S’Lon l’Bedeau

Y’appelons pas la Vieille Suzanne à Émélien: “Peek-a-Boo Sue”, pour dés riens. Dans le cercle dés gossipeuses du Village dés Roseaux, si qu’y’arait t’un “award” de La Plus Grande Dgeule a gâgné, cé sartainement y’elle qui s’rait mon premier choix d’Bedeau coumme receveuse. Y’elle si qu’a l’é détarminée qu’à veut saouaire de quoi à l’égard de tchequ’un; “never mind” d’aouaindre sa paire de longues-vues, pour s’en âller “snoopé” dans la “backyard” de cte parsounne là. Cé rien pour y’elle de s’en âller attoquer son escabeau contre la maison à “whoever”; pis de “peeké” en travers d’un châssis, prendre dés portraits. So, imaginez-vous sortir du “shower”, flambant nu ou avec la p’tite amanchure de trempe d’à môtché racoutchillée; pis “damn”, d’vous faire aveugler par le “flash” d’une “camera”!

Imaginez-vous ouaire… J’entendu dire que Joe à Phil à Walter Patate l’a attrappé pis sursauté, tôt s’matin, de cachée d’boute dans la “broom closet” de sa tchui-sine; en train d’prendre dés notes de sa conversation, avec son frére aîné d’Raoul… Après qu’y’avait y’eu fini d’admettre moqueusement son péché: (ouaye) qu’c’était lui l’coupable, qui s’en avait été voler dés poules, hôrs du poulailler t’au Vieux “Sam” Thibodeau. Pis “Mmm-Mmm-Mmm”! Parle d’être parfaitement juteuses, qu’y’étions; après t’une heure et quart de cuisson, à 350ºF, dans l’fourneau.

Joe à Phil à Walter Patate arait pu taléphôner lés Po- lices Montés à Jouals, de v’nir “come on” “d’l’arresté”, pour “Break and Enter”. Mais parce qu’à l’avait d’la “dirt” contre lui, y’a décidé bon de l’a laissé âller “free”; avec la promesse qu’à se tcheindre la gobbine de goule de bouchée…

“Unfortunately”, ça faisait pas même t’une bounne d’mie heure, après sa relâche… En d’sous d’un grous “dome” d’un “hair dryer” chaud, Chez Alfredine “Hair Salon”; que “Peek-a-Boo Sue”, avec sa longue langue épaisse pis lousse, s’a mise à “spillé” lés “beans” d’informations à l’égard dés poules volées – – “of all people”, sans saouaire, à la deuxième cousine t’au Vieux “Sam” Thibodeau: Dora Ma Crotte de Chat Pellerin! Qu’y s’a dépêché a “callé” lés “cops”; qu’avons trouvé l’évidence d’ossements d’poules chez la “crime scene property” de l’escro “pluckeux” d’volailles du village.

Qu’esplique “how come”, qu’y’encôre dés “bubble lights” de “police cruiser”, avec leux “sirenes d’on”, chez Joe à Phil à Walter Patate. Aaaah, le v’là qui sont z’en train de l’escorter dehôrs pis de menotter… (S’lon ma cousine Delphine B. B. Bosse, qué z’en train de “witnessé” t’ute l’affaire en travers d’sés longues-vues d’espions; pis qui se presse itout à me racon-ter jusqu’aux moindres détails, de d’sus sa “cell phone”).

“Beware of Peek-a-Boo Sue”! Ein? “You never know”! Â youssé qu’à pourrait bin “poppé up”, ct’olle-là?!? Coumme “right now”, à pourrait être cachée en erriére d’votre “couch”, sans qu’vous l’sachez… En train “d’recordé” votre conversation ou à décrire votre chaque mouvement dans son p’tit livret… Pis ein, vous vous d’mandez parfois de façons surprises: “how come” que votre communauté entiére en sait p’t’être bin un p’tit brin trop à l’égard de votre “personal business”?!?

Ouaye! Qué c’là ma seule histouaire intéressante, à vous partager dans la gazette, de c’te s’maine.

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

Exprimez vous!

*