Les athlètes du Sud-est ont fait belle figure en athlétisme

Francois Richard

Francois Richard

Les athlètes du Sud-est ont remporté plusieurs épreuves lors de la 9e rencontre annuelle d’athlétisme Ouverte de Moncton, tenue samedi au Stade Vance-Toner du CEPS Louis-J.-Robichaud, sur le campus de Moncton.

L’Université de Moncton et athlétisme Sud-est ont organisé la plus imposante compétition intérieure d’athlétisme dans les Maritimes. Plus de 270 athlètes de sept universités et d’écoles étaient présents. Erika Desprès a bien réussi chez les 13 ans- et Claire Nowlan, le tétrathlon. François Richard a été le meilleur du 800 m.

Voici les résultats des athlètes du Sud-Est :

Catégorie féminine

Erika Desprès (13-) 1re 60 m; 1re 150 m; 1re saut en longueur; Josette Bourque (14 et 15 ans) 2e 60 m; Caroline Gagnon (16 et 17 ans) 2e 60 m; 1re 200 m; Joëlle Léger (16 et 17 ans) 3e 60m; 2e 200 m; Alysson Kenny (16 et 17 ans) 6e 60 m; 2e 60 mh; Véronique Omalosanga (18 et 19 ans) 1re 60 m; 1re 200 m; 3e 60 mh; Lisa Richard (18 et 19 ans) 8e 60 m; 6e 300 m; Amélie Doucet (18 et 19 ans) 10e 60 m; Miriook St-Arnauld Hivon (20 à 34 ans) 4e 60 m; 6e 300 m; Pascale Richard (18 et 19 ans) 8e 300 m; 5e 600 m; Monika LeBlanc (20 à 34 ans) 7e 300 m; 13e saut en longueur; Amy Lynn Grant (20 à 34 ans) 10e 300 m; Magkda Mekonnen (16 et 17 ans) 1re 400 m; Laura Dickenson (18 et 19 ans) 1re 600 m; 1re 1500 m; Emily Doucet (14 et 15 ans) 1re 800 m; Sophie Black (16 et 17 ans) 2e 800 m; Émilie Guthrie (18 et 19 ans) 3e 1000 m; Carol-Ann MacDonald (20 à 34 ans) 6e 1500 m; Isabelle Morris (20 à 34 ans) 5e 60 mh; 6e saut en hauteur; 4X200 m – Université de Moncton 3e; Jessie Drouin (20 à 34 ans) 14e saut en longueur; Sara-Ève Noël (18 et 19 ans) 1re lancer du poids; 1re marteau; Constance Gillman (20 à 34 ans) 5e poids; 6e marteau; Naomie Maltais (20 à 34 ans) 2e marteau; Claire Nowlan (10 et 11 ans) 1re tétrathlon avec 555 pts.

Gars

Samuel Chiasson (14 et 15 ans) 1er 60 m; 2e 200 m; Jordan Henri (16 et 17 ans) 1er 60 m; 1er 200 m; Mickyle Welsh (16 et 17 ans) 4e 60 m; Tim Poirier (18 et 19 ans) 3e 60 m; Samuel Robichaud (18 et 19 ans) 7e 60 m; 4e 300 m; Christian Richard (20 à 34 ans) 14e 60 m; 3e 300 m; Julien Léger (20 à 34 ans) 22e 60 m; 9e saut en longueur; François Pelletier (20 à 34 ans) 23e 60 m; 9e 300 m; André Arsenault (20 à 34 ans) 6e 300 m; Raphaël Choquette (20 à 34 ans) 10e 600 m; 5e 1000 m; Daniel Saucier (20 à 34 ans) 13e 600 m; 11e 1000 m; François Richard (14 et 15 ans) 1er 800 m; Jonathan Roy (16 et 17 ans) 1er 800 m; Alexi Roy (18 et 19 ans) 1er 800 m; 1er 1500 m; Bryan Thomas (20 à 34 ans) 6e 1000 m; 4e 3000 m; Jean-Marc Doiron (20 à 34 ans) 3e 3000 m; Paul Thibodeau (35+) 2e 5000 m; Clint Steeves (20 à 34 ans) 1er 60 mh; Alain Doucet (20 à 34 ans) 5e 60 mh; 1er saut à la perche; 4X 200 M – U de Moncton 3e; ASEA, 2e; Aaron LeBlanc (20 à 34 ans) 5e poids; 3e marteau; Ryan Caissie (20 à 34 ans) 11e marteau; Jean-Luc Bastarache (20 à 34 ans) 2e saut à la perche.

 

Défaite et gain pour les Commandos de Dieppe

Le nouveau gardien des Commandos de Dieppe, Frédéric Foulem tient les yeux sur la rondelle lors de ce jeu en troisième période, dimanche face aux Crushers. Dieppe a perdu 4 à 3. (Photo : Normand A. Léger)

Le nouveau gardien des Commandos de Dieppe, Frédéric Foulem tient les yeux sur la rondelle lors de ce jeu en troisième période, dimanche face aux Crushers. Dieppe a perdu 4 à 3. (Photo : Normand A. Léger)

Par Normand A. Léger

DIEPPE - Les Commandos de Dieppe ont connu la défaite et la victoire lors de joutes de la Ligue de hockey junior des Maritimes, la semaine dernière.

Dimanche à domicile, le but de Jean-Marc Evans-Renaud, à 13:45 de la dernière période, a permis aux Weeks Crushers du comté de Pictou (23-6-1-1=48pts, 1re position-Sud) de vaincre les Commandos (18-11-3-1=40pts, 2e position-Nord), 4 à 3, au Centre Arthur-J.-LeBlanc, devant plus de 230 spectateurs. Sam Jay (Alexandre Lavoie, Cory Richardson), Jeffrey Akerley (Patrik Landry) et Ryan Chiasson (Lavoie, Alexandre Jacob), le premier et le dernier en avantages, avaient nivelé le pointage à 3 à 3, en deu-xième période. Les Crushers menaient 3 à 0, suivant le premier vingt.   Daniel Vautour a inscrit la victoire devant le filet pour les visiteurs avec 24 arrêts. Maxime Michaud (3buts et 17arrêts, 1re pé-                                 riode) et Frédéric Foulem (1but et 29arrêts, 2e et 3e périodes) ont encaissé la défaite pour Dieppe, qui a fait face à 50 lancers.

«C’était un gros test pour nous, Pictou est considérée l’une des meilleures équipes de la ligue, a dit l’entraineur Frédérick Roy. On n’était vraiment pas là en première. À compter de la deuxième, on a pris avantage avec leur indiscipline pour égaliser le compte. Frédéric Foulem a bien joué avec 45 lancers vendredi et un but et 30 tirs aujourd’hui et un but. Il prend de plus en plus de confiance. On a donné 50 lancers aujourd’hui, on a du travail à faire défensivement. Il va falloir bien jouer défensivement dans le dernier droit.»

Le nouveau gardien Frédéric Foulem aime bien son retour à Dieppe. «On veut toujours gagner et je suis ici pour gagner un championnat, a-t-il indiqué. On a bien joué pour 40 minutes. Les gars m’ont bien appuyé, c’est difficile de perdre. Je commence à prendre ma confiance, ce qui me manquait au junior majeur. Je suis chez-nous et je m’amuse. Je sens que tout va bien aller. J’étais heureux de remporter mon premier gain vendredi. C’était ma première partie depuis le mois de novembre. J’ai pu reprendre le rythme et je ne demande pas mieux.»

Vendredi soir, Foulem a remporté son premier match devant le filet avec le gain de 6 à 1 des Commandos contre les Slammers de Woodstock. Liam Conrad a mené l’attaque avec quatre filets et une passe. Nicholas Jessome et Chris Sarault ont réussi les autres. Will Lafford et Alexandre Jacob ont deux passes chacun. Foulem a repoussé 43 lancers pour le gain contre 31 pour les gardiens opposants.

Le gardien Frédéric Foulem, libéré par les Voltigeurs de Drummondville, et le défenseur Alexandre Lavoie sont maintenant de l’alignement de Dieppe. Les Commandos ont cédé leur gardien Xavier Cormier aux Koyotes de Kent, junior B.

Ailleurs, Félix LeBlanc et Brock McEwen ont été blanchis de la feuille dans les gains de 3 à 2 des Ramblers d’Amherst sur les Mariners de Yarmouth et de 4 à 2 contre les Wildcats de la Vallée.

Dieppe recevra la visite de Summerside, vendredi soir à 19h30 au Centre Arthur-J.-LeBlanc.

Philippe Myers est de retour chez lui

Philippe Myers

Philippe Myers

DIEPPE (N.A.L.) - Le défenseur de Dieppe, Philippe Myers, est de retour chez lui pour quelques jours alors qu’il soigne une commotion cérébrale subie lors du match initial entre le Canada et les États-Unis, au championnat mondial junior, à Toronto, gracieuseté du capitaine adverse derrière son filet.

Myers est revenu avec une médaille d’argent au cou. «C’était incroyable, je suis content de la manière que j’ai joué, a dit Myers. Je n’ai aucun regret sur mes décisions là-bas. J’aurais aimé pouvoir aider mon pays à gagner l’or, c’est très décevant de regarder ton équipe perdre en finale quand tu pourrais être en train de jouer.» Le grand défenseur n’a pu jouer les trois dernières parties en raison de la blessure. Il faisait, avec Thomas Chabot, un duo de défenseurs très reconnu. Il a beaucoup été apprécié des entraineurs et a joué souvent, faisant même une passe incroyable sur un but de son équipe. Plusieurs textes vantant son jeu ont été écrits dans les médias, étant le seul joueur des provinces Atlantiques et le seul non repêché par une équipe de la LNH. Myers retournera jouer avec les Huskies de Rouyn-Noranda de la LHJMQ pour compléter sa saison 2016-2017. La date de retour n’est pas encore connue en raison de sa blessure. Il a remporté la Coupe du Président l’an dernier et n’avait pu aider son équipe en finale de la Coupe Memorial, en raison d’une blessure à la hanche et à l’abdomen. Il n’a pu mettre la main sur ce trophée et espère avoir une deuxième chance ce printemps.

Trois équipes de ringette du NB gagnent l’argent

PIERREFONDS (N.A.L.) – Trois équipes du Nouveau-Brunswick sont revenues du Tournoi de ringuette 2017 de Pierrefonds avec la médaille d’argent au cou, suivant les finales tenues dimanche. Les Stingers du Sud-est et deux équipes provinciales ont perdu en grande finale de leur division, soit en banjamine A, junior A et junior AA.

Division benjamine A

Les Stingers du Sud-est ont perdu en grande finale face aux Panthères de Repentigny, par la marque de 5 à 4. En demi-finale, les Stingers ont défait le Wave de IPÉ, 1 à 0. En ronde préliminaire, les Hot Shots de Beauséjour ont gagné 4 à 2, contre Blainville, 4 à 1, contre les Stars de 4 Cités, annulé 4 à 4, avec l’Intrépides et perdu 5 à 4, contre Rousillon. Les Stingers du Sud-est ont perdu 7 à 2, devant Repentigny, gagné 11 à 2, contre Laval, 3 à 2, devant Lévis et 3 à 2, contre Fusion.

Division junior A

Le Nouveau-Brunswick a baissé pavillon 4 à 2, face au Wave de l’IPÉ, dimanche en grande finale. En demi-finale, le Nouveau-Brunswick a blanchi Roussillon, 4 à 0. En ronde préliminaire, le NB a gagné 3 à 1, contre Pointe-Claire, 9 à 2, devant Sainte-Julie, 5 à 1, contre Laval et 5 à 2, contre 4 Cités.

Division atome A

Les Stingers du Sud-est (noir) ont gagné 6 à 4, contre Pointe-Claire, 6 à 4, contre les Intrépides et perdu 3 à 1, contre 4 Cités. Les Hot Shots de Beauséjour ont perdu 4 à 1, face Lévis, gagné 6 à 3, contre Stingers (blanc) et 4 à 2, devant Pierrefonds. Les Stingers du Sud-est (blanc) ont annulé 4 à 4, avec Pierrefonds et perdu 3 à 1, contre Lévis. Les équipes n’ont pas avancé à la série finale.

Division junior AA

L’équipe du Nouveau-Brunswick a remporté l’argent en s’inclinant 7 à 6, contre Laurentides, en finale. Le Nouveau-Brunswick a éliminé le Lac Saint-Louis, 5 à 1, en demi-finale, dimanche matin. Le NB a gagné 5 à 1, contre la Rive-Sud, 6 à 3, devant l’Outaouais et annulé 2 à 2, avec BLL, en ronde préliminaire.

Brianna Middleton en Californie

brianna

MONCTON (N.A.L.) – La jeune Brianna Middleton, 14 ans de Moncton, prend le départ jeudi vers Stockton, en Californie, afin de participer à la 1re Coupe Pan Pacific de bâton sportif.

Elle sera en compétition dans cinq événements sur cette scène internationale qui regroupe des jeunes du Canada, des États-Unis, de l’Australie et du Japon. Elle mettra en évidences ses prouesses en 1, 2 et 3 bâtons, medley et virevolter artistique.

«Cela va lui donner une bonne pratique pour connaitre où elle se situe dans son apprentissage, a dit son entraineure Brenda Arsenault LeBlanc, de Bâton Atlantik. Elle doit se préparer pour la Saskatchewan, au printemps et les qualifications de la Coupe internationale, qui se tiendront en Croatie.»

Brianna Middleton est étudiante de 9e année scolaire et en est à sa 10e saison dans ce sport. «Je ne jouais pas de sport et ma voisine pratiquait le bâton, a-t-elle indiqué. Elle m’a invitée et même si je n’étais pas trop intéressée, j’ai continué. J’ai réalisé que je pouvais me rendre en quelque part avec ce sport.»

Les prouesses des athlètes des autres pays motivent la jeune à se dépasser et à se dévouer au bâton. «J’ai une chance de pouvoir faire la compétition au niveau international, a-t-elle ajouté. Mon événement préféré est les trois bâtons. J’aime jongler et peu de personnes sont capables dans cette discipline. C’est cool pour moi d’aller à la première compétition Pan Pacific. Je vise me qualifier pour toutes les finales.»

Middleton a remporté des titres provinciaux et nationaux, malgré son jeune âge. Elle pratique ses routines de 10 à 15 heures chaque semaine. Elle prendra part aux compétitions vendredi, samedi et dimanche. Elle se dit nerveuse et excitée en même temps, mais elle sait que sa nervosité disparaîtra une fois sur le terrain pour ses routines.

Les Vito’s visitent les Prédateurs, vendredi

CAP-PELÉ (N.A.L.) – Les activités de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick reprennent en fin de semaine alors que les Vito’s de Moncton visitent les Prédateurs, à Cap-Pelé, vendredi soir à 19h30.

Ces deux équipes sont en tête du classement, Moncton premier avec 9-5-0-1, 19 points et Cap-Pelé, 9-7-0-0, 18 points, deuxième. Fredericton est troisième avec 16 points et Kent, quatrième, 7-8-0-0=14pts.

Les Koyotes de Kent recevront la visite des Eastern Maniacs, vendredi à 20h, à Cocagne.

Brandon Coulombe, de Kent, domine la colonne des pointeurs avec 28 points (15buts et 13passes), en 15 rencontres. Kevin McGraw, des Prédateurs, est deuxième avec 25 points (15 et 10). Philippe-Alexis Vachon des Vito’s, est troisième, 15 et 9 pour 24 points.   Marcel Newcomb (10 et 13=23pts) et Alexi Guitard (10 et 12=22pts), de Cap-Pelé, suivent. Alex Collette des Vito’s détient la meilleure moyenne des gardiens avec 2,45 suivi de Mathieu Landry, des Prédateurs, 3,65. Collette a aussi joué le plus grand nombre de minutes, 587, et a un jeu blanc.

Huit équipes du N.-B. au tournoi de ringuette de Pierrefonds

DIEPPE – Il y a huit équipes provinciales du Nouveau-Brunswick qui prendront la route vers Montréal, Québec, cette semaine afin de participer au Tournoi de ringuette de Pierrefonds 2017, de jeudi à dimanche.

Il y a 83 équipes d’inscrites de plusieurs provinces de l’Est du Canada dans 12 catégories, de novice à atome, benjamine, junior, cadette et inter.

Les équipes provinciales du Nouveau-Brunswick d’inscrites sont -16AA de Mark Beal, -16A de Terry Breau, -14A des Stingers du Sud-est de Marc Belliveau, -14A des Hot Shots de Reggie Albert, -12A des Stingers du Sud-est de Gabriel Belliveau, -12A des Stingers du Sud-est de Joël LeBlanc et des -12A des Hot Shots de Jeff Lamberton.

Les résultats seront disponibles sur ce site : http://www.planitournoi.com/   tournois/ringuette/canada/quebec/tournoi-de-ringuette-de-pierrefonds-2017-pierrefonds-ringette-tournament-18290.html.

 

 

Le rêve d’Henri Goguen s’est réalisé

Henri Goguen, de Moncton, atteint de Parkinson, a réa-lisé un rêve, de s’entrainer avec les Miracles de Moncton. (Photo : Normand A. Léger)

Henri Goguen, de Moncton, atteint de Parkinson, a réa-lisé un rêve, de s’entrainer avec les Miracles de Moncton. (Photo : Normand A. Léger)

MONCTON (N.A.L.) - Henri Goguen, natif de Sainte-Marie-de-Kent, a reçu un cadeau de Noël un peu plus tard cette année, mais pour ce passionné de basketball de 56 ans, un rêve est devenu une réalité tant attendue.

Goguen, qui habite Moncton, est atteint de la maladie de Parkinson depuis une dizaine d’année, mais il ne se laisse pas ralentir par elle. Son enthousiasme pour le basketball fait de lui un amateur des Miracles de Moncton de la Ligue professionnelle de basketball du Canada. Il a envoyé un courriel à l‘équipe en décembre leur faisant part de son souhait de pratiquer avec l’équipe. Le tout s’est réalisé le mercredi 28 décembre alors qu’il a pu mettre les pieds sur la plancher du Colisée de Moncton lors d’un entrainement de la formation.

«C’est un rêve qui se réalise, a dit Goguen aux journalistes présents. J’apprécie l’ambiance de l’endroit. Je suis un grand partisan et j’ai toujours aimé le basketball. De jouer avec des professionnels est super.»

C’est en 2e ou 3e année scolaire que l’intérêt pour ce sport s’est manifesté lors d’une démonstration par un invité. «Il m’a beaucoup impressionné et ensuite, j’ai eu la passion pour bien des sports et loisirs, qui incluent la pêche, les quilles, et autres. La maladie de Parkinson m’offre des défis qui sont parfois difficiles. Il y a des jours que rien ne marche, mais je ne me gêne pas, j’ai accepté la condition.»

En touchant le ballon, un déclic se fait et Goguen oublie sa maladie. «Je ne me sens pas limité, je dois démontrer cela aux gens, a-t-il poursuivi. J’aime les Miracles. Le basketball est un sport rapide et sa réalité m’impressionne. On est chanceux d’avoir cette équipe dans la région avec tant de talent.»

En embarquant sur le terrain, Goguen s’est rapidement trouvé confortable avec un ballon et il a apprécié pouvoir rencontrer les joueurs et lancer des ballons avec eux. Il avait fait une demande semblable, il y a quelques années, mais elle était demeurée sans réponse. Il n’a pas hésité à la refaire. «Je veux démontrer que le Parkinson ne m’empêche pas de réaliser mes rêves. L’ambiance et vivre une atmosphère fantastique sur ce court sont incroyables.»

Son épouse Jeanne Léger était heureuse de le voir au centre du court. «Ce n’est pas un homme qui sourit beaucoup, mais ici il sourit beaucoup, a-t-elle indiqué du côté du court. Je ne savais pas que cela allait se produire si vite. Il fait de son mieux; il est capable de bien faire. Les gens souffrant de Parkinson ont tendance à se replier sur eux, mais pas lui, il dit qu’il va faire tout ce qu’il peut lorsque l’occasion se présentera.»

Le rêve d’Henri Goguen de tirer des paniers avec une équipe de basketball professionnelle est réalisé. Il prévoit assister aux parties locales de l’équipe, cette saison. Lors du match d’ouverture à domicile, les Miracles ont réalisé deux miracles pour Henri la même journée, soit de le laisser pratiquer avec eux et de remporter une première victoire en match d’ouverture de la saison, 110 à 108, face au Cap-Breton. Les Miracles ont perdu 103 à 100, samedi soir contre le Storm. Moncton accueille le Riptide de Saint-Jean, jeudi soir au Colisée à 19h.

 

Assomption Vie, commanditaire majeur de Soccer NB

assopmtsoccer

Soccer Nouveau-Brunswick est fier d’annoncer Assomption Vie en tant que commanditaire majeur! Bâtir des communautés saines et actives est une vision que Soccer NB est fier d’entreprendre. Être un commanditaire majeur avec Soccer NB signifie qu’Assomption vie contribuera au développement continu des programmes et services offerts aux membres de Soccer NB afin de promouvoir une vie saine et active dans nos communautés néo-brunswickoises. Sur la photo, Réjean Boudreau, vice-président, chef de développement organisationnel Assomption Vie; Justin Robichaud, vice-président Soccer NB; Kevin Topolniski, président Soccer NB; André Vincent, président-directeur général Assomption Vie; Derrick Smith, vice-président, chef des technologies de l’information Assomption Vie et Younes Bouida, directeur général Soccer NB.

Les Prédateurs l’emportent 9 à 2

CAP-PELÉ (N.A.L.) – Les Prédateurs de Cap-Pelé ont gagné une partie de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick, en fin de semaine.

Le match qui devait opposer les Prédateurs aux Maniacs de l’Est de l’Ile-du-Prince-Édouard, dimanche, a été remis en raison du mauvais état des routes tout comme celui entre les Koyotes de Kent et les Caps de Fredericton.

Vendredi soir, les Prédateurs ont obtenu deux buts chacun de Jérémie Boudreau, Alexi Guitard, William Ford et Simon Savoie-Vienneau en route vers un gain de 9 à 2 sur les Koyotes. Kevin McGraw a réussi l’autre pour l’équipe qui menait 2 à 1, suivant une période et 7 à 2, après deux. Kevin Furze et McGraw ont récolté deux passes. Martin Druet a réussi les deux des siens. Justin Mitton a inscrit la victoire à son dossier et Joël Goguen, la défaite.

Les Vito’s de Moncton ont perdu 7 à 1 face aux Caps de Fredericton dans une partie disputée dans la ville capitale, vendredi. Les Caps ont marqué à cinq reprises en troisième période pour s’assurer de la victoire. Yoan Lévesque (Samuel Ingersoll, Nicholas Bacso), en avantage numérique, a été le seul marqueur des visiteurs, dans la période médiane.   Patrick Daley a réussi deux buts et a ajouté le même nombre de passes pour les Caps.   Samuel Gendron a fait face à 47 lancers contre 19 pour Andrew Mergl, des gagnants.

Les parties de la Ligue reprendront le vendredi, 6 janvier 2017, avec les Vito’s qui visiteront les Prédateurs, à Cap-Pelé à 19h30 et Kent, qui accueillera les Maniacs de l’Est, à 20h à Cocagne.