Les élèves de l’école Abbey-Landry de Memramcook continuent de récolter les fruits des partenariats communautaires

Octave LeBlanc

Le 28 septembre dernier, les élèves de l’école Abbey-Landry, de Memramcook ont eu l’occasion de rencontrer des personnes âgées de la communauté qui sont venues leur parler et leur montrer leurs talents.  Le projet Les Talents de che’nous de la Société culturelle de la Vallée de Memramcook est une occasion de répertorier et valoriser les talents qui se pratiquent moins de ces jours.

Ce fut une journée remplie de rencontres entre générations, où les jeunes ont eu la chance de voir les ainé.e.s leur démontrer leurs savoir-faire. De la peinture à la photographie en passant par la musique, le tournage de bois, le tricot, la généalogie et la danse, le hookage pour ne nommer que ceux-là, les talents étaient bien remarquables.  Il y a eu plusieurs beaux moments tout au long de la journée entre générations, entre un jeune de cinq ans et une madame de 102 ans qui lui montrait les mitaines qu’elle avait brochées. Ce fut une première de plusieurs rencontres communautaires dans le cadre de ce projet. Tous les jeunes de l’école ont visité les kiosques installés au gymnase et l’activité était aussi ouverte à la communauté. Un lancement réussi pour les Talents de che’nous!

De plus, cette même journée, en partenariat avec le Conseil provincial des sociétés culturelles, et l’école Abbey-Landry, la Société culturelle de la Vallée de Memramcook présentait la cinéaste Ginette Pellerin aux jeunes de 6e à 8e années dans le cadre du projet Les écrans baladeurs. Une autre belle rencontre pour ces jeunes qui continuent de récolter les fruits des partenariats que l’école entretient avec les organismes communautaires.

Exprimez vous!

*