Ouverture d’un bureau du CAFi à Shédiac

 Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel : René Esphestion, président du conseil d’administration du CAFI; Ron Cormier, président de la Chambre de commerce du Grand Shédiac; Serge Léger, maire de Cap-Pelé; Albert LeBlanc, président de la Chambre de commerce de Cap-Pelé/Beaubassin-est; Gilles Lepage, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique; Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé; Susan Cormier, mairesse suppléante de Beaubassin-est et Jacques LeBlanc, maire de Shédiac. (Photo : Gracieuseté)

Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel : René Esphestion, président du conseil d’administration du CAFI; Ron Cormier, président de la Chambre de commerce du Grand Shédiac; Serge Léger, maire de Cap-Pelé; Albert LeBlanc, président de la Chambre de commerce de Cap-Pelé/Beaubassin-est; Gilles Lepage, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique; Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé; Susan Cormier, mairesse suppléante de Beaubassin-est et Jacques LeBlanc, maire de Shédiac. (Photo : Gracieuseté)

Claire Lanteigne

Un bureau satellite du Centre d’accueil et d’accompagnement des immigrants du Sud-est du N.-B. (CAFi) ouvrait officiellement ses portes à Shédiac, mercredi dernier.

«Ce beau projet est devenu une réalité après deux ans de travail, de dire Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé. C’est grâce au partenariat entre les trois municipalités et les deux Chambre de commerce comprises dans les limites de ma circonscription, qu’il s’est réalisé. Ça faisait longtemps qu’on voulait avoir une association multiculturelle et ensemble nous avons eu plusieurs rencontres avec différents regroupements pour connaître les besoins et voir ce qui se faisait ailleurs.

«S’intégrant bien et très facilement avec ce que faisait le CAFi, nous avons décidé de faire appel à leur expertise. Ce bureau nous permettra d’accomplir de belles choses et j’en suis bien content. Ensemble on pourra faire plus pour accueillir les nouveaux arrivants en tant que résidents, étudiant.e.s et travailleurs.»

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique, Gilles Lepage a remercié les bénévoles qui ont fait une réalité de ce beau projet. Il a souligné le bon travail du député Victor Boudreau dans la mise sur pied de ce bureau satellite, qui offrira du soutien pour permettre l’intégration des nouveaux arrivants dans les communautés partenaires. Ce sera de plus de l’assistance pour les employeurs qui recrutent partout dans le monde pour une meilleure économie.

«Il y a deux choses recherchées par les nouveaux arrivants, a-t-il dit, un emploi et une famille. C’est toute une communauté qui doit se greffer afin de les accueillir, les intégrer et les retenir afin de faire une réussite de l’immigration francophone.»

Le président du CAFi, René Esphestion a souligné le défi de la décroissance démographique dans la province et dans les régions rurales. «C’est un défi de taille pour continuer à se développer et pour assurer la survie des communautés francophones, a-t-il dit, et ça passe par l’immigration. On peut être des spectateurs et regarder passer ou être actifs et s’engager. CAFi est heureux de relever ce défi avec l’ouverture de ce bureau pour la région de Shédiac-Beaubassin-est-Cap-Pelé et son succès dépendra de vous tous. Ce sont vous les partenaires qui en feront en succès avec votre soutien indéfectible envers l’immigration francophone au Sud-est.»

Le bureau est situé au 326, rue Main, bureau B, en partenariat avec AHS. Mélanie-Ève Bourque est l’employée qui y accueillera les gens intéressés aux services du CAFi.

Exprimez vous!

*