Projet intergénérationnel à l’école Le Mascaret

Nous reconnaissons les élèves et les participant.e.s au projet intergénérationnel.

Nous reconnaissons les élèves et les participant.e.s au projet intergénérationnel.

Les élèves partagent leurs connaissances avec un groupe d’aîné.e.s

Claire Lanteigne

Les 26 élèves de 8e année de la classe de Renée Duclos de l’école Le Mascaret ont réalisé un projet intergénérationnel en partenariat avec l’Université du Troisième âge de l’Université de Moncton. Les élèves ont offert des ateliers informatiques spécialisés selon les intérêts des dix personnes aînées intéressées qui se sont inscrites pour les ateliers.

«Ça faisait plusieurs années que j’avais ce projet en tête, de dire Renée Duclos, je voulais faire un projet en lien avec la communauté et les personnes aînées. Avec l’aide de Karine Martin, l’agente communautaire, j’ai enfin pu le réaliser cette année. Les élèves savent que l’informatique représente un défi pour les aînés et ils ont décidé d’entreprendre ce projet pour les aider. C’est un projet vraiment original et les jeunes aiment mieux faire ça que les matières régulières, dit-elle en riant. J’aimerais continuer ce genre de projet au cours des prochaines années et on fera plus de recrutement pour avoir plus de participant.e.s.

«Mes élèves et moi avons travaillé fort à préparer des ateliers pertinents afin d’aider des aînés avec leurs besoins en technologie. Les élèves ont organisé le projet de A à Z et ont offert deux ateliers le 27 mai et le 6 juin.»

Lors des ateliers animés par les élèves, les participants étaient jumelés en petits groupes avec des élèves qui les ont aidés à se familiariser avec les ordinateurs et les iPads. Ils ont pu acquérir les connaissances pour répondre à leurs besoins technologiques et apprendre à mieux maîtriser l’Internet, les outils technologiques et les médias sociaux. Ils ont, entre autres, appris à naviguer sur le Web, à créer des comptes Facebook, des groupes et des événements Facebook, certains ont écrit un premier texto, d’autres ont appris à travailler avec Power Point, etc.

Pour Renée Duclos, voir ses élèves interagir avec ces personnes l’a rendue énormément fière d’eux. Et les participant.e.s ont été énormément touchés et ont beaucoup apprécié l’aide offerte par les jeunes.

Les élèves Élizabeth et Rachelle ont bien aimé l’expérience de pouvoir partager leurs connaissances. «Les participant.e.s sont toujours de bonne humeur et nous racontent leurs histoires, ce qui est enrichissant pour nous. C’est une belle expérience qu’on aimerait continuer.»

Les jeunes sont d’avis que c’est une excellente idée et que ça devrait être quelque chose qu’on fait régulièrement. «Nous connaissons ça la technologie et nous pouvons leur donner les outils pour communiquer avec leur famille, leurs enfants et petits-enfants, ont-ils ajouté. On les a aidés à retrouver des amis, à envoyer des textos, à jouer des jeux et c’était un plaisir de répondre à leurs questions. Il n’y a pas d’âge pour apprendre.»

Ce projet était financé par l’organisme Place aux Compétences.

Exprimez-vous !

*