Les Patriotes au tournoi régional de soccer junior

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud représentent la Conférence de l’Est au tournoi régional Nord-est, à Bathurst samedi, au soccer junior masculin. (Photo : Normand A. Léger)

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud représentent la Conférence de l’Est au tournoi régional Nord-est, à Bathurst samedi, au soccer junior masculin. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) – Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont remporté le championnat de la Ligue de la Conférence de l’est AAA de soccer junior masculin.

La formation de Shédiac a blanchi les Matadors de Mathieu-Martin, 1 à 0, la semaine dernière lors de la partie de championnat. Jeremy Babin a réussi l’unique filet de la rencontre et Rémi Boudreau a inscrit le jeu blanc. L’équipe se rendra à Bathurst, samedi, au tournoi régional.

Au soccer féminin senior AA, Megan Simon et Lili Hoffman ont deux buts chacune dans le gain de 7 à 0, des Patriotes de Louis-J.-Robichaud sur Bonar Law. Véronique Jalbert, Karyssa Boucher et Parise LeBlanc ont un but chacune. Erica Babineau a inscrit le jeu blanc.

Au soccer senior masculin, les Olympiens de L’Odyssée ont blanchi McNaughton, 4 à 0, grâce aux buts de Bernard Souma, Sébastien Hébert, Alexandre Robichaud et Allen Armanet. Les Olympiens ont ensuite signé un gain de 4 à 2, sur les Purple Knights de Moncton. Sébastien Hébert, Gabriel Champagne, Maxime Dako et Yannick Hailer ont trouvé la cible.

Au soccer senior filles, en fin de semaine au tournoi à l’Île-du-Prince-Édouard, L’Odyssée a gagné 1 à 0, contre l’école Gillis, a perdu 2 à 0 et défait Charlottetown Rurale 7 à 0 et Kennebecasis Valley 1 à 0. Mélanie LeBlanc a réussi deux buts.

Au golf provincial, la semaine dernière, les Matadors ont fini premier avec 318 coups suivi de Fredericton, avec 334. Pour les Matadors, Félix Boucher a roulé 74; Cameron Cormier, 77; Samuel Cormier, 82 et Donavan Mallaley, 85.

Samuel LeBlanc heureux d’être de retour au jeu


sam

(N.A.L.) – Le rapide attaquant Samuel LeBlanc, 18 ans, de Dieppe, est content d’être de retour au jeu avec les Sea Dogs de Saint-Jean de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il a raté les huit premières parties de la saison en raison d’une blessure et sa joie s’est bien démontrée avec son retour au jeu.

«Je suis content de pouvoir jouer, a-t-il dit dimanche avec un grand sourire. L’équipe a commencé un peu lentement, avec trois défaites, mais on en a gagné trois ensuite. On retrouve notre rythme de victoires.»

LeBlanc n’était pas de l’alignement contre les Wildcats de Moncton dimanche au Colisée, ayant joué samedi soir. Moncton a gagné en prolongation. Il a reçu un dur coup sur son épaule et a voulu la reposer. «On a un bon groupe de gars avec une meilleure chimie. J’ai joué ma deuxième partie, samedi et ma vitesse revient. Je me sentais bien sur la glace, mais j’ai été ramassé dur et j’ai eu mal à l’épaule. Je suis bien, maintenant.»

Le jeune avant s’attend à une année solide, sa deuxième avec les Sea Dogs. Il cherche plus de points et de buts. Il en a amassé 14 (7 et 7), l’an dernier. Il prend un rôle de leader auprès des jeunes pour aider leur transition dans le circuit.

«Je suis un joueur plus offensif que défensif, je place mes efforts partout. Je suis excité, je veux que l’équipe connaisse la meilleure saison possible et se rendre loin dans les séries.»

Mesurant 5 pieds 10 pouces, 160 livres, il a mis 15 livres l’été dernier et s’est bien entrainé. Il se dit plus confiant. «Je me fait pousser moins facilement sur la glace et je suis plus fort sur la rondelle. Ma vitesse est mon atout. Le nouvel entraineur commence à mieux connaitre ses joueurs en jouant avec des combinaisons pour ses trios. On va exceller le plus dans la deuxième moitié de la saison. Joe Valeno a son année de repêchage et devrait connaitre une grosse saison. C’est un bon jeune qui comprend son rôle et donne le bon exemple sur la glace, à 17 ans.»

 

Luc Richard veut se rendre aux Jeux olympiques spéciaux

 Luc Richard s’entraine pour les sprints en vue de représenter le Nouveau-Brunswick en athlétisme aux Jeux olympiques spéciaux canadiens, l’été prochain à Antigonish, Nouvelle-Écosse. (Photo : Normand A. Léger)

Luc Richard s’entraine pour les sprints en vue de représenter le Nouveau-Brunswick en athlétisme aux Jeux olympiques spéciaux canadiens, l’été prochain à Antigonish, Nouvelle-Écosse. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) – Le coureur de Shédiac, Luc Richard, a reçu une bonne nouvelle la semaine dernière en étant invité à faire partie de l’équipe d’entrainement du Nouveau-Brunswick en vue des Jeux olympiques spéciaux canadiens, qui se tiendront à Antigonish, Nouvelle-Écosse en juillet/aout 2018.

Richard devra suivre un programme d’entrainement cet hiver afin d’être en pleine forme lorsque viendra le temps de finaliser l’équipe d’athlétisme, au printemps.

Il a participé aux 100 m, 200 m et 400 m des Jeux olympiques spéciaux provinciaux, l’été dernier au Stade Moncton. Il participe aux compétitions depuis 10 ans. Âgé de 26 ans, il a remporté quatre médailles, trois d’or (courses) et une d’argent. Il est aussi un bon patineur de vitesse.

Cet hiver, il suivra un entrainement et jouera aussi à des jeux, comme au hockey sur plancher. Le dimanche matin, il participe aux activités de patinage de vitesse.

Luc Richard est un gars actif, il mesure 5pieds 11pouces. Il a toujours aimé de courir et jouer à des jeux. Il a beaucoup d’énergie, selon ses parents.

Les Matadors sont champions au golf

Les Matadors de Mathieu-Martin ont remporté le championnat de golf AAA masculin des écoles secondaires, lors du tournoi qui a eu lieu au Pine Needles, vendredi dernier. Les membres de l’équipe sont Félix Boucher, Yanic LeBlanc, Cameron Cormier, Donavan Mallaley, Samuel Cormier et Patrick Cormier.

Les Matadors de Mathieu-Martin ont remporté le championnat de golf AAA masculin des écoles secondaires, lors du tournoi qui a eu lieu au Pine Needles, vendredi dernier. Les membres de l’équipe sont Félix Boucher, Yanic LeBlanc, Cameron Cormier, Donavan Mallaley, Samuel Cormier et Patrick Cormier.

(N.A.L.) – Les Matadors de l’école Mathieu-Martin, à Dieppe, ont remporté une deuxième bannière de golf AAA scolaire de suite en remportant les grands honneurs provinciaux, vendredi, lors du tournoi de championnat, au terrain de Pine Needles, à Haute-Aboujagane.

Les jeunes, sous la direction d’Yves Arsenault, ont su rouler le moins de coups contre les autres équipes scolaires. «On n’a pas voulu nous placer de la pression sur les épaules, a dit Yanic LeBlanc, un des membres de l’équipe championne. On a voulu jouer notre partie.» Félix Boucher a eu le meilleur pointage des Matadors, avec 75. Les autres membres de l’équipe championne étaient Cameron Cormier, Donavan Mallaley, Samuel Cormier et Patrick Cormier. Nathan Hogan de Miramichi a roulé le meilleur pointage, avec un 72. Il y avait les équipes de Riverview, l’école secondaire Népisiguit, Harrison Trimble, Oromocto, Kennebecasis, Fredericton, Saint Malachy’s et certains de Miramichi Valley.

Au championnat de golf AA, au terrain Riverside de Rothesay, Jonathan Lajoie, des Cavaliers de Clément-Cormier, a fini deu-xième derrière Isaac Durling, de Rothesay. Rothesay a remporté la bannière suivis de Bathurst et de l’école Clément-Cormier.

Les Fisher Cats de Moncton sont champions

Les membres de l’équipe ont bien savouré leur victoire. (Photo : Normand A. Léger)

Les membres de l’équipe ont bien savouré leur victoire. (Photo : Normand A. Léger)

Par Normand A. Léger

Les Fisher Cats de Moncton ont mis fin à une disette de 12 ans en remportant le championnat de baseball senior du Nouveau-Brunswick.

Moncton a réussi l’exploit dans le sixième match de la série finale 4 de 7 en vertu d’une victoire de 2 à 1, sur les Royals de Fredericton, qui ont remporté le titre pendant huit des 12 dernières années, incluant l’an dernier en finale face aux Fisher Cats.

Justin Cormier, en relève par le gaucher Sam Lund, en sixième et septième manches, a remporté le gain au monticule, jeudi dernier. Les deux ont limité les puissants frappeurs des Royals à quatre coups sûrs. Les visiteurs ont marqué leur seul point sur un circuit, en première manche. Les deux points de Moncton ont été inscrits en bas de cinquième sur trois erreurs de lancers des Royals, qui ont permis à deux coureurs sur les sentiers des Fisher Cats de traverser le marbre, à la grande joie des plus de 1100 spectateurs présents.

Les Mets de Moncton avaient remporté le titre, en 2005 et c’est un premier titre comme les Fisher Cats, qui ont combiné les membres des équipes des Mets et des Brewers, il y a trois ans. Les membres de l’équipe de 2005 ont été reconnus avant le match, dans une soirée pleine d’émotions.

Moncton avait perdu la cinquième rencontre, 11 à 0, contre les Royals dans la ville capitale. Les Fisher Cats vont représenter le Nouveau-Brunswick au championnat canadien de baseball senior, en aout 2018 en Colombie-Britannique.

 

Jamboree de ringuette à Memramcook

(N.A.L.) - L’équipe -16 ans du Nouveau-Brunswick sera l’hôte d’un jamboree de ringuette, de vendredi à dimanche, à l’aréna de Memramcook.

Il y aura des équipes de sept provinces, dont la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, le Québec, l’Île-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick.

C’est une percée majeure afin d’attirer des équipes d’ailleurs au Canada qui reflètent les efforts de la province et des associations à promouvoir et développer la ringuette. Les parties débutent vendredi soir, vers 17h et il y en aura de 9h45 à 17h15, samedi et de 8h30 à 16h, dimanche.

Les -14 ans Hot Shots ont également un jamboree, dimanche et lundi au même endroit où elles accueilleront des équipes des provinces maritimes.

L’équipe du N.-B. encourage les entraîneurs (-10 à -14 ans) de la région du Sud-est à amener leur équipe à l’aréna pour encourager l’une des équipes afin de tisser des liens avec la communauté de ringuette et d’encourager les jeunes joueuses à poursuivre leur développement.

Les entraîneurs intéressés à participer peuvent communiquer avec Marc.Saulnier@ccnb.ca.

Le vélo de montagne, une passion pour André Landry

André Landry est chez lui en selle.

André Landry est chez lui en selle.

(N.A.L.) – André Landry, de Cap-Pelé, se rendra dans la région d’Elgin, près de Petitcodiac, samedi afin d’ajouter un quatrième titre de suite de la course Elgin 120 de vélo de montagne.

Landry, 32 ans, pratique le vélo de montagne depuis 10 ans et a remporté les trois dernières éditions de cette course d’endurance, à Elgin. «J’aime bien le vélo de montagne, c’est une passion, a dit celui qui passe bien des heures-semaine sur sa selle. C’est une bonne activité communautaire qui me permet de visiter et de voyager beaucoup.»

Le 3 septembre dernier, Landry était du fil de départ du Gaspésia 100, une course de 160 km sur des chemins de terre, des sentiers, du sable de plage et des pistes étroites. Il a remporté cette épreuve pour la deuxième année de suite, ce qui témoigne de son conditionnement physique et qui couronne ses nombreuses heures de pratique.

«J’ai débuté lentement dans les courses, a-t-il poursuivi. À mesure que je m’améliorais et que je gagnais, j’étais encouragé. J’ai beaucoup appris lors des courses en plus d’apprendre des autres participants.»

Propriétaire d’un Trek à suspension double, cross-country, Landry et son vélo sont presque inséparables. «Je préfère les parties des sentiers dans les bois, lors des courses. Je suis aussi un bon grimpeur, donc j’aime monter les collines. Je suis plus prudent lors des descentes. Je participe à entre 20 et 30 courses par année. La majorité de mes fins de semaine sont occupées jusqu’en novembre. Je participe aussi aux courses cyclo-cross, au parc Rotary-Saint-Anselme, à Dieppe, sur semaine.»

Il y environ 100 personnes qui participent aux courses de vélo de montagne, mais seulement une vingtaine pour les grandes distances. J’ai remporté le Québec 100 km au Mont Ste-Anne cette année et le cross-country, à Campbellton. J’ai également gagné deux courses cross, de fins de semaine.»

Landry dévoue entre 10 et 15 heures sur semaine pour son entrainement sur vélo. Il parcourt de longues distances pour améliorer son cardio. Il travaille beaucoup le haut du corps avec divers exercices. Il a une certaine flexibilité avec son emploi, ce qui lui permet de prendre le temps d’entrainement et pour les compétitions. Il veut poursuivre sa passion pour encore bien des années, pourvu qu’il y trouve du plaisir. Mesurant 5 pieds 8 pouces, 158 livres, Landry trouve l’entrainement exigeant, mais cela ne le décourage pas. Il a monté les échelons des différentes catégories pour se trouver parmi les meilleurs. Chaque étape a augmenté son niveau de compétence qu’il a rencontré grâce à ses efforts. Il dit avoir du plaisir et qu’il sent le pouvoir de son vélo à chaque enjambé.

Victoire convaincante de 35 à 0 contre les Trojans – Une première victoire des Matadors en plus de deux ans au football

Des artisans de la première victoire des Matadors en plus de deux ans, au football des écoles secondaires, sont Alec Soucy, en défensive; Brice Raiche, deux majeurs; l’entraineur Nick Murray et Justin Pineau, deux majeurs. (Photo : Normand A. Léger)

Des artisans de la première victoire des Matadors en plus de deux ans, au football des écoles secondaires, sont Alec Soucy, en défensive; Brice Raiche, deux majeurs; l’entraineur Nick Murray et Justin Pineau, deux majeurs. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) – Les Matadors de Mathieu-Martin ont enfin signé un gain au football des écoles secondaires alors que les Olympiens de L’Odyssée ont subi un premier revers, jeudi dernier, lors de deux joutes du circuit provincial à 12 joueurs.

Les Matadors ont ainsi remporté un premier gain en plus de deux ans, leur dernière victoire ayant été inscrite le 18 octobre 2014, 17 à 14, face aux Lions de Leo Hayes, de Fredericton au football de l’Association sportive interscolaire du Nouveau-Brunswick.   Brice Fraiche et Justin Pineau ont chacun marqué deux majeurs et Tristan Richard, le cinquième. Alec Soucy a été un des meneurs de l’équipe défensive qui n’a pas alloué de points pour une première fois depuis plus de deux ans, également.

«Nous venons de mettre fin à deux années de luttes pour gagner, a dit le demi Brice Raiche, un élève de 12e année. Nick Murray (l’entraineur) tente de bâtir un programme et l’absence de victoires n’aidait pas. On recommence avec ce gain, on a marqué grâce à de bons entraineurs. On a travaillé fort cette année et Justin Pineau, Tristan Richard et moi-même, on a bien joué pour marquer. Notre défensive a aussi fait son travail. Je crois que les Trojans ne pensaient pas en nos chances de l’emporter.» Raiche en est seulement à sa deuxième année au football. Il souligne que l’équipe s’est bien préparée pour ce match parce que les joueurs pensaient avoir une chance de gagner et mettre fin à la série de défaites.

Le grand Alec Soucy, un élève de 12e année, dispute aussi sa deuxième année dans ce sport. Il évolue sur la deuxième ligne de défense. «C’est ma première victoire, il n’y a pas de mot pour expliquer comment je me sens, je n’ai jamais connu un pareil sentiment auparavant, a-t-il indiqué. Je suis très content et lorsque j’ai entendu le der- nier coup de sifflet, je savais qu’on avait gagné et je n’oublierai jamais ce moment. La défense a placé le focus sur la partie, la communication et un jeu synchronisé. On a bien plus de confiance de notre côté. On croit plus en nous et cela nous donne un coup de pouce d’énergie. On veut gagner plus de parties et nous nous savons capable, maintenant.»

L’entraineur chef, Nick Murray, attendait ce moment depuis plus de deux ans. «C’est un sentiment irréel à ce moment, a-t-il indiqué suivant la rencontre. C’est ma première victoire comme entraineur chef. La différence a été notre exécution. On avait un bon plan de match et on se savait capable de jouer contre eux. On était confiant et on est passé d’une équipe sur qui on avait pitié, à mi-temps à une qui dominait au même moment. C’est la première fois qu’on marquait au premier quart et que nous menions à la mi-temps.»

Jeremy Steeves avait marqué le seul majeur des Matadors, il y a deux ans. L’équipe a connu deux années pénibles. Murray a modifié son alignement et a demandé à Tristan Richard de passer à la défensive pour le match. Il n’a eu que quelques pratiques pour apprendre son nouveau poste. Murray était très heureux de son travail sur le terrain.

Les Matadors vont affronter les puissants Titans de Tantramar, samedi à 15h au terrain Rocky Stone, dans leur quatrième rencontre de la saison. Cette dernière a écrasé les Highlanders de McNaughton, 64 à 0, vendredi dernier.

«On veut regarder les vidéos des parties et bien analyser, a poursuivi Murray. On va tout donner ce qu’on a et bâtir sur notre victoire. On veut transmettre l’énergie de la victoire aux pratiques. On a une chance de participer aux séries cette année et on va tout faire pour être présent. Plusieurs de ces jeunes n’ont jamais gagné de match, cette victoire, c’est gros.»

Premier revers

des Olympiens

Les Olympiens ont bien joué en première demie, mais les Royals de Riverview ont pris contrôle en deuxième pour inscrire un gain de 35 à 7 face aux jeunes de l’école L’Odyssée. C’était un premier revers pour les nouveaux entraineurs de la formation.

Benoit Cormier a été le seul à traverser la ligne des buts opposée pour le seul majeur des Olympiens. Olivier Levesque a réussi la transformation.

«La partie de jeudi a été un gros défi pour les Olympiens, a dit l’entraineur chef Marcel Metti. On a quand même vu de belles choses malgré cette défaite. Offensivement, nous avons bien déplacé le ballon et nos jeux au sol ont été efficaces. Nos passes ont également atteint leur cible. Malheureusement, la défensive de Riverview a trouvé des défauts et elle s’est adaptée à notre jeu pour bloquer notre progression. Défensivement, nous avons bien débuté la partie, mais leur attaque explosive a trouvé des défauts dans notre unité, ce qui leur a permis de marquer. Les jeunes sont demeurés positifs et ils n’ont jamais reculé devant le pointage. Ils avaient bien travaillé durant la courte semaine de pratiques.»

Les Olympiens vont vo

Des artisans de la première victoire des Matadors en plus de deux ans, au football des écoles secondaires, sont Alec Soucy, en défensive; Brice Raiche, deux majeurs; l’entraineur Nick Murray et Justin Pineau, deux majeurs. (Photo : Normand A. Léger)

Des artisans de la première victoire des Matadors en plus de deux ans, au football des écoles secondaires, sont Alec Soucy, en défensive; Brice Raiche, deux majeurs; l’entraineur Nick Murray et Justin Pineau, deux majeurs. (Photo : Normand A. Léger)

yager à Fredericton, vendredi, pour se mesurer aux Lions de Leo Hayes, à 19h au terrain Scotia North. «Nous allons travailler fort toute la semaine pour bien se préparer, a ajouté Marcel Metti. Nous avons du travail à faire avec notre jeune équipe.»

Les Patriotes juniors peuvent compter sur Rémi Boudreau et Jérémy Babin

Rémi Boudreau et Jérémy Babin. (Photo : Normand A. Léger)

Rémi Boudreau et Jérémy Babin. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) – Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud au soccer masculin junior sont confiants qu’ils peuvent se rendre en finale provinciale de l’Association sportive interscolaire du Nouveau-Brunswick, cette saison.

Sous la gouverne de Mathieu Landry et de Simon Savoie-Vienneau, deux anciens Patriotes, la jeune équipe d’athlètes de 9e et 10e années réussit bien et a remporté les honneurs du tournoi de l’école Mathieu-Martin, il y a deux semaines.

Rémi Boudreau, de Scoudouc, est le gardien de la formation, lui qui est à sa première expérience avec les Patriotes. «Je joue au soccer depuis sept ans, a dit le jeune de 9e année, qui mesure 5pieds 8pouces, 130 livres. J’aime beaucoup le soccer, je m’y intéresse. J’ai joué comme gardien à l’été et j’ai aimé cela. J’ai donc décidé de jouer à cette position avec les Patriotes parce qu’il n’y avait pas d’autre gardien.»

L’équipe de Shédiac a bénéficié des talents du jeune Boudreau, 14 ans, cet été. «Pour être un bon gardien, il faut de bons réflexes et bien contrôler la balle, a-t-il ajouté. Je suis un bon botteur capable d’expédier le ballon dépassé la ligne du centre. Je parle beaucoup avec les joueurs et je fais des passes pour monter la balle et marquer. Au tournoi, la défense, les mi-terrains et les avants ont bien joué et marqué. J’ai eu quatre blanchissages, c’était excitant pour mon premier tournoi. Je joue pour le plaisir, mais si j’ai des options plus tard, je pourrais le prendre plus sérieux. Jouer exige une bonne communication, être actif et en forme. Je cours beaucoup et j’aime faire des arrêts en plongeon, parfois. J’ai un bon œil sur le ballon et je peux sauter.»

L’attaquant Jérémy Babin, de Shédiac, est étudiant de 10e année et il en est à sa deuxième saison avec les Patriotes. Mesurant 6pieds 1pouce, 150 livres, son équipe peut compter sur lui à l’offensive. «C’est ma 11e année au soccer, a dit le numéro 13 des Patriotes. L’an dernier, on a perdu en finale provinciale. On a atteint notre premier but de cette saison, soit de gagner le tournoi de Mathieu-Martin. Maintenant, on veut se rendre au provincial. Il faudra beaucoup de communications, apprendre à se connaître sur le terrain et jouer ensemble pour réussir.»

Babin apprécie davantage la chimie sur le terrain cette année. «On est plus structuré, concentré et dédié sur le terrain, a-t-il ajouté. On a une bonne chance de se rendre au championnat provincial. Le soccer est mon seul et mon sport favori. Je joue à l’année longue et j’aime courir. On a perdu en finale provinciale des -16 ans avec le Dynamos de Shédiac, cet été. On a aussi terminé troisième de la ligue des -18 ans. Je suis heureux de cela.»

Les Matadors ont blanchi les Olympiens au baseball

Kevin Aubé a été le lanceur gagnant des Matadors, lundi soir. (Photo : Normand A. Léger)

Kevin Aubé a été le lanceur gagnant des Matadors, lundi soir. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) – Les Matadors de Mathieu-Martin ont remporté une écrasante victoire de 15 à 0, sur les Olympiens de l’école L’Odyssée, lundi soir au baseball masculin des écoles secondaires, au parc Kiwanis.

Les Olympiens de L’Odyssée ont aussi perdu devant les Royals de Riverview, 14 à 2. Pour leur part, les Matadors ont été blanchis 4 à 0, par les Purple Knights de Moncton. Philippe Rail, de Dieppe, a été le lanceur gagnant.

Balle-molle féminine

Les Vedettes de Mathieu-Martin ont baissé pavillon 4 à 3, devant les Trojans de Harrison Trimble et ont vaincu les Corsaires de Mgr-Marcel-François-Richard 16 à 0, dans des parties de balle-molle féminine. Les Vedettes ont battu L’Odys-sée 14 à 6, Cloé LeBlanc ayant été la lanceuse gagnante. L’attaque a été menée par Cloé et Sophie LeBlanc.

Soccer masculin senior

Les Matadors de Mathieu-Martin ont perdu 3 à 0, devant les Olympiens de L’Odyssée au soccer masculin senior.

Soccer féminin

Les Olympiennes ont perdu 3 à 1 et 2 à 1, contre les Vedettes, au soccer senior féminin.

Tournoi senior

filles de MM

Charlottetown Rural, de l’Île-du-Prince-Édouard, a vaincu WestIsle 2 à 0, en grande finale du tournoi féminin de soccer senior de Mathieu-Martin, samedi. En demi-finale, Charlottetown a éliminé les Vedettes de Mathieu-Martin par la marque de 4 à 1 et WestIsle a fait de même contre Leo Hayes, 2 à 1. Les Vedettes ont blanchi W.-A.-Losier 5 à 0, Sussex 6 à 0 et ont vaincu les Cavalières de Clément-Cormier 4 à 1, en ronde préliminaire. Les Olympiennes de L’Odyssée et les Cavalières ont fait match nul 0 à 0, et les Cavalières ont perdu 7 à 0, devant Charlottetown. L’Odyssée a battu Sussex 4 à 1 et W.-A.-Losier 1 à 0. James M. Hill a signé un gain de 1 à 0, devant les Patriotes de Louis-J.-Robichaud et ces dernières ont aussi perdu 4 à 2, contre Cité des Jeunes et 1 à 0, contre Bathurst.

 

Tournoi senior garçon

Il y a 18 équipes d’inscrites au tournoi senior garçons, vendredi et samedi au Tournoi de Mathieu-Martin. Les Castors de l’école Sainte-Anne, les Matadors de Mathieu-Martin et les Cavaliers de Clément-Cormier sont trois des six équipes de la division A. Les Olympiens de L’Odyssée, les Patriotes de Louis-J.-Robichaud et la Cité des Jeunes sont dans la division B. Le tout débute vendredi, à 13h avec la finale qui sera samedi, à 16h au terrain Dover.