Place de la cathédrale : des organismes acadiens inaugurent leurs espaces de travail

Nous reconnaissons dans l’ordre habituel, à l’avant : Mgr Valéry Vienneau, Marie-Thérèse Landry et Louise Imbeault. À l’arrière : Alexis Couture, Romain Blanchard et François Poirier. (Photo : Gracieuseté)

Nous reconnaissons dans l’ordre habituel, à l’avant : Mgr Valéry Vienneau, Marie-Thérèse Landry et Louise Imbeault. À l’arrière : Alexis Couture, Romain Blanchard et François Poirier. (Photo : Gracieuseté)

C’est avec fébrilité qu’a été inaugurée Place de la cathédrale, un espace collaboratif communautaire au service de la communauté acadienne. Après sept années de travail, ce projet piloté entre autres, par Romain Blanchard et Alexis Couture, a vu l’installation de ses premiers locataires en début d’année dans des locaux fraîchement rénovés du premier étage de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Moncton. Une soirée porte ouverte destinée à la communauté aura lieu le 25 avril 2018 de 16h à 18h.

Un lieu de vie multisectoriel pour la communauté

   C’est un comité de citoyens issu de la communauté acadienne du grand Moncton qui a permis de concrétiser l’implantation de ce centre communautaire et culturel acadien dans la région. Le 3 avril 2014, lors de l’annonce du projet cinq organisations acadiennes (le Conseil provincial des sociétés culturelles, l’Archidiocèse de Moncton, la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, la Société nationale de l’Acadie et l’Université de Moncton) signaient la fondation de Place de la cathédrale et s’engageaient financièrement pour son développement.

L’objectif premier de ce projet s’articule autour de la mutualisation des ressources humaines, financières et matérielles des organismes acadiens. De plus, ce projet visait à concevoir des espaces de travail «sur mesure» pour les organismes.

Romain Blanchard, président de Place de la cathédrale, indique : «Nous sommes fiers de voir se matérialiser cet ambitieux projet qui créer un lieu vibrant à l’image de l’Acadie contemporaine! Aussi, nous souhaitons remercier l’ensemble des personnes impliquées dans cette belle aventure et saluer le temps que beaucoup ont consacré de façon bénévole.»

Un nouveau souffle pour la cathédrale

   La cathédrale Notre-Dame de l’Assomption avait rapidement été identifiée comme un espace idéal. À l’heure où ce monument de l’architecture acadienne était menacé, l’archidiocèse de Moncton avait, avec enthousiasme, répondu favorablement. Le projet communautaire a aussi accompagné les efforts de la campagne majeure de financement «Oui, j’appuie la cathédrale!» pour la restauration de l’édifice.

Cette collaboration entre la communauté et l’archidiocèse répond à la revitalisation, à la sauvegarde et à la mise en valeur d’un édifice historique et patrimonial exceptionnel pour la communauté acadienne.

«C’est une véritable renaissance pour ce monument, symbole fort et prestigieux de l’accomplissement des Acadiennes et Acadiens! Place de la cathédrale est un lieu de collaboration où plusieurs générations et secteurs se côtoient, il devient une passerelle entre la tradition et la modernité en Acadie!» : conclut Monseigneur Valéry Vienneau, archevêque de Moncton.

Un espace pour la communauté

   Alors que l’ensemble de l’espace prévu pour les bureaux est presque comble, Place de la cathédrale offrira également la location des salles pour des réunions et des évènements communautaires. Actuellement les espaces de bureaux sont occupés par le Conseil provincial des sociétés culturelles, l’Archidiocèse de Moncton, la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, la Société nationale de l’Acadie et la Librairie Vision. Aujourd’hui marque le début d’une nouvelle étape du projet, la quarantaine de personnes qui travaillent quotidiennement à la Place de la cathédrale ainsi que leurs partenaires, animent maintenant ce lieu et vont lui forger sa nouvelle vocation.

Exprimez vous!

*