Le 23e Gala de la Saint-Valentin recueille 95 000$ au profit des patients du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont

Dans la photo, de gauche à droite : Lucie Roy et Annie LeBouthillier, membres du comité organisateur; Dennis Abud, président du comité organisateur; Chantal Saumure, membre du comité organisateur; Johanne Roy, Réseau de santé Vitalité; Réjean Després, Banque Nationale; Marc Lanteigne, Paul LeBlanc et Ray Roberge, membres du comité organisateur. (Photo : Gracieuseté)

Dans la photo, de gauche à droite : Lucie Roy et Annie LeBouthillier, membres du comité organisateur; Dennis Abud, président du comité organisateur; Chantal Saumure, membre du comité organisateur; Johanne Roy, Réseau de santé Vitalité; Réjean Després, Banque Nationale; Marc Lanteigne, Paul LeBlanc et Ray Roberge, membres du comité organisateur. (Photo : Gracieuseté)

Le 23e Gala de la Saint-Valentin de la Fondation CHU Dumont, présenté par la Banque Nationale, a encore une fois connu un succès remarquable, permettant d’amasser 95 000$ pour l’amélioration des soins au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton.

Le Gala de la Saint-Valentin, qui se tenait au Delta Beauséjour de Moncton, est un des événements de marque de la Fondation CHU Dumont. Chaque année, les recettes de la soirée sont investies dans l’amélioration des soins et des services de santé offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. Cette année, les fonds amassés viendront appuyer trois secteurs de l’hôpital : le service de néphrologie, le bloc opératoire et le service d’urologie.

«Le patient reçoit actuellement ses traitements d’hémodialyse à l’hôpital à raison d’un minimum de trois fois par semaine, de dire la Dre Kathy Ferguson, chef du Service de néphrologie. Chaque traitement est d’une durée habituelle de quatre heures; ce qui n’est pas évident pour certains patients – ceux qui travaillent à temps plein par exemple. L’objectif de notre projet, c’est de permettre à certains patients de recevoir leurs traitements à domicile. Une part des recettes du 23e Gala de la Saint-Valentin sera utilisée pour faire l’achat d’appareils qui permettront de transférer ces patients à domicile, et nous sommes très reconnaissants pour l’appui reçu lors de cette soirée.»

Le 23e Gala de la Saint-Valentin a attiré plus de 500 convives. Lors de cette soirée riche en gastronomie et en musique, les participants ont eu droit à un souper gastronomique quatre services, préparé par le chef cuisinier exécutif du Delta Beauséjour, Stefan Müller. La soirée a été couronnée par une fête après-gala, mettant en vedette le groupe Nine Mile River.

Les invités ont aussi eu l’occasion de participer à un encan silencieux et à un encan en direct, afin de courir la chance de remporter un des nombreux prix.

«Le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont compte sur l’appui de la Fondation CHU Dumont pour maintenir son niveau d’excellence en ce qui concerne les services de santé qui y sont offerts, explique le Dr Martin Robichaud, directeur médical au CHU Dumont. Grâce au Gala de la Saint-Valentin, nous serons en mesure d’appuyer l’amélioration des soins dans trois secteurs de notre hôpital. Je remercie sincèrement ceux et celles qui ont participé à cet événement de marque.»

«La Banque Nationale est fière de commanditer le Gala de la Saint-Valentin depuis 1995, de dire Réjean Després, vice-président – particuliers et entreprises à la Banque Nationale. Une des priorités de notre organisation est d’appuyer activement le développement économique et social des communautés qu’elle dessert et toute communauté où il fait bon vivre doit permettre l’accès à des soins et services de santé de qualité. C’est pourquoi nous sommes fiers de poursuivre notre partenariat avec la Fondation CHU Dumont.»

Pour sa part, le président du Conseil d’administration de la Fondation CHU Dumont, René Collette, se dit très reconnaissant de l’appui continu du public envers les activités de la Fondation.

«Nous sommes choyés de pouvoir compter sur l’appui de la population pour des événements comme le Gala de la Saint-Valentin, affirme-t-il. Je pense que les gens comprennent bien l’impact majeur de leur participation à une telle activité. Les retombées sont claires et évidentes. Grâce à la générosité des participants et des commanditaires, notre Centre hospitalier sera en mesure d’aller de l’avant avec trois projets prioritaires. Les invités au Gala de la Saint-Valentin et les partenaires de l’événement peuvent être fiers d’avoir contribué concrètement à l’amélioration des soins offerts au CHU Dumont!»

Exprimez vous!

*