S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Tchissé qui s’en rappel en 1965 de la Séance de Nouël de la classe de grade quatre à Mlle Doiron, de la p’tite école Sacré Cœur de Marie du Village dés Roseaux? Que cti-là qu’avait obtenu lés hounneurs à la darniére minute de jouer le rôle du Bébé Jésus dans la Crèche… Avec sa p’tite face laide, picotée d’basane! Ouaye-Ouaye, qui s’amusait, d’assis bin drouette dans l’berceau; pis sans sés deux «front teeth», à «blowé» pis z’à claquer dés «bulles» hôrs d’la goule avec sa «Black Cat Bubble Gum»? Qui réussissait itout à «cracké up» la foule à grous éclats; («yes sirree») à chaque fois qui se singeait lés deux yeux tout croches dans la tête?

Bin cte «mystery boy» là? Ein, Mêshoummes! Qui va possiblement vous surprendre; pis gobbine, qué d’la misère à crouaire… Bin (Ha-Ha-Ha), c’était moi! L’adorable pis «handsome» Ti’ Hen-Henri à P’tit Boute! Bin pour ceusses-là d’vous z’autres qui pensent qu’j’vous blague… Ma main sus la Bible! J’ai la «proof» qu’existe en plusieurs «black and white», de collée dans la troisième pis quatrième page du «photo album» à ma «sweet» ‘tite mére (la Veuve Marie-Paule)!

«Deep down», j’aurais bin mieux aimé d’interpréter le personnage de l’un dés quatre rois mages… Le nom de cti-là (ouaye-ouaye-ouaye) qu’y’avons oublié d’écrire «about» dans lés récits de la Nativité. Ej pense qui s’appelait «Cheikh Jujube» ou tchequ’affaire de même!?! Ouaye! Dans ma vive imagination: qu’arait supposément fais l’grand effort à voulouaire «walké» un mille ou plus pour essayer de s’trouver z’une camule! (Ha-Ha-Ha) Mais la maîtresse (Mlle Doiron) n’a pas voulu… «There was just no way», qu’à l’allait «rewrité» la «script», yinc pour me plaire!

«Asseyes-tu de m’faire excommunier, en avant du tchûré», qu’elle m’exalta, t’en «blushant» rouge d’la face??? «Come on» là! J’n’allons pas non plus coummencer à «sneaké in», icitte pis là, dés «commercials» de produits de tabac dans la «play»!»

J’ai offert d’être cti-là à tcheindre l’étouèle filante de Bethléem, qui «dangle» du boute d’une cane de bambou. Mais parce que j’étais counnu d’être «clumsy» en classe pis surtout «accident prone» à l’heure d’la récréation; «no way – no way», qu’la maîtresse allait «m’trusté» avec ct’énorme responsabilité là… À n’allait pas m’laisser estropier l’ange, lés borgers, lés borguittes, l’âne, le boeu’ pis lés tcheques borbis égarées. Mlle Doiron voulait absolument éviter ou prévenir qu’avant la fermeture dés grands rideaux ou d’la grande finale, que chaque parsonnage d’la Crèche ne se fasse pas escorter «out» d’la salle en «stretcher» dans «l’back» d’une l’Ambulance!

J’avais été choisi d’imiter le rôle d’la deuxième bosse, à l’intérieur du costume de chameau qui puait lés boules à mites. Mais juste tcheques minutes, avant qu’la séance débute: v’là qu’la grande panique a prise dans «l’back-stage», parce qu’la catin du Bébé Jésus manquait… POUFFE! DISPARU! Cé icitte que Mlle Doiron a faite la «quick decision» de me «yanké out» de mon déguisement; pis m’a forcé («OUCH») dans le rôle principal du p’tit Christ – – «A STAR WAS BORN»! Dont j’ai «hammé up» coumme y faut… Ouaye! Parle d’une interprétation inoubliable; qui m’a fait obtenir, sans trop m’braguer, (BRAVO-BRAVO) une «standing ovation» d’au moins une bounne dizaine de minutes!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

 

Exprimez vous!

*