S’lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’étais à l’intérieur d’l’église, en essayant de “mindé” ma “own business”; mais mon oreille m’a attiré d’âller   m’installer proche du Confessionnal. À youssé qu’à haute voix, j’pouvais clairement entendre la verrat de Gertrude à “Fried Fish” en train d’avouer sa longue liste de péchés; pis à voulouaire “s’argué” avec le saint patient tchûré, le Pére Abel, que cé y’elle qui devrait être appointée la charge de la chorale d’église…

La v’là qu’à l’était z’en train de m’abaisser sévèrement en erriére d’mon dos : coumment “unfair” qu’j’étais… Qu’j’avais yinc més sartains p’tits pètes que j’allouais chanter solo lés hymnes sacrés, pendant la Messe du dimanche. Ya! Coumme directeur de l’ensemble vocal, j’devais être pas mal sourd pis idiot (A-HA) à ne pas reconnaître son talent angélique de soprano. (Pssst-Pssst, entre moi pis vous z’autres… Quand que Gertrude essaye – – j’ai bin dis essaye – – d’émettre dés notes vibrantes pis mélodieuses… Regrettablement, à mon opinion: j’vous mens pas, sa voix résounne similaire à t’une borbis troublée qui bêle à câsser lés oreilles ou à bailler dés frissons, avec la tête de “stuck” dans z’une bouchure barbelée. Seulement ceux qui peuvent éteindre leux “hearing aids” sont lés chanceux! En me moquant poliment – – aaah, que je lés envie!)

Une partie d’moi arait bin voulu “bargé-in-surprise-surprise” dans l’isoloir clos, à voulouaire confronter la vilaine de vilaine Gertrude à “Fried Fish”. Ha-Ha-Ha! De voulouaire suggérer t’au prêtre itout, d’y bailler coumme pénitence: “Git”! Va t’agenouiller pis va d’mander pardon à Djeu l’Pére. Ça t’feras pas d’tôrt d’âller réciter t’une mi-douzaine de chapelets, en même temps que je t’arrouse d’eau bénite (qué d’même que j’ai drôlement visiounné ou qu’j’arais décris la “scene” icitte dans la “script” de mon “B-Movie”). Ouaye, Gertrude! Que ta résolution soit z’à corriger ton avenir!

“Anyway”, quand que Gertrude a sorti du Confessionnal; pis m’a visé…Aah, Yeoye-Yeoye! Que j’grinchais… Oooh-La-La! Si qu’vous auriez pu être dés mouches d’agrippées à l’envers là-haut de d’sus l’plafond, à l’intérieur d’la Cahute Sainte à Djeu l’Pére… Ej pense qu’vous z’ariez “truly enjoyé” c’là d’la ouaire pâtir rouge d’la face! Engraissant sur l’idée, que j’l’avais p’t’être embarrassé??? Pour me soulager la conscience, j’ai décidé bon de “sneaké in” dans la boîte à confesse, afin d’admettre t’au Pére Abel à travers le grillage que (Ha-Ha-Ha) j’avais tout entendu…

Depis c’temps-là, Gertrude me sarne, de quoi d’tarrible. Ne s’a point montré la face à la pratique de chants de hier souaire. Qu’était “kind of nice” pis tranquille, pour un change. Pis aussi “weird” qué “weird”, sans sa présence, la joueuse d’orgue semblait plusse relaxe à mieux “focusé” ou à jouer à la perfection lés tcheques Fa dièses se trouvant d’imprimés icitte pis là de d’sus la feuille de musique de <<l’Alléluia>> de “Handel”. En autres mots, sans son interruption à badgeuler… Hounnêtement, ça semble qu’la pratique d’la soirée d’hier (à mon opinion, Ha-Ha-Ha) fut la plusse dés plusses plaisantes “to HANDLE”!

Ouaye, que “God Bless” Gertrude! Pis on c’la ouaira toutes, la s’maine prochaine!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

Exprimez vous!

*