S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

«Well», y’ara pas assez de dindes «d’available» pour Nouël, afin «d’meeté» la grousse «demand» dés gens ou d’ceusses-là qu’y voudrons s’en procurer dans l’Village dés Roseaux. Âââh! Qu’cé «weird»! Y’avons «completely runné out» au Magasin Général; y’ara pu d’autres «shipment» qui rentra avant le 28 décembre. So, qu’y «mean» de dire pour certaines familles qu’y’arons p’t’être besin «d’settlé» à soit manger d’l’anguille grâlée dans la poêle ou même d’la bounne morue salée tchuite

au fourneau pour leu’ repas d’Nouël. Bin che-nous, j’avons rien à «worryé about»… J’sus chanceux! Parce qu’j’m’en avions acheté y’un, un grous «Butterball Turkey» d’congelé; en pèlerinage, là, à la Co-opérative de Shédiac, tcheques s’maines pâssées. Hmmmm, j’me d’mande? D’la «cranberry sauce», avec d’l’anguille? Mêshoummes! «I just don’t know»?!? Ça doit pas «jivé» trop bon z’au goût!

«Anyway»! J’étions sensé d’âller manger le dîner d’Nouël, chez ma mére la Veuve Marie-Paule. Mais avec un nouveau-né, le P’tit Bosko, cé bin plusse «safe» pis moins d’harias pour moi pis ma femme à rester à la maison, che-nous; que d’traveler d’une cahute à l’autre. So, ça été «agree-yé» qu’la «gathe-ring» ara lieu che-nous, dans notre bôrd-à-manger; à youssé qu’y’ara d’la place assez pour voulouaire faire assir à l’aise  nos z’invités. J’me battrai pas avec ma mére si qu’à l’insiste vraiment d’amener sa «own famous stuffing» aux prunes; parce qu’à trouve ct’olle-là à ma «Betty» d’la «Happy Valley» un p’tit brin trop «darn» sec à son goût. Y’ara mon frére Za-Zarald pis sa Lucie qu’arrêtera juste pas de «show-off-fé» son djamant qu’à portera tout l’tour du doigt qu’à s’braguera qu’à l’a trouvé d’caché mystérieusement dans l’fin fond d’son bâs d’Nouël. Le Vieux Dosithé y sera présent; mais aussi longtemps qu’y’achale pas

ma mére avec son excuse qu’y’a trouvé par accident du

«mistletoe» dans sa «back pocket» de tchulotte; pis d’voulouaire jouer à «pucker up» avec son «breath» qui pu coumme un soupçon d’vieux whiskey. Ça m’a très surpris que l’Pére Abel a bin voulu accepter volontiers notre invitâtion de v’nir se bourrer la beude – - probablement par l’idée qu’y’a su qu’y’allait aouaire du «dark fruit cake» pis du lait d’poule «spiké» d’rhum, préparé à la perfection par ma cousine Delphine B.B. Bosse. En parlons d’Countré Star Extraordinaire, en parlons d’la bête; Delphine pis son houmme Ozime allons v’nir honouré le tout l’tour de notre table; car ct’ânnée leux trois z’enfants s’en v’nons pas pour Nouël, mais arriverons à temps pour fêter la «New Year’s» avec z’eux. Pis «last but not least»; j’avons invité Rosalie à Croque Potte, la Tireuse de Cartes du village – - «number one», pour pas qu’à pâsse son Nouël t’ute seule; pis «secondly» qu’à puisse «competé» contre moi à «breaké» le «wish bone» du «turkey»!

Après l’repas, Delphine a l’intention d’nous «z’entertainé» dans l’grand salon avec sa gobbine de guitare; pis ma mére, y’elle, à nous mimiquer dés belles tounnes de la fameuse Mme Bolduc, en même temps qu’le Vieux Dosithé l’accompagnera avec son ruine-babine magique. Pis moi pis l’restant d’nos z’invités, bin avec nos beudes de parfaitement gonflées pis d’arrondies, j’garderons le tempo en larguons dés rots («BURP») pis dés pètes (PRRRUTTTE-LÀ) icitte pis là aux parties intéressantes pis mélodiques dés chansons. Ça s’ra t’un excellent «Christmas to remember», jusqu’à ce qu’l’endormitouaire nous pougne coumme y faut; pis «qu’j’passons out» chacun d’notre tour sus l’dos de chacun d’nos chaises pis sus «l’couch»; en ronflant avec chacun d’nos  goules de grandes rouvartes à avaler t’utes lés gobbines de mou-ches qu’y’a dans «l’room». Ein! À en bâiller : «Do You Hear What I Hear»!

So! De notre maison à la vôtre – - ou «d’from one half-baked turkey to another» – - Ein! Joyeux Noël!

Exprimez vous!

*