Les Vito’s ont eu leur revanche

Les Vito’s de Moncton sont les champions du hockey junior B du Nouveau-Brunswick, ayant éliminé les Koyotes de Kent en six parties dans la finale. Les membres de l’équipe ont bien célébré avec la bannière et le trophée du championnat. Les joueurs sont les gardiens Zach Robichaud et Julien Landry; les défenseurs Louis-Joseph Vachon, Max LeBlanc, Nathan Denton, Jacob Cormier, Alexis LeBlanc, Tyler LeBlanc, Jacob MacAdam; et les avants Nicholas Bacso, Rémi Thériault, Jeremy LeBlanc, Pascal Dupuis, Patrik Landry, Alexandre Gallant, Justin Boudreau, Samuel Ingersoll, Joseph Thériault, Philippe-Alexis Vachon, Samuel Savoie, MacKenzie Gray et Maxime Saulnier. Les entraineurs sont Kenny Brown, Denis Roy et Patrick Tardif avec les thérapeutes Carole Poirier et Véronique Cormier; le gérant de l’équipement, Gaétan Desprès et le directeur général, Louis Gaudet.

Les Vito’s de Moncton sont les champions du hockey junior B du Nouveau-Brunswick, ayant éliminé les Koyotes de Kent en six parties dans la finale. Les membres de l’équipe ont bien célébré avec la bannière et le trophée du championnat. Les joueurs sont les gardiens Zach Robichaud et Julien Landry; les défenseurs Louis-Joseph Vachon, Max LeBlanc, Nathan Denton, Jacob Cormier, Alexis LeBlanc, Tyler LeBlanc, Jacob MacAdam; et les avants Nicholas Bacso, Rémi Thériault, Jeremy LeBlanc, Pascal Dupuis, Patrik Landry, Alexandre Gallant, Justin Boudreau, Samuel Ingersoll, Joseph Thériault, Philippe-Alexis Vachon, Samuel Savoie, MacKenzie Gray et Maxime Saulnier. Les entraineurs sont Kenny Brown, Denis Roy et Patrick Tardif avec les thérapeutes Carole Poirier et Véronique Cormier; le gérant de l’équipement, Gaétan Desprès et le directeur général, Louis Gaudet.

(N.A.L.) – Les Vito’s de Moncton ont eu leur revanche sur les Koyotes de Kent au hockey junior B du Nouveau-Brunswick en remportant le championnat, samedi soir à Cocagne.

«Cela fait du bien de gagner et c’est notre revanche contre les Koyotes qui nous avaient éliminés en six, en prolongation l’an dernier, a dit le capitaine des Vito’s, Philippe-Alexis Vachon, de Memramcook. Cela nous avait fait mal au cœur. C’est ma dernière saison junior et ma dernière chance pour le gros trophée. Cela a été un effort collectif. La victoire n’a pas été facile, on a pris une rapide avance dans la série et ils sont revenus. En bout de ligne, on a su remonter l’adversité et le tout a été un bel effort d’équipe.»

L’entraineur Kenny Brown a indiqué que le sentiment de la victoire était incroyable. «Les gars sont venus jouer cette partie avec un plan et ils l’ont suivi, a dit l’entraineur. Nous sommes les champions. Suivant la défaite de jeudi, on a modifié des choses et les gars ont accepté nos directives. Les entraineurs adjoints ont fait un bon travail. J’ai pris l’équipe à mi-saison en raison du travail du premier entraineur et les gars ont accepté cela. Ils ont fait ce que l’on leur a demandé. On va avoir de bons entrainements pour deux semaines afin de se préparer pour la Coupe Don Johnson.»

Selon l’attaquant, Patrik Landry, de Dieppe, «on a travaillé fort et fait face à l’adversité. J’ai passé de junior A (Commandos de Dieppe) à junior B cette année, c’est un calibre différent, mais j’ai bien aimé cela. On s’en va à la Coupe Don Johnson pour gagner. Il faudra de bons entrainements de tous et tout devrait bien aller.»

L’auteur du but des Koyotes, Vincent Savoie, avait le cœur gros suivant la partie, étant sa dernière au niveau junior. «C’est dur de perdre à ma dernière année, mais les Vito’s ont bien joué et il faut leur donner, a dit Savoie. C’est plate de perdre comme cela, on a bien joué pour nos partisans. Kent avait une bonne équipe avec de bons entraineurs et on s’est rendu en finale pour deux ans.»

L’entraineur Ken Therrien des Koyotes en était à sa dernière saison derrière le banc. «On a mal commencé la série en tirant de l’arrière 3 à 0, mais on est revenu. On n’a pas eu les rebondissements et c’était difficile de remonter. On a perdu notre meilleur joueur en première et cela a été un coup difficile à surmonter, ce soir. On était fatigué en troisième et on n’avait plus de momentum. Les Koyotes ont un bon programme avec beaucoup de jeunes qui seront de retour. L’avenir est prometteur et nos trois affiliés ont bien joué dans les séries. C’est notre avenir.»

Exprimez vous!

*