Marie Cadieux et François Dimberton «émus et reconnaissants» de recevoir le Prix Champlain

Le Prix Champlain 2018 récompense Histoire de galet, roman de Marie Cadieux, illustré par François Dimberton, et accorde une mention spéciale à un autre titre publié par Bouton d’or Acadie, Ils sont… de Michel Thériault, illustré par Magali Ben.

Les éditions Bouton d’or Acadie sont fières de relayer l’annonce des récipiendaires du Prix Champlain 2018.   Décerné depuis 1957 à des oeuvres littéraires franco-canadiennes, le Prix Champlain (qui a pris une envergure inégalée ces dernières années, d’un océan à l’autre) sera remis à Histoire de galet lors d’une cérémonie qui se tiendra à Dieppe le 23 février. Rappelons que l’an dernier, le Prix Champlain couronnait une autre auteure acadienne, la poète Georgette LeBlanc, de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, pour son roman Le Grand Feu.

L’auteure Marie Cadieux n’a pas nié sa surprise et son ravissement de rece-voir ce prestigieux honneur. «L’histoire de Martin, de Madame Agnès et de cette plage de galets qui s’étend entre la Manche et la ville de Dieppe, en France, ne date pas d’hier, nous révèle-t-elle. En effet, c’est en réalisant un documentaire, Les ailes du monde (Bellefeuille Productions), sur les liens entre les deux villes de Dieppe, l’Acadienne et la Normande, que j’ai rencontré mes personnages. Je me suis laissée inspirer par des gens qui avaient vraiment connu la Seconde Guerre mondiale, touchée par leur histoire alors que je suis une pacifiste dans l’âme.»

Rappelons que le roman a connu plusieurs accolades critiques, ainsi que quatre autres nominations à des prix, soit le Prix Antonine Maillet-Acadie Vie, le Prix Hackmatack, le Prix Tamarac et le prix d’excellence pour les illustrations de l’Atlantic Book Awards. François Dimberton, grâce au Consulat de France dans les provinces atlantiques, a été invité au Festival Frye.

Reconnaissante et émue, Marie Cadieux exprime ses remerciements aux membres du jury du Prix Champlain. Saluant les qualités des autres finalistes, elle souligne l’importance de remercier aussi les lecteurs et les lectrices de tout âge, dont plusieurs lui ont fait part de leur appréciation d’Histoire de galet. Ses remerciements incluent évidemment son acolyte François Dimberton, les membres de son équipe aux éditions Bouton d’or Acadie, ainsi que toutes les personnes d’ici et d’ailleurs qui croient dans une littérature acadienne et franco-canadienne de qualité, vibrante, diversifiée.

Exprimez vous!

*