Plus de 200 personnes au lancement de cd de Cédric Gautreau

Cédric Gautreau qui joue de l’accordéon au lancement. (Photo : Gracieuseté)

Cédric Gautreau qui joue de l’accordéon au lancement. (Photo : Gracieuseté)

Normand A. Léger

MEMRAMCOOK – Cédric Gautreau, de Pré d’en Haut, un jeune de 17 ans de la 12e année de l’école Mathieu-Martin, a vécu toute une expérience vendredi soir lors du lancement d’un premier cd pour ce jeune chanteur/musicien, qui a réuni plus de 200 personnes.

Il a liquidé les 200 copies en vente de «Je viens de Pré-d’en-Haut» et a dû faire une deuxième commande pour satisfaire les nombreuses demandes des gens.

«J’aimerais remercier tous ceux et celles qui sont venus au lancement vendredi soir, a dit celui qui recevra son diplôme du secondaire, dans une semaine et demie. J’étais très ému de voir tant de personnes. C’était énormément apprécié.»

Gautreau en était à ses premières armes pour un lancement, mais il a su divertir les gens, avec des invités, pendant près de deux heures. «Je n’aurais pas pu demander mieux, a-t-il poursuivi. Il y a 10 chansons sur le cd, dont quatre de mes compositions et une toune d’accordéon.»

Il y a sept ans que le jeune Gautreau chante et joue de la musique. Il joue par oreille et ne peut lire la musique. Il chante souvent à l’église et dans des foyers.

«C’était un rêve pour moi de faire un cd, a-t-il déclaré. Une personne m’a approché pour enregistrer dans son studio et suivant une et deux chansons, on a décidé de continuer. Le plus gros défi a été de répéter à plusieurs reprises les mêmes chansons pour les avoir le plus parfait possible.»

Gautreau a l’intention de devenir embaumeur et s’attend d’entreprendre un cours dans ce domaine, en septembre. Il doit, auparavant, trouver un salon funéraire pour le parrainer. «Il y a un certain lien entre chanter à l’église et le métier d’embaumeur, a-t-il ajouté. Il y a les côtés spirituel et religieux qui sont semblables.»

La majorité des chansons parlent de son village natal de Pré-d’en-Haut (Memramcook) et de la ferme de son père. Il relate certaines histoires entendues. Outre ses compositions, il reprend des chansons de d’autres paroliers. Il joue surtout du piano pour s’accompagner, mais aussi la guitare et l’accordéon.

Il va jouer à la messe des diplômés de Mathieu-Martin, à l’église Sainte-Thérèse de Dieppe, fin juin. Il sera aussi à l’horaire du dernier concert de l’été de l’église de Beaumont, à la fin août. Il n’a pas prévu de tournée de promotion.

Odette LeBlanc était la maitresse de cérémonie et son mari, Edgar, s’est occupé du système de son. Bernard LeBlanc et Jeannita Gaudet ont appuyé le jeune chanteur par leurs paroles. Janice Gautreau, Alfreda Dupuis, Alice Belliveau et les Yvettes étaient aussi au menu, vendredi soir.

Exprimez vous!

*