Régina Cormier est toujours active à 102 ans

Sur la photo, nous reconnaissons Régina Cormier, qui pique encore des couvertes à 102 ans. (Photo : C. Lanteigne)

Sur la photo, nous reconnaissons Régina Cormier, qui pique encore des couvertes à 102 ans. (Photo : C. Lanteigne)

Claire Lanteigne

Originaire de St-Édouard-de-Kent, Régina Maillet déménage à Moncton à l’âge de 15 ans pour demeurer et travailler avec Madame Chevarie, qui fabriquait et vendait des chapeaux. «Il y avait 15 enfants chez nous, il fallait laisser la place aux autres, dit-elle en riant. Ça m’arrangeait de faire ça, je n’avais pas de carrière.»

Elle épouse Aquila Cormier et le couple a toujours demeuré à Moncton. Ils ont eu six enfants, dont trois sont toujours vivants. Après le décès de son mari et la vente de leur maison, elle s’installe dans un appartement à Dieppe. «J’ai suivi attentivement la construction de l’Auberge du Soleil, poursuit-elle, je venais ici souvent pendant qu’on construisait et j’ai même choisi ma chambre. Elle a conduit son auto jusqu’à 92 ans. Elle y est depuis l’ouverture il y a neuf ans et elle aime bien cette résidence.

«En rentrant ici, ajoute-t-elle, la propriétaire du temps, Charline, avait monté une couverte à piquer sur un cadre. Je n’avais pas piqué de couverte avant, mais j’ai appris à piquer avec Octavie Allain. Chaque jour nous allions piquer et nous avons fait plusieurs grandes couvertes.» Elles ont vendu des billets pour le tirage de couvertes au profit de différents organismes, comme la Société d’Alzheimer et une fois Régina et Octavie ont présenté un chèque de 4000$ à l’Arbre de l’espoir.

Elle n’arrête pas souvent. Sa fille Huguette lui consacre sa journée du mercredi et elles vont magasiner et manger au restaurant. «Parfois on va au Casino, dit-elle, mais pas pour jouer, seulement pour manger.» Elle sort aussi avec des amies et elle est bien appréciée de ses neveux et nièces qui la visitent et qu’elle aime bien taquiner.

De plus elle joue souvent aux cartes, au 200 et au bingo. Elle a joué aux quilles jusqu’à 90 ans et elle aime bien faire des exercices.

Depuis le décès de son amie Octavie, Régina pique seulement des couvertes d’enfants, à raison d’environ une ou deux heures par jour. Elle est bien installée dans une salle multifonctionnelle climatisée. Elle les fait souvent sur commande et bien entendu gratuitement. Mais les gens lui offrent toujours une récompense.

Qu’est-ce qui explique sa longévité? «J’ai une bonne santé et je n’ai pas le temps d’être malade, dit-elle, et je ne pense pas à mon âge. Mes parents ont vécu longtemps également, ma mère jusqu’à 96 ans et mon père jusqu’à 101 ans. Alors je viens de bonnes lignées», conclut-elle.

Exprimez vous!

*