Lukas et Dominique Cormier invités aux sessions d’Équipe Canada

Dominique Cormier et Lukas Cormier, (sœur et frère) de Sainte-Marie-de-Kent, vont à Calgary pour tenter leur chance de faire partie d’une équipe canadienne des -18 ans au hockey. (Photo : Normand A. Léger)

 

Normand A. Léger

   Il est rare de voir deux membres d’une famille être invités à des sessions d’une équipe canadienne de hoc-key. Lukas et Dominique Cormier, frère et sœur défenseurs de Sainte-Marie-de-Kent, ont été invités aux sessions d’entrainement des équipes -18 ans canadienne, à Calgary, au cours des deux prochaines semaines.

   Le défenseur recrue étoile Lukas Cormier a été invité au camp de développement de l’équipe canadienne -18 ans en vue de la Coupe Hlinka-Gretzky 2019, qui se tiendra à Breclav, en République Tchèque et à Piestany, en Slovaquie. Quarante-quatre joueurs sont à Calgary jusqu’au 30 juillet. Lors du tournoi de la coupe, qui a lieu du 5 au 10 août, le Canada se mesurera à la Finlande, à la République tchèque et à la Suisse, en ronde préliminaire avant les matchs pour les médailles de bronze et d’or, le 10 août. Il s’est aligné avec les Islanders de Charlottetown de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, l’hiver dernier.

   Lukas Cormier, 17 ans, est parti pour Calgary lundi. «J’avais représenté le Canada au championnat mondial -17 ans, mais je n’ai pas réussi à demeurer avec l’équipe -18 ans au printemps, a dit Lukas Cormier. C’est un honneur de représenter son pays. Pour être choisi, cette fois, je dois démontrer ce que je suis capable de faire et de gagner mes batailles. Je reviendrai le 12 août si je demeure avec l’équipe et je partirai pour les Islanders quelques jours plus tard. J’ai hâte de voir comment le tout va se passer. Je suis confiant.»

   Dominique Cormier, 15 ans, a reçu la semaine dernière son invitation avec l’équipe féminine -18 ans. «Mon objectif est de faire l’équipe, a dit la joueuse de défense de 5pieds 8pouces. Je veux y rester et montrer à mon pays ce que je peux faire. Je suis encore jeune et si je ne réussis pas, j’aurai encore une chance l’année prochaine pour me qualifier. Je vais à Calgary du 3 au 11 aout. Je suis une défenseure qui aime patiner et bouger la rondelle en plus d’aider l’offensive. Je peux aussi jouer défensif pour aider ma gardienne. Je suis excitée d’avoir eu l’invitation et un peu surprise. Mon entraineur m’a aidée et encouragée l’hiver dernier et m’avait dit que j’avais une bonne chance d’être invitée. Cela a augmenté ma confiance.» Dominique s’est alignée avec la formation du Collège Stanstead (Québec) l’an dernier et y retourne pour compléter sa 12e année, en septembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *