Le Carnaval de Grande-Digue connaît un franc succès

carnavalgd

(CL) – «Le Carnaval de Grande-Digue a été un franc succès sur toute la ligne, de dire Arthur Gauvin, président du comité organisateur. Nous avons eu une participation record tout au long de la semaine. Beaucoup de gens de l’extérieur sont venus nous voir et ce fut agréable.

«Malgré le fait qu’il n’y avait pas beaucoup de neige, ajoute-t-il, nous avons tout de même pu avoir quelques activités à l’extérieur. Lors de la journée familiale nous avons eu la glissade sur neige avec tube et une balade sur la baie de Shédiac pour une démonstration de filet commercial pour pêcher l’éperlan (box nets). Plusieurs centaines d’éperlans ont été pêchés devant les yeux émerveillés des petits et de leurs parents.

Fééli Tout a su séduire une salle comble de jeunes avec ses contes magnifiques. Les enfants plus âgés ont pu jouer à l’intérieur à la guerre des tuques en se lançant entre eux des balles de neige… en laine! Fricot, hot dog et chocolat chaud étaient au menu.

«Le déjeuner Western a été un autre succès alors qu’on a servi au-delà de 170 déjeuners, d’ajouter Aline Babineau, du comité organisateur. La participation augmente chaque année. Nous avions des petits kiosques dans la petite salle et beaucoup de gens y sont passés afin de recueillir de l’information pertinente.

«Le souper d’éperlan a aussi été un succès. La Wing Night avec Le Groupe M3 était aussi une très belle soirée avec une très belle ambiance. Les gens ont bien dansé et ont dégusté de bonnes Wings et des Nachos préparés par le chef Michel Poirier, le tout fut un gros succès, d’ajouter Aline Babineau.»

«Un grand nombre de bénévoles ont assuré la bonne marche de toutes les activités, d’ajouter M. Gauvin. Un tel événement ne serait pas possible sans eux et je veux les remercier bien sincèrement.»

Lors de la clôture du carnaval, on a passé le flambeau au conseil étudiant de l’école Grande Digue, qui débutait son carnaval le lundi suivant.

«Le carnaval est devenu un vrai régal pour toutes les générations, de conclure M. Gauvin, et on se donne rendez-vous à l’an prochain.»

Exprimez vous!

*