Le conseiller de Grand-Barachois remet le processus de sélection en question

«Ça nous prend le meilleur greffier. C’est notre chance» – André Bourque

Charles-Philippe Dray

Un des conseillers de Grand-Barachois, André Bourque, a exprimé son désaccord en ce qui a trait au processus de sélection du poste à combler à la direction générale de la Communauté rurale Beaubassin-est, en fin de réunion publique, le 27 février dernier.

Bourque n’est pas passé par quatre chemins pour dénoncer la situation. Il a remis sa démission du comité du personnel et a expliqué sa décision, à la fin d’une réunion houleuse à laquelle de nombreux citoyens étaient rassemblés.

«Je ne suis pas du tout d’accord avec la façon dont nous nous y prenons. On dirait que l’on ne cherche pas à obtenir un bon candidat, a-t-il déclaré. Il faut sauter sur l’occasion. C’est notre chance. Et la façon de faire, c’est de faire comme toutes les municipalités qui se tiennent et d’embaucher une firme spécialisée qui sera chargée de nous trouver le meilleur candidat qualifié.»

La direction générale de la municipalité est comblée par intérim depuis la démission de Christine LeBlanc, en décembre dernier. Yves Léger l’avait remplacé l’année dernière, alors qu’elle était en congé de maternité.

Les intéressés au poste avaient jusqu’au 31 janvier dernier pour appliquer en informant la conseillère actuelle de Boudreau-Ouest, Sophie Landry. Cette dernière a confirmé que le choix du candidat n’est pas encore fait.

Michelle Gallant-Richards, également conseillère de Grand-Barachois, remplacera André Bourque au sein du Comité du personnel.

Un Pow-Wow dans la région?

   L’avocate Paryse Suddith, présidente des Productions et Services juridiques de la Vieille Rivière Inc. est venu faire une présentation au conseil de ville.

L’organisme à but non lucratif représenté par Mme Suddith travaille avec les Acadiens dans la préservation, la protection, et la promotion de leur savoir traditionnel et leurs expressions culturelles traditionnelles.

La demande a été faite pour que la CRBe contribue à l’organisme, pour, notamment, organiser des événements divers pour faire la promotion de la diversité et de l’identité autochtone. Le principal événement que l’organisme aimerait voir se concrétiser serait un Pow Wow d’amitié Mi’kmaq-Acadien et une conférence sur l’histoire des relations entre les Mi’kmaq et les Acadiens, dans le cadre du Congrès mondial acadien 2019.

Le conseil de la CRBe s’est entendu pour «travailler en collaboration avec l’organisme».

En bref… Le conseil s’est entendu sur l’octroi de 1000$ comme contribution supplémentaire au Carnaval Boule de neige 2018… Une somme de 250$ a également été remise à la Salle Grand-Barachois pour l’utilisation du terrain de stationnement pour les visites de l’Éco-dépôt mobile pendant l’année 2018… Michael Chadwick, président du Comité de direction de Vision H20, est venu faire une présentation sur la Conférence pour la protection et la restauration des zones côtières du Détroit de Northumberland, colloque qui aura lieu le 23 avril prochain, au Centre multifonctionnel de Shédiac. Le conseil s’est entendu pour suggérer aux organisateurs d’appliquer pour une subvention de la ville afin de les aider à la tenue de l’événement durant lequel on discutera, notamment, du problème de pollution des zones côtières des environs… Le lendemain de la réunion haute en couleurs, L’Acadie Nouvelle a confirmé que le maire Ronnie Duguay sera accusé, après une longue enquête de la GRC, «pour avoir omis de se déclarer en situation de conflit d’intérêts à deux reprises». Il devra répondre aux accusations le 22 mars prochain. Selon toutes vraisemblances, le maire Duguay compte plaider non coupable… La prochaine réunion publique aura lieu le 20 mars.

Exprimez vous!

*