Pascal Roy-Grégoire adore jouer avec l’équipe du Rouge et Or de l’Université Laval

Pascal Roy-Grégoire

(N.A.L.) –Deux anciens joueurs des Matadors de Mathieu-Martin sont actuellement membres de l’équipe de badminton du Rouge et Or de l’Université de Laval.

Pascal Roy-Grégoire est en troisième année d’études et est membre avec Kaël Boucher, de Dieppe, du Rouge et Or. Il étudie en éducation primaire et entreprend sa troisième saison avec la formation de badminton. Pascal Roy-Grégoire était de retour dans la région en fin de semaine pour l’Open de la Côte Est, faisant partie de la série Atlantique de badminton. Boucher entame sa deuxième saison à Laval et n’a pu s’y rendre en raison d’examens.

«Je me suis beaucoup amélioré et j’aime cela là-bas, a indiqué Pascal Roy, 20 ans. Tous les membres de l’équipe sont gentils, j’ai du plaisir et j’ai plusieurs amis. J’apprécie l’ambiance et tous les services offerts aux athlètes. On est une grosse famille, toutes les équipes vont bien ensemble. J’assiste à mes cours et ensuite je vais m’entrainer.»

La formation de badminton du Rouge et Or est l’une des meilleures au Canada. Elle a remporté le championnat canadien, deux ans passés contre l’Université de Toronto et a perdu contre celle-ci, en finale de l’année dernière. Il y a une trentaine de membres et Roy se dit heureux dans cet environnement.

«Je suis heureux de venir ici en fin de semaine pour retrouver mes amis et entraineurs, a ajouté l’ancien des Mata- dors. Les gens disent que j’ai beaucoup amélioré ma technique et ma posture sur le terrain. Je profite de ma taille de 6pieds 4pouces et je l’utilise à mon avantage pour attaquer. Je cherche maintenant à me tailler une place au sein de l’équipe du Québec des Jeux du Canada 2019. Je ne peux plus y retourner avec l’Équipe du Nouveau-Brunswick. Il y a six joueurs de reste et cinq s’y rendront. Je suis de ce groupe. J’ai encore  beaucoup de travail à faire. À ce tournoi de Moncton, je veux me rendre le plus loin possible. Il y a beaucoup de bons joueurs et j’ai eu un horaire difficile. Je vais jouer le mieux possible.»

Roy était membre de l’équipe de badminton du Nouveau-Brunswick des derniers jeux d’hiver du Canada, à Prince George, en Colombie-Britannique, il y a quatre ans.

 

Exprimez vous!

*