Pierre-Luc Arsenault et Josée Mercure reconnus

(N.A.L.)

Pierre-Luc Arsenault et Josée Mercure sont les athlètes de l’année à l’école Mgr-Marcel-François-Richard, à Saint-Louis-de-Kent.

   Les deux athlètes ont été reconnus lors du Gala de reconnaissance de l’école tenu de manière virtuelle, la semaine dernière. La recrue féminine de l’année est Alexa Belliveau. Il n’y a aucune recrue masculine.

   Pierre-Luc Arsenault, 17 ans, est un ancien cham- pion provincial de golf, qui a aussi joué au soccer et au badminton avec les Corsaires de MMFR. Il a excellé au golf avec une meilleure ronde au tournoi provincial de 2019 avec 75 et une de 74 au régional. «Je suis excité et aussi surpris d’avoir été choisi, a dit Pierre-Luc Arsenault. C’est ma mère qui m’a demandé de regarder la vidéo du gala de l’école et j’ai vu que j’avais été nommé et choisi le gagnant. Il y avait aussi d’autres bons athlètes à l’école. Le titre clôture bien mes quatre années scolaires. Je continue à jouer au golf et même si plusieurs tournois ont été annulés, je crois que le championnat amateur masculin du NB se tiendra en juillet au Royal Oaks. Je m’entraine toujours en plus de travailler au terrain de golf.» Pierre-Luc Arsenault mesure 5pieds 10pouces, 150 livres. Il est inscrit en biologie à l’Université de Moncton en septembre. Il veut devenir biologiste et travailler dans la nature.

Josée Mercure

   Josée Mercure, 18 ans, de Richibouctou-Village, est l’athlète féminine de l’année, elle qui a porté les maillots de cross-country, volleyball, soccer et d’athlétisme des Corsaires de son école. «J’ai apprécié mes quatre années avec les Corsaires, a dit l’athlète de 5pieds 7pouces et qui joue centre au volleyball. J’étais une athlète déterminée qui jouait fort. Mon meilleur souvenir a été le championnat de soccer et la bannière provinciale remportée en 11e année. On a bien joué et on avait un bon groupe de joueuses. J’ai surtout aimé les sports et j’ai bien réussi dans mes cours.» Mercure est inscrite en sciences infirmières à l’Université de Moncton, en septembre. Elle prévoit tenter sa chance avec les Aigles Bleues au soccer. 

   Max Mazerolle a été reconnu comme l’impliqué de l’année et il a reçu le prestigieux Prix Paul-Manuel pour ses efforts et sa participation dans les activités de la vie étudiante, son leadership, sa persévérance et son esprit sportif.

   «C’était le prix que je vi- sais, a dit Max Mazerolle lors d’une entrevue. J’ai été beaucoup actif à l’école, membre du conseil des élèves et de divers comités, et j’ai pratiqué le cross-country, le soccer, le golf, le badminton et l’athlétisme. Le prix est accordé pour l’implication, le leadership démontré, la réussite académique et la participation dans les activités scolaires. J’ai été actif lors de mes quatre années à l’école. Mon moment magique a été notre championnat provincial de soccer l’automne dernier. L’école n’avait pas remporté la bannière masculine depuis 20 ans et notre entraineur, Jeff Mazerolle, faisait partie de cette dernière équipe championne. C’était tout un exploit.»   

   Max Mazerolle, 17 ans, est inscrit en kinésiologie à l’Université de Moncton, en septembre. Il se joindra aux Aigles Bleus en athlétisme. Il mesure 5pieds 10pouces, 140 livres. Il avait aussi remporté trois titres provinciaux par équipe au golf avec son école et a raté un quatrième d’un coup l’automne dernier. 

   Les joueurs par excellence des équipes sportives sont Pierre-Luc Arsenault, au golf; Emily Doucet et Max Mazerolle, au cross-country et Manon Vautour et Jonathan Doucette, au soccer. Notons que la formation masculine de soccer a remporté la bannière provinciale de sa division, l’automne dernier.

   Isabelle Daigle est l’élève avec la meilleure moyenne académique de la 12e année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *