«Pourquoi attendre?»  Une campagne qui fait la promotion des diverses solutions offertes en matière de soins de santé

L’Hôpital de Moncton est heureux d’annoncer le lancement d’une nouvelle campagne de sensibilisation qui a pour but d’aider les gens de la région de Moncton à mieux comprendre toutes les solutions qui s’offrent à eux en matière de soins de santé. Cette campagne s’inscrit dans les mesures prises dans le but de réduire la congestion et les temps d’attente à la salle d’urgence de l’établissement.

La salle d’urgence de L’Hôpital de Moncton est l’une des plus occupées de la province. L’an dernier, on y a traité près de 57 000 patients, un nombre supérieur à celui enregistré au Service d’urgence du Toronto General Hospital pendant la même période. On estime que le quart des patients qui se rendent à la salle d’urgence de L’Hôpital de Moncton présentent des symptômes non urgents et pourraient se faire soigner plus rapidement ailleurs.

«Le moment semblait tout indiqué de sensibiliser la population aux solutions auxquelles elle a accès dans notre collectivité en ce qui concerne les soins de santé, a expliqué le Dr Serge Melanson, chef du personnel médical, région de Moncton, Réseau de santé Horizon. Il est important que les patients sachent que si leur état n’est pas urgent, il existe d’autres solutions que la salle d’urgence pour obtenir des soins.»

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation du public, on demande aux patients qui présentent des symptômes non urgents «pourquoi attendre en salle d’urgence?», étant donné que dans bien des cas, ils pourraient se faire soigner plus rapidement en consultant leur médecin de famille ou leur infirmière praticienne, en se rendant à une clinique ouverte après les heures normales ou à une clinique sans rendez-vous, en consultant leur pharmacien ou en téléphonant à TéléSoins 811 pour parler à une infirmière immatriculée.

«Nous espérons que cette campagne aidera les patients à avoir une meilleure idée de l’ensemble des fournisseurs de soins de santé vers lesquels ils peuvent se tourner pour obtenir les soins dont ils ont besoin, et, par conséquent, à choisir le bon fournisseur selon les circonstances, a ajouté le Dr Melanson. Nous souhaitons tous une réduction des temps d’attente à la salle d’urgence et je crois que nous pourrons y arriver si nous y mettons tous du nôtre.»

L’Hôpital de Moncton a également mis en œuvre un projet pilote, le Programme de réacheminement des patients de la salle d’urgence, à l’intention des patients qui se présentent à la salle d’urgence, dont l’état est jugé non urgent par l’infirmière de triage et qui pourraient être réacheminés vers un autre centre de santé dans la collectivité pour y recevoir les traitements nécessaires. Si le patient accepte le réacheminement de son cas, l’infirmière de triage offrira de fixer pour le patient un rendez-vous le même jour ou dans les 24 heures avec son médecin de famille, son infirmière praticienne ou une clinique ouverte après les heures normales.

Pour trouver de plus amples renseignements sur les diverses solutions offertes en matière de soins de santé dans la région de Moncton et sur les façons d’y avoir accès, visitez le site www.alorspourquoiattendre.ca.

Exprimez vous!

*