Paulette McGraw : Acrylique sur toile

Paulette McGraw

Paulette McGraw

Originaire de la Péninsule acadienne, l’expression artistique fait partie du mode de vie de Paulette McGraw depuis sa tendre enfance.

Après des études en sciences, en nutrition et en éducation à l’Université de Moncton, Paulette a repris le chemin de l’école et est devenue enseignante. Elle a enseigné dans les écoles publiques durant 11 années, en utilisant l’art comme outil d’enseignement dans diverses matières. Le programme «Génie Arts» fut l’une de ses ressources privilégiées à l’école. Elle a appris beaucoup des élèves lors de ses années d’enseignement au secondaire. Elle a entre autres retenu l’importance du changement : savoir comment l’accueillir au lieu de le craindre.

La salle de classe lui a également enseigné la différence entre entendre et écouter… et la signification d’être présente. Maintenant, son fils et sa fille lui rappellent en continu cette notion du moment présent. Elle a également oeuvré au sein des écoles de sa région comme agente de développement, ce qui lui a permis de vivre des expériences marquantes influençant et précisant l’importance de son art et de sa démarche.

«M’exprimer par l’art me permet de clarifier certaines questions, de faire le point sur d’autres, d’ajouter Madame McGraw. L’art est pour moi un guide et jusqu’à présent, le meilleur que je puisse utiliser pour communiquer, enseigner et évoluer. J’ai toujours été quelqu’une qui avait besoin de créer. Mon inspiration vient des gens qui m’entourent et de la nature. Elle arrive souvent par surprise, rendant l’expérience encore plus intéressante et enrichissante. Même si l’inspiration arrive souvent par surprise, une partie d’elle vient aussi d’une quête, d’un questionnement. Les thèmes naissent souvent à partir de concepts abstraits. Les relations humaines et la complexité de celles-ci font partie des œuvres créées», ajoute-t-elle.

Ses collections, notamment «Présence», sont nées d’un besoin d’exprimer l’importance des petites choses, celles qui nous paraissent parfois insignifiantes, mais qui sont pourtant sources de bonheur et de paix lorsque l’on prend le temps d’en être reconnaissant. Aux yeux de Paulette, son œuvre est d’illustrer les moments magiques; ceux qui surgissent chaque jour, mais qu’on ne reconnaît pas toujours comme des moments précieux. Pour elle, il y a bel et bien un lien : «Peindre, c’est ma façon de remercier la vie pour ce qu’elle m’a enseigné. C’est aussi mon outil d’expression lorsque les mots me manquent. La peinture me permet un temps d’arrêt. J’arrive alors à définir mes priorités pour m’améliorer, c’est-à-dire mieux vivre ma vie, l’apprécier davantage, et être plus présente pour les êtres qui m’entourent.»

«J’ai choisi de vivre dans la belle Vallée de Memramcook, dit-elle, c’est une communauté vibrante, une source d’inspiration et j’aime les gens de ma communauté. Ici j’ai trouvé l’essence de ma personnalité. Je suis également engagée à contribuer au projet de pédiatrie sociale en siégeant sur le comité de démarrage.»

Les médiums les plus souvent utilisés par l’artiste sont l’acrylique sur toile, le collage de feuilles d’or et la pâte de modelage. Et elle a le goût d’essayer l’encre à l’alcool.

Vous pouvez visiter sa page Facebook. www.facebook.com/artpaulettemcgraw.

Exprimez vous!

*