Les Cavalières toujours favorites au hockey féminin des écoles secondaires

Les leaders des équipes féminines de la Ligue de hockey de la Conférence de l’Est des écoles secondaires sont, en ordre habituel, Émilie Losier, Olympiennes; Danie Halloran, Patriotes; Karine Cormier, Patriotes; Madeleine Richard, Cavalières; Gabrielle Arsenault, Vedettes et Mélissa Laplante, Vedettes. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –La saison 2018-2019 de la Ligue de hockey féminine de la Conférence de l’Est des écoles secondaires présente ses premières parties en fin de semaine.

Les Vedettes de Mathieu-Martin vont visiter les Cavalières de Clément-Cormier, vendredi à 19h30 au Centre J.K. Irving. McNaughton et Trimble vont aussi se mesurer, vendredi, à 19h au Colisée de Moncton. Mathieu-Martin va jouer contre les Titans de Tantramar, samedi et les Cavalières vont visiter les Highlanders. La saison des Patriotes de Louis-J.-Robichaud débutera le dimanche 18 novembre, avec la visite des Highlanders, à 18h05 à l’aréna Festival.

Pour la capitaine Danie Hallaron des Patriotes, «l’équipe compte sur sa vitesse cette saison. On veut se qualifier pour le provincial. On a perdu en séries, l’an dernier. Il faudra travailler plus fort aux pratiques et parties et donner son 100 pour cent.» Karine Cormier des Patriotes a ajouté que «la formation veut se rendre le plus loin possible. On a plusieurs jeunes, on va s’amélio-rer et pratiquer souvent.»   Les deux sont des élèves de 12e année, donc à leur dernière année et elles souhaitent participer au tournoi provincial.

Les Vedettes de Mathieu- Martin n’ont pu remporter le championnat provincial l’an dernier. La capitaine Mélissa Laplante pense que ce sera différent cette année. «On va essayer de gagner, on veut la bannière, a dit l’athlète de 12e année. Le tout va commencer avec des victoires dans des tournois. On colle bien ensemble, on va finir cette année avec des victoires.» Il y cinq filles de retour, donc une équipe assez jeune et l’effort devra se manifester sur la glace. Les plus jeunes prennent la relève et augmentent le jeu d’un cran.    Gabrielle Arsenault est une autre joueuse des Vedettes qui croit aux chances des siennes. «Il y a trois ans que je joue et on n’a jamais gagné le provincial, a-t-elle ajouté. C’est ma dernière année et j’aimerais bien accomplir un tournoi provincial en championne. Il faudra un effort d’équipe et mélanger le talent individuel comme un tout; jouer seule ne donne pas grand-chose. Ensemble, on va s’y rendre.»

Madeleine Richard, des   Cavalières de Clément-Cormier, affirme que son équipe sera encore au sommet cette saison parce «qu’on a une équipe plus forte que lors des dernières années. Il y a une belle chimie entre les joueuses avec de  bonnes jeunes et des vétérantes. On a hâte à la saison.» L’élève de 12e année indique bien vouloir terminer sa carrière avec un autre titre provincial, comme le printemps dernier.

L’école L’Odyssée n’a pas d’équipe dans le circuit pour une deuxième année de suite. La formation va disputer des parties hors-concours et participer à des tournois.

Exprimez vous!

*