Le règne des Patriotes terminé au hockey boule

 Kevin McGraw est entouré de trois joueurs adverses sur ce jeu au hockey boule Play On!, en fin de semaine. Marcel Newcomb, à gauche, Alexi Guitard, au centre et le gardien Maxime Michaud des Patriotes sont aux aguets. (Photos Normand A. Léger)

Kevin McGraw est entouré de trois joueurs adverses sur ce jeu au hockey boule Play On!, en fin de semaine. Marcel Newcomb, à gauche, Alexi Guitard, au centre et le gardien Maxime Michaud des Patriotes sont aux aguets. (Photos Normand A. Léger)

L’équipe des Poppers remporte la catégorie Grinders

MONCTON (N.A.L.) - Le règne de Patriotes de Shédiac, au hockey boule Play On! 4 contre 4, a pris fin dimanche, avec une défaite de 6 à 5, en demi-finale de la catégorie Grinders (19 ans -), lors du tournoi qui a pris fin dimanche, au boulevard l’Assomption, à Moncton.

Les Patriotes ont perdu contre Made in Kariya, qui s’est ensuite inclinée 11 à 1 contre East Coast Cherry Poppers, en grande finale. L’équipe des Poppers, composée de joueurs de Moncton et Dieppe, a facilement dominé en finale. L’équipe championne était composée de Samuel Savoie, Alexandre Jacob, Alexandre Gallant, Alexandre Bernier, Philippe Myers, Patrik Landry et Daniel Vautour. La formation ne prévoit pas se rendre au national parce que plusieurs joueurs seront à des sessions des équipes junior majeur au moment du championnat.

«C’était vraiment une bonne fin de semaine, a dit Alexandre Bernier. Le fait d’avoir gagné la finale avec tous mes amis était incro-yable. Je crois qu’une de nos forces était le fait qu’on se connait tous. On a tous déjà joué ensemble.»

«Notre stratégie était de bloquer le plus de tirs possibles pour enlever le momentum à l’équipe opposante, a ajouté Daniel Vautour. On est très heureux. On a placé des lignes qui allaient très bien ensemble, alors on a continué comme cela tout au long du tournoi avec un droitier et un gaucher de chaque côté.»

Patrik Landry était un autre membre de l’équipe. «C’était vraiment le fun et on a travaillé fort match après match, a-t-il dit. On est devenu meilleur à chaque partie et cela nous a aidés pour la finale.»

«On a travaillé fort et on n’a pas donné de chances aux autres équipes, a ajouté Samuel Savoie. On est demeuré discipliné et on a bien joué entre équipe. C’était facile de jouer ensemble parce que cela fait longtemps qu’on se connait. Il y avait vraiment une chimie entre les gars.»

«La victoire est le résultat du travail en équipe, a ajouté Philippe Myers. C’est très plaisant de gagner avec mes amis.»

«Malheureusement, on n’a pas aussi bien performé que les autres années, a dit Kevin McGraw, des Patriotes. Notre seul but en entrant dans le tournoi était d’avoir du plaisir et on a eu la chance de s’amuser, alors en sort quand même avec la tête haute.» Selon Marcel Newcomb, c’était une très belle fin de semaine. «C’est désappointant de perdre, mais on a quand eu du plaisir et c’est cela qui est important», a-t-il ajouté.

Les Average Joe’s de Moncton ont gagné la division étoile (masculine) avec Eric Allen, Jordan Bastarache, Guillermo Bergeron, entre autres, avec un gain de 11 à 3 sur We are TVS, en finale. Les Brayons avaient perdu en demi-finale contre les TVS.

Dans la catégorie élite (19 ans et plus), les Hoof Hearted ont vaincu les Sackville Randy’s, 6 à 3. Le Lightning a gagné 8 à 2 face aux Petty Bulldogs la division Deckers (9 ans et moins). Les Blues de Riverview ont dominé la catégorie Jukers (11 ans et moins) avec une victoire de 8 à 6 contre les Gold Digg’n. La catégorie Danglers (13 ans et moins) a été remportée par Benchwarmers, 6 à 4, face aux Wildcats et celle des Snipers (-15 ans), Team named avec un gain de 9 à 2 sur Stick Magnets. Les champions de la division Enforcers sont les Cougar Hunters avec un gain de 11 à 9 sur the Whoopers. Les Chevs ont perdu en demi-finale contre les champions.

Les gagnants de la division Tidbits sont les H-Force Snipers avec un gain de 10 à 0 sur les Rockets.

Le Nouveau-Brunswick rafle l’or des -15 ans

soccer

MONCTON (N.A.L.) - Le Nouveau-Brunswick a remporté l’or dans la catégorie des -15 ans au Tournoi de soccer masculin de l’Atlantique des -16 et -15 ans, qui a eu lieu en fin de semaine au terrain Rocky Stone, du Parc du Centenaire.

Le N.-B. a battu la Nouvelle-Écosse, 2 à 1 en finale, dimanche après-midi, dans une partie qui a donné du jeu excitant. George Gbongbor a réussi les deux filets. Terre-Neuve et Labrador a battu l’Île-du-Prince-Édouard, 2 à 1, pour le bronze.

L’équipe des -16 ans du Nouveau-Brunswick a raflé le bronze avec un gain de 3 à 0 face à l’Île-du-Prince-Édouard, en finale. Dante Borsella, Simon Brideau et Harld Oh ont trouvé la cible. La Nouvelle-Écosse a remporté le match pour l’or, 4 à 0, contre Terre-Neuve et Labrador.

Lors de la ronde préliminaire des -16 ans, le Nouveau-Brunswick a blanchi l’Île-du-Prince-Édouard, 2 à 0 et a perdu 1 à 0 devant Terre-Neuve et Labrador et 9 à 1 (Ben Welling) contre la Nouvelle-Écosse.

Dans la catégorie des -15 ans, le Nouveau-Brunswick a fait match nul 2 à 2 avec la province insulaire et a blanchi Terre-Neuve et Labrador, 1 à 0 avant de s’incliner 4 à 1 contre la Nouvelle-Écosse. Mathias Girouard a marqué.

Joslain Boucher, de Shédiac; Mathias Girouard, de Cap-Pelé; Ali Jabara et Gabriel Champagne, de Moncton, et Michel Lummo et Toussaint Mumbili, de Dieppe, faisaient partie de l’équipe des -15 ans. Nikos Doiron, de Shédiac, Dante Borsela, Thomas Maillet, Gershome Mambo et Benjamin Welling, de Moncton et Tarik Nait Ajjou, de Dieppe, étaient membres de l’équipe des -16 ans.

Chez les filles à Halifax, le Nouveau-Brunswick -16 ans a gagné l’argent et les -15 ans ont pris la quatrième position.

Un succès pour la Classique de golf Banque Scotia – BMW Moncton de la Fondation CHU DUMONT

De gauche à droite : Jean Arsenault, membre du comité organisateur; André Rioux, membre du comité organisateur; John Foran, membre du comité organisateur; Sylvie Nadeau, Fondation CHU DUMONT; Christopher Bacich, coprésident du comité organisateur; René Collette, président du Conseil d’administration de la Fondation CHU DUMONT; Émile Albert, coprésident du comité organisateur; et Denis LeBlanc, membre du comité organisteur.

De gauche à droite : Jean Arsenault, membre du comité organisateur; André Rioux, membre du comité organisateur; John Foran, membre du comité organisateur; Sylvie Nadeau, Fondation CHU DUMONT; Christopher Bacich, coprésident du comité organisateur; René Collette, président du Conseil d’administration de la Fondation CHU DUMONT; Émile Albert, coprésident du comité organisateur; et Denis LeBlanc, membre du comité organisteur.

DIEPPE – C’est au terrain de golf Fox Creek de Dieppe que s’est déroulée hier la 14e Classique de golf Banque Scotia –BMW Moncton de la Fondation CHU DUMONT qui a permis d’amasser une somme de 85 000$ au profit des patients du Centre hospitalier universitaire Dr- Georges-L.-Dumont.

Cette année, les profits du tournoi seront investis envers l’achat d’équipements pour le secteur de la physiothérapie et envers le rehaussement de la terrasse au niveau 3 de l’Hôpital.

«La Banque Scotia est fière d’être co-commanditaire en titre de cet événement de collecte de fonds au profit de la santé et du mieux-être de notre communauté», a souligné Émile Albert, directeur, Développement petites entreprises, Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Edouard, Banque Scotia et coprésident du comité organisateur du tournoi.

«Par votre participation aujourd’hui, deux projets importants verront maintenant le jour au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.- Dumont qui bénéficieront les patients et leurs familles, a ajouté Christopher Bacich, directeur général, BMW & Mini Moncton et coprésident du comité organisateur du tournoi. BMW Moncton est fier d’agir à titre de co-commanditaire en titre à un événement comme celui-ci qui fait une réelle différence dans la qualité des soins de santé offerts chez nous.»

Sous une belle journée fraiche et ensoleillée, 40 équipes formées de gens de la communauté ont démontré qu’ils ont à cœur le mieux-être des patients de notre Hôpital.

«Au nom de la Fondation CHU DUMONT, je tiens à vous remercier pour votre participation, a indiqué René Collette, président du Conseil d’administration. Chaque année, vous êtes nombreux à répondre à l’appel lancé et à appuyer les activités et événements de la Fondation, et ce, au bénéfice des patients du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. Soyez assuré que votre générosité a un impact positif, réel, direct et immédiat sur la qualité des soins de santé offerts dans notre communauté.»

Cette année, l’équipe composée de Mathieu Richard, Daniel Cormier, Michel Léger et Mike Myers a remporté le tournoi. Deux des membres de l’équipe gagnante participeront à la Coupe de golf BMW, la plus grande et célèbre série de tournois de golf internationaux.

 

Les Jeux 55+ débutent aujourd’hui

DIEPPE - Il y a de l’effervescence dans l’air à Dieppe alors que la ville accueille à compter d’aujourd’hui jusqu’au 26 juin, les Jeux 55+ du Nouveau-Brunswick.

Il s’agit de la 12e édition de cet événement d’envergure provinciale et bilingue, qui se déroule tous les deux ans dans différentes villes de la province, et dont la popularité ne cesse de croître. Le comité organisateur des Jeux de Dieppe espère accueillir près de 400 participant.e.s.

Cette compétition de trois jours comprend du golf, quille, athlétisme, cribbage, jeux de cartes, fléchettes, jeu de rondelles, palet sur plancher, fer à cheval et bien plus!

Les 19 jeux auront lieu entre le Centre Arthur-J.-LeBlanc, parc Rotary St-Anselme, Clubs d’âge d’or de Dieppe et St-Anselme, pistes d’athlétisme à Anna-Malenfant, à Riverview ainsi que le terrain de golf Maplewood.

La mission des Jeux 55 + est de rehausser la qualité de vie et le mieux-être des citoyen.ne.s du Nouveau-Brunswick, âgé.e.s de 55 ans et plus en présentant des activités sportives, récréatives et culturelles.

Venez encourager les participantes et les participants!

Pour plus d’information, consulter : jeux55plusnb.ca.

Mélissa Johnson aux Championnats canadiens de bâton

melissabaton

MONCTON (N.A.L.) - Une équipe de 21 filles du Sud-est prend le départ, samedi, pour Oshawa, Ontario, afin de participer aux Championnats canadiens de bâton sportif, qui se dérouleront la semaine prochaine.

Les membres du Club de bâton Atlantik, sous la direction de Brenda Arsenault LeBlanc, ont hâte de démontrer leurs habiletés à ces championnats. Il y aura d’autres athlètes de Néguac et de Saint-Jean.

Les jeunes qui se sont qualifiés sont âgées de 12 à 18 ans et participeront aux catégories de débutante aux niveaux élevés. Plus de 200 athlètes sont attendues de huit provinces.

Mélissa Johnson, 14 ans, de Grand-Barachois, s’est qualifiée pour ce championnat. L’élève, qui sera en 10e année à l’école Louis-J.-Robichaud, pratique ce sport depuis 11 ans.

«Ma soeur a débuté lorsqu’elle avait quatre ans, je la suivais et j’ai été élevée dans le sport, a dit Johnson, lors d’une pratique cette semaine avant le départ. Je trouvais cela intéressant parce que j’aime apprendre de nouvelles choses. Le bâton est différent des autres sports, on y mélange la gymnastique et la danse avec toutes sortes de mouvements. On fait toujours des différentes choses.

«Les gens sont émerveillés de nous voir, c’est différent et beau, a-t-elle poursuivit. Ma force est le solo technique avec deux bâtons. Je ne suis pas si bonne à faire des mouvements trop lentement, j’aime aller vite. À Oshawa, mes objectifs sont de monter de niveau en solo, soit de BN à BI et j’aimerais me qualifier dans toutes les routines. J’en exécute quatre individuelles et une en équipe. Dans les années à venir, j’espère faire de mon mieux et monter le plus haut possible. Je suis toujours excitée d’aller aux pratiques.»

Cédric Power et Émilie LeBlanc sont les athlètes de l’année à Mathieu-Martin

jeunesathletes

DIEPPE (N.A.L.) - Cédric Power et Émilie LeBlanc, de Memramcook, sont les athlètes masculin et féminin de l’école Mathieu-Martin, de Dieppe, pour la saison 2014-2015.

Ariane Mcgraw et Brice Raiche ont été nommés les recrues féminine et masculine de l’année et la médaille Raymond Légère a été remise à Brandon Duchesne et Chloé Melanson pour reconnaître leur participation aux sports et leur moyenne académique.

«Je suis heureux de cet honneur, a dit l’athlète masculin, Cédric Power. J’ai quand même été assez surpris d’entendre mon nom comme gagnant. Il y avait d’autres athlètes méritants. Je suis heureux de voir que les deux athlètes de l’année sont de Memramcook. Mes quatre saisons avec l’équipe de soccer ont définitivement fait une différence. J’ai aussi connu une bonne année avec les Matadors, au hockey. Je ne peux demander mieux pour terminer mes années au secondaire. Je vais poursuivre mes études en administration des affaires, au campus de Moncton, en septembre et je ne sais pas encore ce que me réservent les sports.»

L’athlète féminine, Émilie LeBlanc, était heureuse d’avoir été reconnue comme l’athlète féminin de l’année. «Je me sens bien, je suis fière de moi, a-t-elle expliqué. J’ai évolué au hockey, au soccer et au volleyball. On a connu une bonne année, tout le monde a bien joué. Je suis en 12e année et le prix couronne bien ma carrière de quatre ans avec les Vedettes. Je vais poursuivre mes études à l’Université de Moncton, en septembre. Le sport m’a offert du leadership et j’ai connu de nouvelles amies. Le sport m’a aidé dans les études, je suis très heureuse de mon année.»

«J’ai fait beaucoup de sport depuis que je suis jeune, a dit la recrue de l’année, Brice Raiche, élève de 9e année, de Dieppe. J’ai joué au soccer, au basketball et au badminton. Ce prix me motive. J’ai été surpris d’entendre mon nom pour la recrue. On a mieux fait au soccer cette année. J’ai encore trois ans avec les Matadors et je n’ai pas l’intention d’arrêter de jouer les sports.»

Ariane Mcgraw, la recrue de l’année, a joué au soccer. «J’ai travaillé deux fois plus fort cette année parce que j’étais en 9e année, a dit Mcgraw, de Dieppe. J’ai aussi suivi un cours de 10e année, ce qui était exigeant. Je suis fière de moi.»

Brandon Duchesnes, de Dieppe, est récipiendaire de la médaille Raymond Légère. «Cela veut dire beaucoup pour moi, a-t-il dit. J’ai joué dans plusieurs sports lors de mes quatre années. C’est intéressant de se faire reconnaître et d’être apprécié sur le plan académique. J’ai joué au basketball et au soccer et j’ai connu une bonne année. J’ai eu plus de plaisir que de résultats. La médaille termine bien mon passage à Mathieu-Martin et me donne plus de confiance pour poursuivre mes études, en ingénierie, à l’Université de Moncton, en septembre.»

Les athlètes par excellence des sports sont Chloé Melanson, à la balle-molle; Dominic Tardif, au baseball; Gary Vautour (offensive) et Derick Vautour (défensive), au football; Alexandre Mercure, au golf; Mia Brideau, au soccer féminin junior; Dominique LeBlanc, au soccer féminin senior; Gabriel Landry, au soccer masculin senior; Chhadeavong Ponn, au basketball masculin senior; Cassandra Smyth, au basketball féminin junior; Abigail Byron, des meneuses de claque; Émilie LeBlanc, au hockey féminin; Nicholas Bacso, au hockey masculin; Noémie Auffrey-Jones, au volleyball féminin senior; Madeleine Comeau, au volleyball féminin junior; Zachary Saulnier, au volleyball masculin junior; Pascal Roy-Grégoire, au badminton masculin et Amy Head, au badminton féminin; Julie Gaudet (avant) et Émilie Comfort (arrière), au rugby féminin; Alexandre Gallant, des sports intra-muros et Mélissa Pellerin (féminin) et Gabriel LeBlanc (masculin), en athlétisme.

 

Succès retentissant pour le tournoi de golf du YMCA

De gauche à droite, Patrick Lemelin, Banque Nationale; Zane Korytko, PDG du YMCA du Grand Moncton; Anne Poirier-Basque, présidente du Conseil du YMCA du Grand Moncton; Robert (Horton) Després, président du Comité du tournoide golf; et Réjean Després, vice-président, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Canada atlantique.

De gauche à droite, Patrick Lemelin, Banque Nationale; Zane Korytko, PDG du YMCA du Grand Moncton; Anne Poirier-Basque, présidente du Conseil du YMCA du Grand Moncton; Robert (Horton) Després, président du Comité du tournoide golf; et Réjean Després, vice-président, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Canada atlantique.

MONCTON - La somme record de 32 000 $ a été amassée lors du 23e Tournoi de golf annuel de bienfaisance du YMCA du Grand Moncton, le 8 juin dernier.

Les profits du tournoi seront versés à la campagne YMCA Pour nos enfants, une activité annuelle de collecte de fonds destinée à donner aux jeunes de tous les horizons et de tous les niveaux de revenu l’accès aux programmes du Y.

«Depuis 1870, le Y s’emploie à améliorer la vie de enfants, des adolescents et des jeunes adultes. Nous offrons des lieux sûrs, des bénévoles bienveillants et formés, ainsi que du personnel et des programmes qui enseignent les aptitudes à la vie, dit Zane Korytko, PDG du YMCA du Grand Moncton. Qu’il s’agisse d’un endroit où aller après l’école, d’un endroit pour acquérir des compétences en leadership ou d’un endroit pour qu’une famille puisse jouer et communiquer, leYMCA est ici pour que chacun réalise son plein potentiel.»

La Banque Nationale est le principal commanditaire de l’événement depuis le début. Le tournoi a eu lieu au club de golf Royal Oaks. Cent cinquante golfeurs ont participé, et c’est l’équipe de la Société des loteries de l’Atlantique qui a gagné le tournoi.

Le président du Comité du tournoi, Robert (Horton)   Després, dit que l’importance de la cause est la raison pour laquelle l’événement conti-nue d’être populaire au sein de la communauté de golf.

«Le succès du tournoi de cette année permet au Y d’offrir de l’aide financière aux enfants, aux jeunes et aux familles afin qu’ils aient les occasions dont ils ont besoin pour réaliser leur plein potentiel et pour améliorer leur santé, leur confiance, leurs liens et leur sécurité. Grâce au soutien incroyable des commanditaires et des joueurs de notre tournoi, ensemble nous bâtissons une collectivité plus saine», a-t-il dit.

YMCA Pour nos enfants est une campagne annuelle de collecte de fonds visant à amasser le ressources essentielles au soutien des programmes éprouvés du YMCA qui donne aux enfants les occasions dont ils ont besoin pour réaliser leur plein potentiel et pour vivre en meilleure santé et plus heureux aujourd’hui et devenir plus tard des adultes productifs.

L’an dernier, grâce à la générosité de plus de 58 000 donateurs de partout au Canada, on a amassé 11,4 millions de dollars qui ont permis à des jeunes de tous les coins du pays de participer à des programmes et à des activités du Y.

Le YMCA du Grand Moncton est un organisme de bienfaisance enregistré voué au renforcement des collectivités. Il est déterminé à cultiver le potentiel des enfants, des jeunes et des familles, à promouvoir la vie saine et à encourager la responsabilité sociale au sein de la collectivité. Il met l’accent sur l’inclusion et l’accessibilité, ce qui signifie qu’il sert les gens de tous âges, de tous les horizons et de toutes les capacités dans l’ensemble des différentes étapes de la vie.

Scott Pellerin s’occupe du développement chez les Leafs

SHÉDIAC (N.A.L.) - Scott Pellerin est le nouveau directeur du développement des joueurs des Maple Leafs de Toronto, de la Ligue nationale de hockey.

Il remplace Steve Staios qui quitte l’organisation pour devenir président des Bulldogs de Hamilton de la Ligue de hockey junior majeur de l’Ontario.

L’adjoint au directeur général de l’équipe, Kyle Dubas a indiqué «nous sommes excités de la progression de Scott Pellerin dans son nouveau rôle. Il a réalisé un très beau travail depuis son arrivée et son influence auprès des jeunes sera remarquable.»

Un vétéran de 536 parties dans la Ligue nationale, Pellerin s’est joint à l’organisation des Leafs, en novembre dernier. Âgé de 45 ans, Pellerin, originaire de Shédiac, a été entraineur adjoint avec les Monarchs de Manchester, le club-école des Kings de Los Angeles dans la Ligue américaine de hockey, de 2006 à 2012. Il avait contribué au développement des joueurs qui a permis aux Kings de Los Angeles de remporter leur première Coupe Stanley, en 2012. Il a aussi été entraineur-chef des Tigers de Bridgeport Sound, l’équipe affiliée aux Islanders de New York, de 2012 à 2014.

Alexanne Cormier et Patrick LeBlanc sont les athlètes de l’année à L’Odyssée

Les athlètes reconnus à l'école L'Odyssée de Moncton sont, de gauche à droite : Alexanne Cormier, athlète féminine; Patrick LeBlanc, athlète masculin; Benoit Cormier, recrue masculine et Rehema Sinzinkayo, la recrue féminine. (Photo Normand A. Léger)

Les athlètes reconnus à l’école L’Odyssée de Moncton sont, de gauche à droite : Alexanne Cormier, athlète féminine; Patrick LeBlanc, athlète masculin; Benoit Cormier, recrue masculine et Rehema Sinzinkayo, la recrue féminine. (Photo Normand A. Léger)

MONCTON (N.A.L.) - Alexanne Cormier et Patrick LeBlanc, de Moncton, ont été nommés les athlètes de l’année à l’école L’Odyssée de Moncton pour la saison 2014-2015.

Les recrues sont Benoit Cormier et Rehema Sinzinkayo, deux élèves de la neuvième année.

«C’est excitant d’avoir remporté ce titre, a dit Alexanne Cormier. J’ai travaillé fort, j’ai fait ce que j’aime et j’ai cette reconnaissance. J’ai évolué au soccer, volleyball, athlétisme et au badminton. Le titre clôture bien mes quatre saisons avec les Olympiennes. Je m’intéresse aux sports pour le plaisir de jouer en équipe. J’ai toujours aimé m’amuser, courir, lancer et frapper. C’est spécial cette année parce que c’est ma dernière. J’ai vécu de belles expériences avec les gens que j’ai côtoyés.»

Cormier va poursuivre des études en Sciences infirmières à l’Université de Moncton. Elle va jouer au frisbee cet été et pourrait tenter sa chance avec la formation d’athlétisme universitaire. «Les sports ont beaucoup contribué à mon passage à L’Odyssée. Ils m’ont appris à gérer mon temps, travailler avec mes coéquipières et gérer le stress des examens. J’ai eu une belle carrière et terminer le tout comme athlète de l’année fait du bien.»

Patrick LeBlanc s’est illustré au hockey et au baseball avec les Olympiens. «J’ai reçu ce titre en raison de mon rendement dans les sports et comme élève, a-t-il indiqué. Mon comportement à l’école et ce que j’ai apporté à l’école ont été reconnus. Le sport est une belle boucle sur mes quatre années scolaires. C’est intéressant de se faire reconnaître pour ses efforts sportifs et comme étudiant. Le sport a grandement contribué à ma vie et mon identité. J’ai joué quatre ans et je ne sais pas ce que j’aurais fait sans les sports. Ils m’ont aidé à apprendre et à travailler en équipe.»

LeBlanc sera étudiant en Administration des affaires au campus de Moncton, en septembre. Il évolue avec les Mudcats midget de Moncton, au baseball, cet été. Sa carrière compétitive au hockey est terminée.

La recrue masculine est Benoit Cormier, un joueur de soccer, baseball, volleyball et de frisbee. Le titre demeure ainsi dans la famille. «Ce titre est important pour moi, a dit Cormier, 6 pieds. Mon frère, Simon et ma sœur Alexanne, l’ont gagné avant moi. J’aime les sports, je trouve qu’ils me donnent quelque chose à regarder et à me concentrer. C’est ma vie et cela aide mon rendement scolaire. J’ai toujours bien réussi à l’école et dans les sports. Il me reste trois ans à L’Odyssée et je veux continuer à jouer. J’ai connu une année plaisante. Il y avait beaucoup de leaders dans les sports scolaires et ils étaient de bons exemples. J’ai décidé de tenter ma chance au football, au lieu du soccer, à l’automne. Cela n’a pas été une décision facile.» Cormier, 15 ans, est un bon joueur de basketball, à 6 pieds. Il a très bien réussi avec les Olympiens, la dernière saison.

Rehema Sinzinkayo est la recrue féminine de l’année, ayant évolué au basketball et au rugby. «J’ai bien aimé les sports, c’était un moyen de bien gérer le stress, a dit l’élève de 9e année. Je vais continuer à jouer les trois prochaines années. Je veux aussi essayer le volleyball, l’an prochain. Mes amies m’encouragent de l’essayer en plus de jouer au rugby. Mes amies disent que je suis bonne au basketball. Le sport me donne quelque chose à faire avant et après l’école. Il m’aide à me concentrer dans mes études. J’aime les sorties et rencontrer les gens.» Même si elle n’a pas de grande taille, le basketball est son sport préféré. Elle dit avoir un grand cœur et que le sport demande des efforts. Le titre la motive de continuer comme athlète.

 

Marc Gallie et Renelle Richard sont les athlètes de l’année à Louis-J.-Robichaud

athlètesljr

SHÉDIAC (N.A.L.) - Marc Gallie et Renelle Richard sont les athlètes de l’année à l’école Louis-J.-Robichaud de Shédiac, pour la saison scolaire sportive 2014-2015.

Ils ont été reconnus lors du Gala athlétique de l’école, tenu jeudi dernier. Denis Boudreau et Joyce Nahri ont reçu le prix de l’esprit sportif et Joslain Boucher et Gabrielle Duguay, sont les recrues de l’année.

Le para-olympien, Louis Fortin, a tenu à dire aux jeunes de ne pas lâcher ni se décourager, même si des obstacles se présentent devant eux dans les sports ou la vie. Il a perdu l’épaule et le bras droit au cancer des os. Il a remporté trois médailles, dont deux d’or, aux derniers Jeux du Canada d’hiver en ski de fond, en février. Il a participé aux Jeux paralympiques, en ski de fond.

Marc Gallie s’est dit surpris d’avoir été choisi athlète de l’année. «C’est un très bel accomplissement de gagner, a-t-il souligné. J’ai joué au soccer et au hockey et j’étais le capitaine des deux équipes. J’ai démontré du bon leadership dans les deux sports. Le titre vient bien compléter ma carrière de quatre ans à l’école. Même si je n’ai pas gagné le championnat au soccer ni au hockey, je suis satisfait.»

Renelle Richard a évolué au soccer et au hockey. «Je pense avoir eu le titre d’athlète de l’année parce que j’étais une bonne leader, a-t-elle ajouté. J’ai beaucoup encouragé mes équipes, même si on perdait. J’ai démontré un bon esprit sportif. Je suis en 11e année et j’ai encore une autre saison. Je vais continuer à m’entrainer, surtout le cardio, qui est important pour moi.»

Gabrielle Duguay a joué au volleyball et a été nommée la recrue de l’année. «J’ai aimé la saison et je suis surprise du titre, a-t-elle évoqué. Je m’attendais qu’une autre fille l’emporte. On a toutes donné notre 100 pour cent. C’est un bon début de carrière.»

La recrue masculine, Joslain Boucher, était membre de l’équipe de soccer junior. «On a bien fait en se rendant au provincial, a-t-il dit. Je suis surpris, il y avait au moins deux autres joueurs qui étaient de bons athlètes. Je suis fier de ce titre et de ce que j’ai accompli. Je me suis rendu en Espagne, en février, avec Mathias Girouard, avec une équipe du Québec, pour jouer au soccer. Je suis heureux du voyage et cela me motive à continuer. Je vais jouer avec la formation Codiac -16 ans, cet été.»

La détentrice du Prix de l’esprit sportif, Joyce Nahrie, était heureuse de cette reconnaissance. «Je suis une fille qui encourage constamment son équipe, a indiqué l’élève de 11e année. Je suis là pour elles, même dans une défaite. J’ai joué au volleyball et j’ai bien encouragé mes co-équipières. Je suis surprise du titre, je suis motivée pour continuer l’an prochain.»

Denis Boudreau a reçu le Prix de l’esprit sportif, masculin. «J’ai démontré le bon exemple d’un leader, a expliqué l’élève de 12e année. Je suis arrivé aux parties et aux pratiques prêt pour donner mon 100 pour cent. Il n’y a pas de demi-mesure pour moi, j’ai la palette au fond. J’ai joué au hockey et au soccer. Le prix clôture bien ma carrière à L.-J.-R. Je suis inscrit au cours de laboratoire médical, au collège à Saint-Jean. Je vais essayer de jouer au hockey junior B dans cette région.»

Les joueurs par excellence des équipes ont été Nikos Doiron (soccer masculin junior), Ben Naugle (soccer masculin senior, volleyball masculin), Renelle Richard (soccer féminin), François Poirier (cross-country), André Caissie (badminton senior), Patrick Whitman (badminton junior), Marc Gallie (hockey masculin), Stéphanie Chevarie (hockey féminin), Gabrielle Duguay (volleyball junior féminin) et Alysha Babineau (volleyball féminin senior).