Les Vedettes et les Matadors champions

Normand A. Léger

Les Vedettes et les Matadors de l’école Mathieu-Martin ont remporté les grands honneurs de leur catégorie respective de la 44e Classique annuelle de hockey des écoles secondaires, lors des parties de championnat, dimanche au Centre Avenir de Moncton.

Dans la catégorie masculine 1, Alex Melanson y est allé d’une performance de deux buts et Christian Richard et Connor Vande Meerakker, un chacun, pour remporter une victoire serrée de 4 à 3, sur les Redmen de Riverview, Sydney, en Nouvelle-Écosse. Le gardien Jérémie LeBlanc s’est dépassé à quelques occasions pour inscrire la victoire. C’était la 9e victoire des Matadors à ce tournoi, la dernière étant en 2017.

En demi-finale, les Matadors ont blanchi les Cheetahs de Charles P. Allen, 4 à 0, dimanche matin. LeBlanc a inscrit le jeu blanc et les buteurs ont été Maxime Prillo, Miguel Beattie, Julien Hébert et Maxime Bastille. Riverview avait mis fin à l’aventure des Patriotes de Louis-J.-Robichaud, 2 à 1, dans l’autre demi-finale. Alexandre LeBlanc a marqué et le gardien était Samuel Lavoie dans la partie chaudement disputée. Les Patriotes ont mené 1 à 0, pour deux périodes et demi avant d’accorder deux buts en deux minutes, en troisième.

Selon le capitaine des Matadors, Christian Richard, le 9e championnat a été facile et difficile. «On a joué contre de bonnes équipes et on a bien performé. On a beaucoup lancé au filet et tout a bien été pour nous. C’est un travail d’équipe et tous ont donné l’effort nécessaire. Deux tournois gagnés en deux semaines, six parties gagnées ici, c’est une bonne réputation de gagner la classique et on a ajouté le 9e titre.»

L’entraineur adjoint des Matadors, Eric Laplante, était heureux des titres des Vedettes et des Matadors.  «C’est un plaisir de voir nos deux équipes l’emporter. Les filles l’ont réussi le premier et ensuite nous. On a travaillé fort, ce n’était pas une partie facile de gagner 4 à 3, dans la finale. On a connu des hauts et des bas, mais nos quatre lignes d’avant ont bien travaillé. On n’a pas manqué de jus, même si c’était notre deuxième partie de la journée. On avait encore de l’énergie et plus qu’eux à la fin. Deux titres en deux tournois, c’est satisfaisant, mais la route n’est pas finie, ce n’est que le début.»

Les Vedettes de Mathieu-Martin sont revenues de l’arrière pour marquer trois fois en troisième période et l’emporter 6 à 4, contre les Cavalières de Clément-Cormier dans la partie de championnat de la division féminine. Janelle Bastarache a mené l’offensive avec un doublé et les autres ont été l’œuvre de Michelle Brideau, Gabrielle Arseneau, Annie Melanson et Emma Allain. Nadia Hazgour était devant le filet. Chloé Gallant a inscrit le tour du chapeau et Monica Richard, un filet pour les Cavalières. Alexia Daigle était la gardienne. Le der- nier sacre des Vedettes était en 2005.

«Cela fait quatre ans que je joue avec les Vedettes et on n’a jamais gagné la classique, a dit la capitaine Mélissa LaPlante. Je me sens très bien, c’est un sentiment incroyable. On a travaillé fort en équipe, on a donné notre 100 pour cent et c’est merveilleux. Je ne peux pas demander mieux. On a commencé le tournoi avec de nouvelles lignes, on a travaillé ensemble et on s’est parlé sur le banc. On était optimiste et positive et cela nous a aidées. On n’a pas perdu de partie du tournoi. En finale, on était un peu nerveuse, mais c’est un bon sentiment d’avoir tout gagné et c’est le fun.»

Pour l’entraineuse des Vedettes, Julie LeBlanc, «c’est un premier titre depuis plusieurs années. Le tout a été un travail d’équipe, ce n’est pas un individu qui gagne. On perdait 3 à 1, en troisième et pour enlever la pression, on leur a dit d’avoir du fun et de jouer leur partie. Il y avait un sourire sur le banc et au début de la troisième, on a voulu modifier notre jeu parce que jouer en finale, c’est une partie bonis. On leur a dit amusez-vous. Il y a une grande rivalité entre les Cavalières et les Vedettes, ce sont deux équipes semblables et disciplinées. Il y a beaucoup de respect entre les deux équipes. C’est le fun de jouer contre elles.»

«On a sorti dur en première et baissé en deuxième, a dit l’entraineur des Cavalières, Daniel Richard. En troisième, on a revenu plus fort avec deux buts d’avance. Cependant, elles ont marqué deux buts rapides et c’était plus difficile pour nous. Leur offensive est difficile à arrêter avec leur talent, cela a été l’histoire du match. Elles ont été plus fortes à la fin. Il y aura d’autres tournois, comme celui de l’Université de Moncton dans deux semaines. On se reverra là.»

La finale masculine II a été remportée par l’équipe de la Nouvelle-Écosse, les Tigers d’East Hants avec un gain de 4 à 2, sur les Highlanders de Bernice MacNaughton. Colby Titus et Liam Llewellyn ont marqué pour les perdants et le gardien était Tommy Rollin.

Pour le capitaine des Highlanders, Cameron Burns, «la partie finale était intense. La différence a été que les Tigers avaient plus d’énergie à la fin. On était heureux de se rendre à la finale.»

 

Exprimez vous!

*