Pétition contre une tour de communications

Un groupe de résident.e.s de Grand-Barachois opposés à la construction d’une tour de communications Eastlink, qui doit être construite au coin de la route 15 et l’intersection du Chemin Kinnear et l’accès de la route 133, circulent une pétition contre ce projet. La demande de ce projet fut présentée au conseil PRAC le 24 octobre et Edgar LeBlanc, représentant de la région de Barachois au sein de ce comité, a appuyé la demande de cette tour, malgré l’opposition contre ce projet.

Voici l’entête de cette pétition : «Puisque les membres du conseil de la Communauté Rurale de Beaubassin-est ont voté à l’unanimité contre l’emplacement choisi par Eastlink pour une tour de communications.  Le 18 septembre 2018, la communauté a écrit à Eastlink pour demander que la tour soit située à un autre endroit, car elle souhaitait développer un parc commercial sur le terrain en question. Eastlink n’a pas encore répondu aux préoccupations de la communauté. Étant donné que L’autorité d’utilisation des sols (LUA) de cette communauté, la Commission de service régionale du Sud-est, a fait une présentation au Planning Review and Advisory Committee (PRAC) et qu’ils ont voté à l’unanimité pour l’approbation du lieu proposé par Eastlink, à l’encontre des souhaits du Conseil de la Communauté Rurale de Beaubassin-est et des habitants.  Puisque «le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique (ISDE) est responsable pour l’approbation des installations de pylônes d’antenne, conformément à la Loi sur la radiocommunication, et qu’il est important que les autorités locales responsables de l’utilisation des sols et les résidents collaborent avec les promoteurs de pylônes pour de nouvelles installations. En 2014, ISED a mis à jour le processus de consultation des pylônes d’antenne afin de renforcer la consultation des résidents locaux, d’accroître la transparence pour les municipalités et d’améliorer les communications tout au long du processus de sélection du site de la tour, en garantissant que les gouvernements municipaux ont leur mot à dire sur l’emplacement des pylônes cellulaires. Dans le cadre de ce processus, la municipalité locale et le public local doivent être avisés et consultés lorsqu’une nouvelle tour est proposée. Cette consultation doit avoir lieu avant que la municipalité donne son accord écrit pour la nouvelle tour. ISED reconnaît l’importance pour les gouvernements locaux et le public de travailler aux côtés du réseau sans fil.»

Courriel de Dan Murphy, adjoint exécutif de l’hon. Dominic LeBlanc, député de Beauséjour, à André Bourque, conseiller de la Communauté Rurale de Beaubassin-est. «Nous les soussigné.é.s, résidents et résidentes de Beaubassin-est, demandons au ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique de refuser la demande de EastLink et d’exiger que l’emplacement soit changé afin de répondre aux demandes des résident.e.s et de leur conseil municipal.

Les gens opposés à cette tour de communication, ont pour raisons la location de cette tour, l’apparence inesthétique à l’entrée de leur village, le danger potentiel des ondes qui seront émises par cette tour et le fait que cette tour serait placée à côté d’un parc commercial adjacent.  Toute personne intéressée à poser leur signature à cette pétition est priée de contacter Michel au 851-9325.

Exprimez vous!

*