boxe professionnelle. Babineau a déjà eu des combats de six rondes et ce sera son premier de 10.

Âgé de 27 ans, ce combat professionnel sera important pour évaluer ses capacités dans ce sport. «Ce sera mon premier de 10 rondes et il y aura bien des questions à répondre, a dit Babineau, lorsque rencontré à son club. On peut batailler assez bien dans un combat d’une à six rondes, mais de sept à 10, c’est un autre monde. J’ai hâte de voir mes possibilités. Je suis confiant, en bon état physique et je veux montrer ce que je peux faire. Il y a deux ans que j’attends ce moment. »

Babineau jouit du monde de la boxe depuis bien des années. «J’ai toujours voulu un combat de 10 rondes, a-t-il poursuivi.  C’est exigé pour un titre international. Je devrai prendre mon temps, j’ai 10 rondes et je dois marquer des points du début à la fin. Mon adversaire est plus jeune et fort et il vient pour se battre. C’est en sorte un petit Mike Tyson; je devrai bouger et mettre plus de pressions dans les dernières rondes. Ce championnat est un début pour moi afin de boxer contre d’autres pugilistes du Canada. Ces derniers ne sont pas intéressés à venir ici, mais un bon résultat les incitera à venir m’affronter dans mon petit coin de pays.»

Babineau affronte un autre Mexicain parce qu’il ne peut trouver d’autre opposant pour le moment. «Les Mexicains sont de bons boxeurs et ce dernier pourra me tester à mon plein potentiel. Je pourrai montrer aux gens ce que je suis capable. Je n’ai pas encore eu à boxer à mon potentiel et j’espère le démontrer dans cette catégorie de 130 livres. Il me faudra beaucoup de cardio, mais je suis en meilleure forme que d’habitude, à huit semaines avant mon combat. Je suis concentré et déterminé. Je m’entraine fort et je fonce. J’espère avoir un autre combat en juillet.»

Pêcheur, il retournera sur l’eau au mois d’août. D’ici là, il veut prendre les mesures nécessaires pour rentabiliser son club de boxe. «C’est ma conjointe Michelle Trecartin qui s’occupe du club. C’est un rêve de cinq ans qui est devenu réalité. Je suis heureux du beau gym et j’espère que l’aventure se poursuivra. Je veux vivre de la boxe et c’est un endroit à s’entrainer et à aider des jeunes. J’aimerais bien découvrir d’autres bons boxeurs. Le plus gros défi est de trouver des membres pour avoir des revenus pour payer les couts. Je cherche des commanditaires. J’aime aussi mon rôle de coach. Je leur fais faire les exercices que moi je fais.»

Sheldon Atkinson et Phil Baraly continuent à offrir des sessions au club et des cours pour femmes sont offerts régulièrement. L’objectif est de garder le centre de boxe ouvert et c’est un endroit pour l’entrainement. Babineau espère que plusieurs membres y viendront et non seulement pour la boxe. «Venez nous appuyer et vous entrainer», a-t-il lancé.

La sœur de Dominic, Jani, fera un retour dans le ring lors du même programme organisé par les Promotions McKillop au Centre Civic de Miramichi.

 

Générosité des Hawks de Moncton bantam AAA majeur

Les membres des Hawks de Moncton bantam AAA majeur ont participé à des activités bénévoles au Projet humanitaire/ Humanity Project de Moncton, au cours des derniers mois. Lors d’une partie bénéfice dimanche, l’équipe a ramassé la somme de plus de 700$ qu’elle a versé à cette organisation. Une mise au jeu officielle avec des gens du projet, Philippe et Albert (au centre de la photo), a eu lieu précédent la partie entre les Hawks et les Flyers de Dieppe, du circuit bantam AAA majeur. Las photo montre les deux personnes du projet avec les membres des deux équipes bantam AAA du Sud-est. (Photo : Normand A. Léger)

Cormier est le 3e meilleur pointeur

Patrice Cormier

L’attaquant de Cap-Pelé, Patrice Cormier est le troisième meilleur pointeur de son équipe d’Astana Barys, au Kazakhstan, avec 18 buts et 22 passes, pour 40 points, en 56 rencontres. Le joueur de 28 ans dispute sa première saison en Europe dans la Kontinental Hockey League (KHL). Barys est en première position de la division Chernyshev avec 86 points (28-10-10-14) et est deuxième au classement général. (Photo : Gracieuseté)

 

Le 35e Tournoi de ringuette de Dieppe/Riverview attire un nombre record d’équipes de 111 équipes

Les patinoires du Grand Moncton seront envahies par 111 équipes et plus de 1600 joueuses de ringuette des trois provinces Maritimes et du Québec. Ce tournoi annuel qui est organisé conjointement entre l’Association de ringuette de Riverview et l’Association de ringuette de Dieppe se déroulera du vendredi 8 mars au dimanche 10 mars.

Le but de ce tournoi est de promouvoir le sport de ringuette et d’offrir aux jeunes filles une occasion de participer à un tournoi de grande envergure. Les équipes présentes rivaliseront pour les honneurs dans les six catégories suivantes : sous 9, sous 10, sous 12, sous 14, sous 16/19 et 18+. Un total de 209 parties se joueront dans six arénas avec 54 équipes de l’Île-du-Prince-Édouard, 19 de la Nouvelle-Écosse, 37 du Nouveau-Brunswick et une du Québec.

C’est le plus gros tournoi de ligue sportive de l’Est du Canada. La ringuette est un sport d’équipe en pleine croissance avec une rapidité et une précision incomparable.

L’horaire et les résultats des compétitions seront disponibles sur le site web de Planitournoi https://bit.ly/2Xyu1Ki.

Les parties aux deux glaces du Centre Arthur-J-LeBlanc seront diffusée sur le web, courtoisie de Equifilm. Les liens seront publiés sur le site web de Ringuette Dieppe, la page Facebook de Ringuette Dieppe, ainsi que sur le compte Twitter @ringuettedieppe. Vous pouvez également voir des infos des Associations hôtes au liens suivants : www.ringuette dieppe.com et www.riverview ringette.com.

Neuf médailles pour les athlètes du N.-B. aux Jeux du Canada

Les trois membres du club Otoshi de Dieppe aux Jeux du Canada avec leur entraineur. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Les athlètes d’Équipe du Nouveau-Brunswick ont raflé neuf médailles aux Jeux du Canada 2019, qui ont pris fin samedi à Red Deer, en Alberta, suivant deux semaines de compétitions.

Le N.-B. a une médaille d’or, en boxe; trois d’argent et cinq de bronze, au 8e rang du classement final. Le Québec a fini en tête avec le drapeau des jeux avec 146 médailles, dont 65 d’or, 41 d’argent et 40 de bronze. En Atlantique, la Nouvelle-Écosse en a 11 et les deux autres provinces, deux chacune.

Au classement pour la Coupe du Centenaire, le Nouveau-Brunswick a fini 11e, perdant 10,7 points comparés aux jeux de 2015. L’Alberta a connu la meilleure progression pour se mériter les honneurs de cette coupe.

Au badminton par équipe, la formation du Nouveau-Brunswick a eu raison de la Saskatchewan 3 à 0, pour prendre le 7e rang au classement final. L’Alberta a battu le Québec pour l’or. En demi-finale, le N.-B. s’est incliné 3 à 0, devant le Ma- nitoba. Kaël Boucher et Amy Head, de Dieppe et Fred Paré et Samantha Marie Rogers, de Moncton, faisaient partie de cette équipe provinciale.

Au curling féminin, la formation du N.-B. a perdu 8 à 7, contre la Nouvelle-Écosse pour la médaille de bronze. L’Ontario a raflé l’or contre le Manitoba, 8 à 3. En demi-finale, l’équipe provinciale est tombée 6 à 3, contre le Manitoba. Chez les gars, le N.-B. a baissé pavillon 6 à 2, contre Terre-Neuve et Labrador, en quart de finale pour terminer en 6e position au classement final.

Au hockey filles, la formation du Nouveau-Brunswick a terminé les compétitions au 7e rang avec un gain de 3 à 2, en tirs de barrage devant la Nouvelle-Écosse. C’est le deuxième but de la partie de Janelle Bastarache, de Memramcook et des Vedettes de Mathieu-Martin, qui a fait la différence. Shani Rossignol a réussi l’autre. Dominique Cormier, de Sainte-Marie-de-Kent, Catherine Foulem, Emma Bishop, Catriona Cormier et Stéphanie Léger, de Dieppe, et Mireille Martin, de Moncton et Annick Boudreau, de Memramcook, étaient membres de l’équipe. L’Alberta a vaincu le Québec 2 à 1, pour gagner l’or. En quart de finale, le N.-B. a baissé pavillon 7 à 1, contre la Colombie-Britannique. Erica Plourde a marqué l’unique filet. Le Nouveau-Brunswick a affronté le Québec et s’est incliné 7 à 2. Olivia Eustace, de Riverview et Catherine Foulem, de Dieppe, ont marqué. Contre la Saskatchewan, lundi, le NB a perdu 7 à 1. Mireille Martin a été la seule buteuse

En judo, Mahé Savoie, de Moncton a remporté une médaille de bronze dans sa catégorie de 48kg. En compétition par équipe, le N.-B, a perdu 1 à 0, contre le Manitoba, en repêchages A pour prendre le 7e rang au classement final. Savoie avait perdu son premier combat pour ensuite gagner son deuxième en repêchages et vaincre Lilly Keefe, de l’Île-du-Prince-Édouard en médaille de bronze. Chez les gars, le N.-B., avec Tyler Colin et Samuel McGraw, de Dieppe, a fini au 7e rang également. En repêchages B, la formation est tombée 1 à 0, contre le Manitoba et avait gagné 1 à 0, contre le Yukon en repêchages A. La Colombie-Britannique avait défait le N.-B., 1 à 0, en quart de finale. Le trois sont membres du Club Otoshi de Dieppe. Tyler Collin a fini au 5e rang des 55kg, ayant perdu 1 à 0, repêchages B contre Justin Matthew Mckay, de la Saskatchewan. Il avait battu Chris Campbell, de la Nouvelle-Écosse, 1 à 0, en repêchages A. Samuel McGraw a fini 9e chez les 66kg, ayant perdu 1 à 0, face à Justin Lemire du Québec en repêchages A.

Aurelle Fortin, de Moncton, a fini 9e au simple des novi-ces-femmes, en patinage artistique. Elle a récolté 30,57 points au programme court et 56,97, au programme libre, pour 87,54 points. Valéry Déry, de Bouctouche, a fini 11e au classement final avec 83 points. Catherine Baril, de Dieppe, a récolté 66,81 points (23,38 et 45,68) pour terminer 12e chez les filles, pré-novice. Brennan Connor Webb, de Riverview, était 6e chez les gars, pré-novice.

Liam Martin, de Dieppe, a capté le 33e rang au ski alpin cross. Il a été disqualifié du slalom et a fini 42e au Super G. Christel Robichaud, de Moncton, n’a pas terminé la course slalom géant para-femmes.

Au ski de fond, sprint libre, Gabrielle Côté, de Saint-Louis-de-Kent, a fini 48e et était 43e du 7,5km libre, et 51e au 10km classique. Le Nouveau-Brunswick a raflé le 8e rang au squash masculin en compétition par équipe. La formation a perdu 4 à 0, contre la Saskatchewan en matchs croisés. Éric Melanson, Sébastien LeBlanc et Noah Boucher, de Dieppe, et Dylan Wade, de Moncton, étaient membres de l’équipe masculine. Julia Cook, de Hillsborough, était de l’équipe féminine.

En tir à l’arc-recourbé, en équipe, le NB a fini au 7e rang. En boxe, Isaiah Haya a remporté l’or en avec un gain de 4 à 1, contre Tiago Balteiro, de l’Ontario en grande finale des 81kg. En gymnastique artistique,  Cameron MacMaster a remporté l’argent au cheval sautoir avec 13,900 pts.  L’équipe de relais de patinage de vitesse courte piste, avec Anthony Cormier-Losier, a raflé le bronze au 3000 m. «Le moment le plus excitant était de savoir qu’on avait gagné la médaille en attendant sur la glace, a dit Cormier-Losier. J’ai beaucoup apprécié mon expérience aux Jeux du Canada et cela me motive pour continuer à m’entrainer et à me rendre le plus loin possible.»

Au hockey masculin, Le Nouveau-Brunswick a fini avec un gain et quatre revers. Le Nouveau-Brunswick a fini huitième au classement final en s’inclinant 7 à 2, contre la Colombie-Britannique pour la 7e position. Nicholas Sheehan était le gardien.   Jonathan Desrosiers, de Dieppe, a marqué un but.  «On n’a pas fini comme on voulait, mais j’ai vraiment aimé l’expérience et j’y retournerais, a dit Dominic LeBlanc, de Shédiac, qui a marqué à deux reprises, dont une fois contre le Québec à sa première partie et contre Terre-Neuve et Labrador. C’était une expérience incroyable et j’ai beaucoup aimé les cérémonies d’ouverture. C’était une première pour moi. Cela me motive pour continuer à m’entrainer. Le calibre de jeu était élevé et il a fallu s’adapter. On a joué devant de grosses foules.»

En patinage de vitesse longue piste, Emma LeBlanc a fini 24e au 1000 m et 21e à la course pour toutes. Elle a fini 24e au 3000 m. Elle n’a pas terminé la course de départ en masse, ce qui lui donne une 20e position. À la ringuette, le Nouveau-Brunswick a fini en cinquième position après avoir remporté une médaille en 2015. Lors de la partie pour la cinquième position, le N.-B. a disposé de l’Alberta, 8 à 5, avec les trois filets d’Arianne Hébert et les deux d’Alexane Dupuis et de Cloé LeBlanc et le simple de Britney Snowdon.

En gymnastique artistique concours individuel, Alexa Feifer a récolté 33,399 points et a fini au 27e rang. Elle a inscrit 8.425 points aux barres asymétriques, 8.512 au cheval sautoir, 8.262 au sol et 8.200 à la poutre. Maxime Dallaire ne s’est pas qualifié pour les finales individuelles. En trampoline, Caroline Ouellet, de Moncton, a accumulé 82,330 points suivant deux routines, au 14e rang. Evan Edwards, de Moncton, est 13e avec 83,980.

 

Le Programme sports-arts-études hockey plait aux jeunes

Trois élèves de l’école Carrefour de l’Acadie ont bien voulu offrir leurs commentaires du programme sports-études au Moniteur Acadien. On reconnait Devin Johnson, Alexi Parent et Jérémy Roy, de Dieppe. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Le Programme sport-arts-études de l’Atlantique connaît un beau succès à sa première tentative dans le Sud-est de la province, entre la direction du District scolaire francophone Sud et un groupe SAÉ de l’Atlantique, mené par Adrien Lemay.

Le programme a attiré plusieurs inscriptions de jeunes hockeyeurs de la 8e année pendant l’année scolaire et des golfeurs, lors du deu-xième semestre, de la 8e à la 12e année. Le programme de hockey sera disponible aux 6e, 7e et 8e années l’an prochain et deux autres sports viendront s’ajouter. Le volet culturel-danse n’a pas été offert cette année, faute d’un nombre suffisant d’inscriptions. Cependant, ce volet devrait être présent en septembre parce que les inscriptions sont maintenant ouvertes pour l’année 2019-2020.

Il y a 20 jeunes de l’école Carrefour de l’Acadie, de Dieppe, qui participent au programme hockey, dont une fille. Personne n’a été pas refusé cette année, mais pour l’an prochain, il y a une demande accrue. «On cherche les meilleurs jeunes possibles pour ce programme, a dit Adrien Lemay. Ce ne sont pas nécessairement les plus talentueux, mais ceux qui écoutent, qui veulent apprendre et se développer. On vise des jeunes avec  une attitude d’apprentissage. Notre programme sur glace prendra fin en avril et nous allons poursuivre avec des sessions hors glace en mai et juin. D’après les premiers commentaires, les gens sont satisfaits. On voit une amélioration chez les jeunes et ils doivent bien réussir le secteur académique à l’école pour poursuivre. C’est une bonne source de motivation à étudier.» Actuellement avec le hockey et le golf, il y a des élèves de l’école Champlain, de Grande-Digue, de Memramcook et du Carrefour de l’Acadie.

Trois jeunes de 13 ans de Dieppe, en 8e année à l’école Carrefour des l’Acadie et qui évoluent avec trois différentes équipes bantam, ont bien voulu livrer leur témoignage au journal au sujet du programme.

Jérémy Roy s’aligne avec les Aigles de Dieppe/Memramcook. C’est sa première année dans la division bantam. «J’aime le hockey et j’ai décidé de m’inscrire au programme sports études parce que j’aime bien être sur la glace. Je peux jouer avec mes amis presqu’à chaque jour de la semaine et de plus, on manque de l’école. Je suis un défenseur et j’améliore mes habiletés, mon patinage et le maniement de la rondelle. J’aime les entrainements, les étirements, la flexibilité et le conditionnement physique. J’ai amélioré mon coup de patin, la manière que je bouge, mon tir et mon maniement du bâton. Je voudrais continuer.»

Alexi Parent joue au hockey depuis huit ans et cherche à s’améliorer dans tous les aspects du jeu. «Je veux surtout avoir un meilleur coup de patin et un lancer plus précis et fort, a-t-il indiqué. Pour atteindre le prochain niveau de hockey, je dois améliorer mon coup et ma technique du patin. J’évolue avec les Phantoms bantam AAA mineur. J’apporte de l’intensité aux Phantoms et je fais de bonnes passes. Je peux aussi marquer des buts. Je suis content de mon expérience et j’espère jouer bantam AAA majeur l’an prochain.»

Devin Johnson est membre de la formation bantam Scorpions AAA mineur et est un adversaire des deux autres jeunes. «Notre équipe bat les Phantoms assez souvent, a-t-il lancé en riant. J’aime avoir plus de temps de glace. Je vise améliorer ma vitesse et la persévérance du jeu. J’aimerais développer ma vitesse davantage et modifier mon attitude, qui n’est pas toujours bonne. Je suis un défenseur qui aime ouvrir le jeu et jouer sa position. J’applique les mises en échec et je lance au filet plus souvent. Je suis heureux de mon développement et j’espère jouer ban-tam AAA majeur l’an prochain.»

Les jeunes se rendent à l’aréna pour diverses sessions et tous apprécient la qualité du programme offert.

Revers des Prédateurs et des Koyotes

Christian Gregan

(N.A.L.) –Les Maniacs de l’Est ont défait les Prédateurs de Cap-Pelé, 5 à 2, samedi soir, dans la dernière partie de la saison régulière de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick, dans la province insulaire.

Corey LeBlanc et Kyle Furze ont marqué les deux filets des perdants, en période médiane. Joshua Doyle a vu 47 lancers dans la défaite et son opposant, 29 pour le gain.

Les Koyotes de Kent ont aussi perdu leur dernière joute, 4 à 3, en prolongation devant les mêmes Maniacs, à Cocagne. Serge Arsenault, Francis Robere et Jeremy Jaillet ont trouvé la cible pour les Koyotes. Samuel Gendron a encaissé le revers devant le filet avec 31 lancers contre 34 pour son opposant.

Au classement final, les Vito’s de Moncton sont premiers avec 30 points suivi des Koyotes, avec 24 et des Prédateurs, 13. Brock McEwen des Vito’s a remporté le championnat des pointeurs avec 32 points en 24 parties. Simon Henman de Kent était deuxième avec 27 et Patrik Landry, des Vito’s, troisième avec 26. Christian Gregan a été le meilleur des Prédateurs avec 21, au 7e rang. Nicholas Bacso, de Moncton, a le plus de buts, 14, et McEwen, le plus de passes avec 19. Samuel Gendron des Koyotes a joué le plus de minutes chez les gardiens, soit 900 minutes.

Les séries débutent jeudi

La double série à la ronde demi-finale entre les trois équipes débute jeudi soir alors que Kent visite les Vito’s, à 19h45 au Centre Superior Propane. Cap-Pelé sera à Cocagne, vendredi pour y affronter Kent à 19h45.

Les Matadors terminent au premier rang

Maxime Prillo

(N.A.L.) –Les Matadors de Mathieu-Martin ont terminé au sommet du classement de la saison régulière du hockey scolaire gars de la Conférence de l’Est.

L’équipe de l’école de Dieppe a conservé une fiche de 18 gains et trois défaites, pour 36 points. Les Royals de Riverview ont terminé au deuxième rang avec 17-2-2, pour 36 points également. Le bris d’égalité a favorisé les Matadors. Les Trojans de Harrison Trimble ont fini troisièmes (15-5-1=31 points) et les Cavaliers de Clément-Cormier ont clôturé le tout en quatrième avec 30 points (13-4-4).

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont fini cinquièmes (12-8-1=25pts), suivis des Highlanders de Bernice McNaughton (3-15-3=9pts), des Olympiens de L’Odyssée (4-17-0=8pts) et des Purple Knights de Moncton (2-19-0=4pts). Ces quatre équipes bataillent pour la série consolation. Les Patriotes n’avaient pas raté les séries depuis bien des années.

Trois joueurs des Trojans de Harrison Trimble ont terminé en tête de la colonne des pointeurs. Alex Petrie (20b et 21p) a fini premier avec 41, suivi de Chris Le-wis (15 et 25=40pts) et d’Alex Hayes (12 et 27=39pts). Maxime Prillo (8 et 30) et Julien Hébert (24 et 14) des Matadors et Joshua Breault (21 et 17), des Pa-    triotes ont fini avec 38 points. Hébert et Jackson Green des Royals ont le plus grand nombre de buts avec 24 et Prillo a dominé la colonne des passes avec 30. Jérémie Caissie a été le meilleur butteur des Cavaliers, au 8e rang avec 19 et 15, pour 34 points.

Chez les gardiens, les deux gardiens Logan Steeves des Royals et Justin Boudreau des Matadors ont 11 victoires. Gabriel Goguen des Cavaliers en a huit, tout comme Justin Landry des Patriotes. Samuel Lavoie de Louis-J.-Robichaud a quatre gains et Jérémie LeBlanc de Mathieu-Martin, cinq. Patrick LeBlanc de L’Odyssée a trois victoires et Bruno Léger, une. Annick Boudreau des Matadors a remporté un gain et Zachary LeBlanc des Cavaliers, cinq. Ethan Smith des Trojans a le meilleur pourcentage d’arrêts avec ,937, suivi de Gabriel Goguen avec ,919 et Jérémie LeBlanc des Matadors ,913. Justin Landry des Patriotes est à ,904.