Les Vedettes championnes à Edmundston

Les Vedettes de Mathieu-Martin sont les championnes du Tournoi annuel de hockey féminin AAA des écoles secondaires de la Cité des jeunes d’Edmundston. Les membres de l’équipe posent fièrement avec la bannière du championnat suivant la finale disputée dimanche. On reconnait : Annie Melanson, Ariane Pineau, Audrée LeBlanc, Danika Melanson, Dominique Léger, Emilie Cormier, Erica LeBlanc, Gabrielle Arseneau, Isabelle Thériault, Janelle Bastarache, Julie Gauvin, Melissa Laplante, Michelle Brideau, Nadia Hazgour, Pascale Savoie, Paskale Pineau et les entraineurs Julie LeBlanc, Roger LeBlanc, Marie-France Finn, Philippe Bélanger et Monica Ouellette. (Photo : Gracieuseté)

Les Vedettes de Mathieu-Martin sont les championnes du Tournoi annuel de hockey féminin AAA des écoles secondaires de la Cité des jeunes d’Edmundston. Les membres de l’équipe posent fièrement avec la bannière du championnat suivant la finale disputée dimanche. On reconnait : Annie Melanson, Ariane Pineau, Audrée LeBlanc, Danika Melanson, Dominique Léger, Emilie Cormier, Erica LeBlanc, Gabrielle Arseneau, Isabelle Thériault, Janelle Bastarache, Julie Gauvin, Melissa Laplante, Michelle Brideau, Nadia Hazgour, Pascale Savoie, Paskale Pineau et les entraineurs Julie LeBlanc, Roger LeBlanc, Marie-France Finn, Philippe Bélanger et Monica Ouellette. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) – Les Vedettes de Mathieu-Martin ont eu leur revanche et ont remporté les grands honneurs du 16e Tournoi annuel de hockey féminin interscolaire de la Cité des Jeunes, à Edmundston.

Janelle Bastarache a fait bouger les cordons du filet à deux reprises pour mener les Vedettes à un gain de 4 à 2, contre les Républicaines de la Cité des jeunes, dimanche après-midi, lors de la partie de championnat. Danika Melanson et Mélissa Laplante ont réussi les autres filets dans la partie qui a été chaudement disputée. Nadia Hazgour a remporté le gain devant le filet.

«Les filles ont travaillé fort pour remporter ce tournoi, a dit l’entraineuse Julie LeBlanc. La finale a été serrée avec seulement un but qui séparait les deux équipes, la majorité de la partie. La compétition a été bonne.»

«On avait perdu contre la Cité dans d’autres tournois et on savait qu’on pouvait les battre, a ajouté Janelle Bastarache. On a tout donné dans la finale parce qu’elles nous ont battues en ronde préliminaire. Le jeu était vite et d’un bout à l’autre. Le pointage était proche tout le temps et il y a eu plusieurs batailles pour la rondelle. C’était notre dernier tournoi.»

Les Vedettes ont remporté deux tournois cette saison et dominent la Conférence de l’Est avec une autre joute à disputer. Les séries éliminatoires vont suivre et l’équipe espère se rendre au tournoi provincial cette année.

En demi-finale, les Vedettes ont éliminé les Bisons de W.-A.-Losier, de Tracadie, 3 à 0. Erica LeBlanc a inscrit le jeu blanc. Emilie Cormier, Annie Melanson et Janelle Bastarache ont trouvé la cible. En ronde préliminaire, les Vedettes ont perdu 2 à 0, contre la Cité, blanchi les Black Kats de Fredericton 5 à 0 et vaincu Kennebecasis Valley, 6 à 1.

Médailles pour deux Cadets de Dieppe

dieppeserg

   Félicitations aux Cadets de l’armée 3006 Dieppe qui ont participé à la Compétition provinciale de biathlon en fin de semaine dernière à Charlo.

Sergent Jolene Maillet a mérité la médaille de bronze au 6 km et au 10 km chez les femmes seniors.

L’adjudant Tiana Thibodeau Bergeron a mérité la médaille de bronze au 6 km chez les femmes jeunesse. Elle a de plus mérité la médaille d’argent au 10 km dans la même catégorie.

Une équipe de Bâton Atlantik en Floride

Sophie Babineau, Isabella Bourgeois, Grace Farley, Isabelle LeBlanc, Liane Plewes et Brianna Middleton sont les six membres de Bâton Atlantik qui participent à une compétition internationale en Floride, en fin de semaine.

Sophie Babineau, Isabella Bourgeois, Grace Farley, Isabelle LeBlanc, Liane Plewes et Brianna Middleton sont les six membres de Bâton Atlantik qui participent à une compétition internationale en Floride, en fin de semaine.

(N.A.L.) – Le Club Bâton Atlantic aura une équipe de six filles en fin de semaine aux Championnats Twirl Mania International libre 2018, qui se tiendront en Floride.

Le tout se déroule au Complexe ESPN Wide World of Sports, à Orlando et les six filles du Sud-est sont Sophie Babineau, Isabella Bourgeois, Grace Farley, Isabelle LeBlanc, Liane Plewes et Brianna Middleton.

Selon l’entraineuse Brenda Arsenault LeBlanc, «c’est une compétition internationale ouverte et les gens n’ont pas besoin de se qualifier. Il n’y a pas d’âge limite et il y a une catégorie senior. L’équipe y va pour prendre de l’expérience. Quatre des six n’ont jamais participé à d’autres championnats que le championnat canadien. Les jeunes vont faire de leur mieux, c’est assez tôt dans la saison et un peu plus difficile à se préparer. Elles ont des routines et règlements différents, donc elles doivent repenser leurs routines.»

Une des participantes est Isabelle Bourgeois, de Shédiac, une élève de 11e année. «Je pratique le bâton depuis huit ans, a dit l’athlète de 16 ans. C’est un sport unique. Lorsque j’étais plus jeune, je voulais pratiquer un sport différent de mes amis. Un mémo reçu à l’école m’a initiée au bâton à l’école et c’est ma vie maintenant.»

Bourgeois pratique dans un gymnase environ huit heures par semaine en plus de trois ou quatre heures à la maison. «C’est un sport avec beaucoup de défis et j’aime cela. Apprendre une nouvelle routine n’est pas facile, il faut plusieurs entrainements. J’aime les mouvements proches de mon corps. Je préfère le solo parce que c’est plus rapide et un bon défi. C’est ma première compétition internationale, je suis vraiment excitée. Je veux voir les autres de partout au monde. Je vise faire de mon mieux et être contente avec ma performance. Je veux bien regarder les routines des autres et voir si je peux en adopter.»

Les compétitions ont lieu de vendredi à dimanche avec une session internationale, lundi. L’équipe est partie mardi. Plus de 5000 jeunes sont attendus en fin de semaine.

 

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud champions à Kentville

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont remporté les honneurs d’un deuxième tournoi de hockey gars cette saison, celui de Kentville en fin de semaine.

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont remporté les honneurs d’un deuxième tournoi de hockey gars cette saison, celui de Kentville en fin de semaine.

Normand A. Léger

Les Patriotes de Louis- J.-Robichaud ont remporté un deuxième tournoi de hoc-key masculin cette saison, la 13e édition du Art Lightfoot commémoratif de Kentville, en Nouvelle-Écosse, avec un gain de 4 à 2, sur les Cavaliers de Cole Harbour en partie de championnat, dimanche.

Maxime Boudreau, Samuel Gallant, Marc Thibodeau et Alexandre LeBlanc ont trouvé le fond du filet pour offrir le championnat à leur formation dans la rencontre qui a été chaudement disputée.

Les Patriotes avaient éliminé l’équipe de l’école Northeast King Eastern Centre (NKEC), à Canning, 4 à 2, en demi-finale samedi soir, grâce aux filets de Justin LeBlanc, Maxime Boudreau, Félix LeBlanc et Jason Gallant.

En ronde préliminaire, les Patriotes ont battu les Highlanders de McNaughton 5 à 0, Cole Harbour, 5 à 2, l’équipe locale de Northeast King Eastern Centre, 5 à 3 et les Wolverines de West King, 7 à 4. Ils ont disputé trois rencontres samedi, la tempête de vendredi ayant forcé les organisateurs à revoir l’horaire.

«La finale a été très serrée avec souvent un seul but qui séparait les deux équipes, a dit l’entraineur Shane Doiron. Il y a eu peu de punitions et le jeu était rapide d’un bout à l’autre. La fin de semaine a été un vrai travail d’équipe, nos deux gardiens ont chacun remporté trois victoires. C’est notre dernier avant les séries et on voulait s’en servir pour bien se préparer. Notre mandat était que chacun accepte son rôle et de mettre la machine en place.» Les joueurs étaient quand même fatigués avec deux parties, vendredi et trois, samedi, avec peu de temps entre chacune. Ils se sont vidés.

«C’est un bon feeling d’avoir eu remporté ce tournoi, a ajouté le gardien Alexandre Gould. Tout le monde a joué son rôle et on n’a pas eu à dépenser de l’énergie à rien. Les trois parties de samedi ont été épuisantes, mais on a bien joué. J’étais un peu nerveux lors de la finale, il y avait de la pression, mais avec l’aide de mes coéqui-piers, qui ont bloqué des lancers et qui s’occupaient des retours, nous avons bien joué et fini avec la victoire.»

Les Highlanders de McNaughton étaient aussi présents, ayant perdu trois rencontres, 5 à 3, contre Kings West, 5 à 1, contre Cole Harbour et 5 à 0, contre L.-J.-R. et faisant match nul, 3 à 3, avec NKEC en ronde préliminaire. Ils n’ont pas avancé en ronde éliminatoire.

Les Patriotes reprennent l’horaire de Ligue Moncton Car Guys de la conférence de l’Est cette semaine en accueillant les Purple Knights de Moncton, jeudi à 19h45 à l’aréna Festival de Shédiac.

Anthony Cormier-Losier établi un record provincial au 400 m

Anthony Cormier-Losier lors de la course du 400m, où il a établi un record provincial.

Anthony Cormier-Losier lors de la course du 400m, où il a établi un record provincial.

(N.A.L.) – Le patineur Anthony Cormier-Losier, de Moncton, s’est mérité le bronze suivant ses courses au Championnat de patinage de vitesse de l’Atlantique, tenu en fin de semaine au Centre Arthur-J.-LeBlanc.

Il a établi un record provincial avec un temps de 37,5s (37,7-ancien) au 400 m et a terminé premier dans ses trois autres courses. «La fin de semaine a été excitante pour moi, a dit Cormier-Losier. J’ai presqu’établi des records au 1500 m et au 200 m aussi. Ces performances m’ont donné confiance pour le 400 m.»

Il a pris part aux préliminaires et aux finales du 1500 m, 200 m et 400 m et à la finale du 3000 m. «J’ai tombé en qualification du 400 m et j’ai participé à la seconde finale, donc cela m’a privé de points au classement et de l’or pour la compétition. Mes temps vont me placer dans un classement plus élevé au départ des courses du Championnat de l’Est du Canada, à Lévis (Québec), en mars, a-t-il ajouté. Je suis bien heureux de mes résultats, sauf ma chute. Mais cela arrive.»

La force du jeune athlète est son départ. Il peut prendre le dessus des autres participants et son premier tour est rapide. Il a patiné avec les clubs de Caraquet, Campbellton, de Dieppe et maintenant, il s’entraine à Fredericton. Il sera à une compétition à Trois-Rivières, plus tard ce mois-ci. Il est aussi athlète en athlétisme, l’été. Il fréquente l’école L’Odyssée.

Nicholas Maillet, de Dieppe, Luc LeBlanc, de Shédiac et Véronique LeBlanc, de Memramcook, ont aussi participé à ce championnat de la fin de semaine dans la catégorie des olympiques spéciaux, avec d’autres jeunes. LeBlanc a fini 2e du 500 m et du 300 m, 3e du 200 m et sixième du 700 m. Jonathan Henry a eu trois quatrièmes positions et une deuxième et Nicholas Maillet, trois premières et une troisième. Luc LeBlanc, de Shédiac, a récolté deux deuxièmes, une troisième et une quatrième positions. Alex Richard était premier, deuxième, quatrième et cinquième et David Bourgeois, deux quatrièmes, une troisième et une deuxième.

Annie-Pier Gauthier a fini deuxième à trois reprises et quatrième une fois; Janelle Comeau a deux premières, un troisième et une huitième position; Emma LeBlanc, une première, quatrième, cinquième et deuxième; Philippe Robitaille, deux premières, une troisième et une quatrième; Luc Morais, trois premières et une sixième; Théo Parent, deux troisièmes, une première et une quatrième et Zaya Boudreau, deux quatrièmes, une troisième et une deuxième. Ils sont membres du Club Codiac Cyclones et s’entrainent à Dieppe.

Katrine Bourgeois et Mireille LeBlanc heureuses avec un bâton sportif

katrinemireil

(N.A.L.) – La bâton sportif attire bien des jeunes qui sont attirés par les côtés artistiques et gymnastiques du sport qui est populaire dans la région.

Katrine Bourgeois, de Shédiac et Mireille LeBlanc, de Memramcook, sont deux jeunes filles de 13 ans qui étaient de la compétition de la Coupe Blizzard, en fin de semaine et qui ont bien réussi.

Katrine Bourgeois est une élève de 8e année à l’école Mgr-François-Bourgeois. «J’aime bien le bâton parce que cela me permet de changer mes idées si je connais une mauvaise journée, a dit l’athlète, qui aura 14 ans en février. Il faut se concentrer fort pour bien accomplir dans le sport et atteindre ses buts. C’est ma septième année et j’apprécie chaque pratique. Ma mère m’a dit que j’ai vu des filles pratiquer dans le gymnase de l’école et je lui ai demandé de faire la même chose. Elle m’a inscrite et j’ai continué. J’aime les routines à deux et trois bâtons parce qu’elles posent plus de défis. Il faut se concentrer pour garder ses jambes droites et suivre la routine. Je préfère les événements en solo et en duo, avec Chloé Caissie. C’est un plaisir. Je veux continuer à le faire jusqu’en 12e année et poursuivre mes études à Montréal. Je participe à cinq compétitions cette année, incluant le championnat canadien, en juillet à Winnipeg. Le plus difficile est de lancer le bâton et faire des routines en dessous. C’est assez compliqué, mais si je ne veux pas de défi, je fais la danse.» Bourgeois ne pratique pas d’autre sport, elle dévoue toute son énergie au bâton.

Pour sa part, Mireille LeBlanc est une élève de 8e année à l’école Abbey-Landry. Elle pratique depuis cinq ans. «C’est différent des autres sports, c’est plus artistique et gymnastique et j’aime cela, a-t-elle affirmé. Le bâton me permet de mêler ces deux aspects. Ma force sur le plancher est solo avec un bâton et le solo danse est ma préférée. C’est différent et plus artistique. Je participe à trois pratiques par semaine pour environ six heures et demie. C’est exigeant, mais cela ne me dérange pas. Je suis une fille compétitive. Mes plus grandes difficultés sont d’attraper les spins de bâtons et ne pas les lancers un peu partout. Je dois aussi pratiquer davantage les deux bâtons.»

 

Frédéric Caissie et Julianne Lévesque se sont distingués en natation

natation

(N.A.L.) – Les nageurs du Club de natation bleu et or se sont bien débrouillés en fin de semaine lors de la compétition de natation de la Coupe ouverte du Nouveau-Brunswick, tenue à la piscine Jeanne-Lévesque du CEPS Louis-J.-Robichaud, du campus de Moncton.

Frédéric Caissie, de Shédiac, s’est mérité deux médailles d’or, au 200 m QNI et 50 m brasse. Il est aussi parti avec deux médailles d’argent, au 100 m et 200 m, brasse. Julianne Lévesque, de Memramcook, a remporté trois médailles d’argent, au 400 m QNI, 4×50 m libre, 4x50m QN et elle a établi deux records du club. Elle a également raflé le bronze au 100 m papillon.

Yannick Dupuis et Noah Beausoleil ont été nommés les athlètes de la compétition, respectivement chez les 13-14 ans et 12 ans et moins. Les équipes de relais senior CNBO, composés d’Éric Jean, Gabriel Lauzon, Amhed Helal et Padric Mckervill ont été dominantes avec deux médailles d’or en autant de compétitions. Le CNBO s’entraîne en vue d’une compétition à Atlanta et les championnats canadiens, à Windsor, en Ontario.

Frédéric Caissie est un élève de 7e année à l’école Mgr-François-Bourgeois. Âgé de 12 ans, il pratique la natation de compétition depuis trois ans. «J’avais un cousin qui faisait la compétition depuis longtemps et je voulais aussi l’essayer, a-t-il indiqué. J’aime être dans l’eau, cela fait du bien au corps. J’ai aussi joué au soccer, mais je me consacre à la natation. C’est un mode de vie qui exige beaucoup de sommeil et de temps dans la piscine. Je pratique environ neuf heures par semaine, on nage des longueurs, des virages et des plongeons. Ma force est dans la brasse, je ne sais pas pourquoi, c’est plus facile et je me déplace souvent avec la brasse. Le 200 m papillon est plus difficile, il faut être fort mentalement et physiquement. Je vise me qualifier pour les Jeux du Canada, dans quatre ans. C’est atteignable, ma mère y est allée et j’aimerais continuer la tradition. Pour me qualifier, il me faudra plusieurs sacrifices, ne pas manger n’importe quoi, pratiquer, assister à des compétitions et me coucher tôt.» Caissie mesure 5pieds 4pouces, 105 livres.

Julianne Lévesque, de Memramcook, a 13 ans et elle est en 8e année à l’école Abbey-Landry. «Cela fait 10 ans que je nage, j’aime les sports et je suis dans l’eau depuis que je suis très jeune, a dit la nageuse. L’eau m’attire, j’ai essayé la gymnastique un peu, mais je reviens à la natation. Quand tu commences un sport et tu l’aimes, tu le poursuis. Je suis enthousiaste d’aller nager et faire la compétition. Cela me donne des défis, j’aime surpasser les autres. Ma meilleure nage est le 50 m crawl parce que c’est plus facile et naturel pour moi. Je suis à l’aise avec cette nage. Ma plus difficile est la brasse en raison du mouvement exigé, je suis lente. Je n’ai pas d’objectifs précis, je veux donner mon 100 pour cent et progresser. J’aimerais aller aux Jeux du Canada. Je préfère les courtes que les longues distances.» Julianne Lévesque mesure 5pieds.

Près de 300 nageurs compétitifs du Nouveau-Brunswick, du Québec, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse étaient présents en fin de semaine. C’est l’une des plus importantes compétitions de natation sur le calendrier de natation de l’Atlantique. C’était l’occasion pour les athlètes de se qualifier pour les compétitions nationales et d’établir des records provinciaux.

Patrick Gallant et Marc Thibodeau heureux de porter le gilet des Patriotes

Marc Thibodeau et Patrick Gallant. (Photo : Normand A. Léger)

Marc Thibodeau et Patrick Gallant. (Photo : Normand A. Léger)

Normand A. Léger

Les Patriotes de l’école Louis-J.-Robichaud connaissent du succès dans la Ligue de hockey gars des écoles secondaires Moncton Car Guys de la Côte de l’Est et l’équipe ne vise rien d’autre qu’un championnat provincial.

Patrick Gallant, 16 ans, de Shédiac et Marc Thibodeau, 17 ans, de Grand-Barachois, sont deux joueurs qui contribuent aux succès de cette équipe cette saison.

Patrick Gallant est un élève de 11e année et qui mesure 6pieds, 200 livres. «C’est ma deuxième saison avec les Patriotes, a dit l’ailier droit. Comparé à l’an dernier, je joue plus souvent, le jeu est intense et j’aime cela.»

Les Patriotes ont connu certaines difficultés face aux Royals de Riverview, mais les joueurs sont confiants de réussir cette saison en raison de la chimie installée entre eux. «J’aime évoluer avec les Patriotes et joindre mes amis, a ajouté Gallant. C’est plus intéressant avec des équipes plus fortes et compétitives. Je ne sais pas pourquoi on connait de la difficulté lors des tournois. Maxime (Boudreau), Jason (Gallant) et   Alexandre (Gould) jouent très bien et sont la raison de nos succès. On les suit et on fait notre travail. Je me considère un joueur offensif, j’aime aller dans les coins, effectuer des mises en échec et faire des passes. Avec ma taille, j’aime sortir du coin avec la rondelle. On veut gagner le championnat, je n’en ai pas encore gagné un.»

Gallant joue au hockey depuis 10 ans. Il dit que c’est un passetemps et qu’il a du plaisir avec ses amis. Il ne joue pas d’autre sport, c’est le seul qui l’intéresse. Il aime faire des exercices, du vélo et demeurer en forme. Il a deux buts et trois passes, pour cinq points, en 11 parties.

Les Patriotes, comme plusieurs autres équipes, font des exercices en groupe et le succès sur la glace est le résultat direct selon les joueurs.

Marc Thibodeau est un élève 12e année. À 5pieds 7pouces, 150 livres, l’attaquant apprécie porter le gilet des Patriotes et c’était évident lors de l’entrevue avec le journal. «Cela a toujours été mon rêve de jouer avec les Patriotes et je l’ai réalisé cette année, a dit Thibodeau, qui joue sur le trio avec Jason Gallant et Ma-xime Boudreau. Ce sont deux excellents joueurs et dans la zone offensive, je prends position devant le filet pour agir comme écran et je leur dis de faire leur magie.»

Membre des midget A Prédateurs l’an dernier, Marc voulait à tout prix jouer avec les Patriotes parce que son frère, Jacques, est un ancien gardien avec l’équipe. En se rendant le voir évoluer, il rêvait à son tour de jouer avec cette équipe.

«C’est le meilleur hockey ici et jouer pour son école est magnifique, a ajouté Thibodeau. Tu joues pour quelque chose, tu as un rôle à jouer. J’aime relaxer durant la journée et placer mon focus sur le hockey, après l’école. C’est un bon feeling de faire partie de l’équipe. On a un bon groupe. Je suis un joueur de type travailleur des coins pour en sortir avec la rondelle. Je suis déçu que ce soit ma dernière année. J’aurais eu aimé en jouer une autre.»

Thibodeau a cinq buts et six passes, pour 11 points, 19e au classement. Il veut poursuivre des études universitaires en administration ou en génie.

Des jeunes du Sud-est l’emportent

Cédric LeBlanc remporte le 60m.

Cédric LeBlanc remporte le 60m.

(N.A.L.) – Une cinquantaine de jeunes ont participé dimanche au CEPS à la compétition régionale de cours/lance/saute et roule (CSLR) en salle.

Chez les gars, Cédric LeBlanc du Sud-est a été le plus rapide du 60 m, 150 m, du saut vertical et du saut en longueur de sa catégorie. Chez les filles, Adrianna Platis, de Shediac Cape, a aussi gagné le 60 m, le saut vertical et le saut en longueur.

Voici les résultats des jeunes su Sud-est :

Filles

Adrianna Platis (12 et 13 ans) 1re 60 m, 1re saut vertical, 1re saut en longueur; 1re poids; 1re 800 m;

Taylor-Lynn Brun (-9ans) 3e 60 m; 2e 150 m; 3e saut en longueur;

Myah Trottier (10 et 11 ans) 4e 60 m; 1re 150

m; 2e saut vertical;

Claire Nowlan (10 et 11 ans) 5e 150 m; 3e 600 m; 3e saut vertical; 3e saut en longueur; 5e poids.

Gars

Cédric LeBlanc (10 et 11 ans) 1er 60 m; 1er 150 m; 1er saut vertical; 1er saut en longueur; Jérémi Mazerolle (10 et 11 ans) 2e 60 m; 1er 600 m; 2e saut vertical; 3e saut en longueur; Teric Hervet (10 et 11 ans) 3e 60 m; 2e 150 m; 2e 600 m; 2e saut en longueur.

Les Cadets de l’armée 3006 Dieppe remportent la médaille de bronze

cadetsgagne

Les Cadets de l’armée 3006 Dieppe ont remporté la médaille de bronze à la compétition de sport – challenge Comeau – qui s’est tenue le 20 janvier à Gagetown. Sur la photo, de gauche à droite : Adjudant maitre Danik Arseneau, Cadet Nicolas Allain, Adjudant Joris Bourgeois, Sergent Jolene Maillet, Caporal-chef Alexandra Landry et Cadet Zachari Boudreau. (Photo : Gracieuseté)