L’annexion d’une partie du territoire de Scoudouc pose un problème aux résidents des rues Pellerin et Alléluia

Gilles Haché

Des résidents des rues Pellerin et Alléluia étaient présents à la réunion du conseil municipal de Shédiac, lundi soir, pour leur indiquer que l’annexion leur causait des problèmes.

Pour les propriétaires, le nouveau rezonage rural demande que leurs propriétés doivent avoir une superficie de cinq acres au lieu d’une acre sous l’ancienne formule. La plupart ont des camps sur leur terrain et trouvent que la superficie demandée est beaucoup trop grande. Une superficie d’une acre est amplement grande pour y ériger un camp ou un petit chalet soulignent les résidents.

Le problème rencontré par les résidents de la rue Alléluia est tout autre. Étant donné que la rue est privée, il n’est pas possible d’avoir un permis de construction. Pour avoir un permis de construction il faut avoir accès à un chemin public et il faut avoir les services d’eau et d’égout selon les nouvelles normes.

Le conseil a mandaté les urbanistes de la Commission des services régionaux de proposer des solutions. Le conseil se dit sensible aux demandes des citoyens et tentera si possible d’y répondre.

Une nouvelle rue sera développée près du poste de la GRC à partir du chemin Ohio. Cette rue rejoindra éventuellement la rue Monique et la rue Breaux Bridge.

Un contrat 1,926 million a été octroyé pour la construction de la Phase II de la rue Chesley. Les travaux débuteront en juin et ne dérangeront pas la circulation.

Exprimez vous!

*