Robert Johnson réalise de beaux projets en styromousse

styro

Claire Lanteigne

Robert Johnson occupe son temps à la fabrication de divers projets en utilisant la styromousse. «Avant je faisais des peintures, de dire le résident de Le P’tit Chez-Nous, de Grande-Digue. Mais maintenant je travaille avec ce produit et je fais tous mes projets dans ma chambre.»

Il construit actuellement un voilier qu’il a nommé Ronalda # One, le nom d’une résidente qui est actuellement hospitalisée. «Elle est très gentille, dit-il, et elle sera certainement contente de voir que mon voilier porte son nom.»

«J’avais terminé un beau phare, dit-il. Je l’ai vendu à une employée ici. Je voulais faire ce voilier, mais je ne savais pas si je serai capable. Alors je l’ai tout d’abord dessiné. Je me suis dit que si je pouvais le dessiner, je pourrai le réaliser et ça va bien. Je passe beaucoup de temps à mon passe-temps, ça me relaxe et ça m’empêche de déprimer. J’écoute de la musique ou la télé en même temps.»

Originaire d’Acadieville, M. Johson a été diagnostiqué de la sclérose en plaques, il y a dix ans. Il est déménagé à Grande-Digue, il y a trois ans. «J’aime bien ça ici, dit-il, les gens sont gentils, la nourriture est bonne, on a une vue spectaculaire de la nature. On voit beaucoup d’oiseaux et de canards, même si je remarque qu’on n’en voit moins cette année. Même les maringouins sont plus rares», dit-il en riant.

«Ce n’est pas un cadeau de vivre avec la sclérose en plaques, poursuit-il. Des journées ça va bien et d’autres jours j’ai beaucoup de mal, surtout aux jambes. Je m’aperçois que mes jambes sont pires depuis dix ans, car les muscles sont plus faibles. Mais il faut bien que j’endure ça. Je me pousse à faire mes projets et je tiens bon.»

La maladie a bien changé la vie de cet homme de 64 ans. Il était auparavant propriétaire d’une résidence pour personnes âgées avec huit résidents à Mill Cove et faisait tout pour eux, en plus d’être bon cuisinier. Il s’est aussi occupé de personnes âgées dans leur demeure.

Robert est connu des résident.e.s de Le P’tit Chez-Nous comme un homme au très grand cœur. Il leur donne souvent des peintures et des dessins en couleur.

Il a bien l’intention de continuer à pratiquer son passe-temps favori. «Je vais aussi me faire des étagères afin d’exposer tous ce que je fais», conclut-il.

Exprimez vous!

*