La province reconnaît la première collectivité amie des aînés

Moncton est la première collectivité amie des aînés du Nouveau-Brunswick puisqu’elle a réussi à établir des politiques et à fournir des services qui font la promotion du   vieillissement en santé et du mieux-être. Dans l’ordre habituel : une membre du comité consultatif des aînés de la Ville de Moncton, Lorraine Leclaire; la députée de Moncton-Est, Monique LeBlanc; la ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Lisa Harris; la mairesse de Moncton, Dawn Arnold; le vice-président du comité consultatif, Rupert Tingley; et la présidente du comité consultatif, Louise Gilbert. (Photo : Gracieuseté)

Moncton est la première collectivité amie des aînés du Nouveau-Brunswick puisqu’elle a réussi à établir des politiques et à fournir des services qui font la promotion du   vieillissement en santé et du mieux-être. Dans l’ordre habituel : une membre du comité consultatif des aînés de la Ville de Moncton, Lorraine Leclaire; la députée de Moncton-Est, Monique LeBlanc; la ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Lisa Harris; la mairesse de Moncton, Dawn Arnold; le vice-président du comité consultatif, Rupert Tingley; et la présidente du comité consultatif, Louise Gilbert. (Photo : Gracieuseté)

(GNB) – Moncton est la première collectivité amie des aînés du Nouveau-Brunswick puisqu’elle a réussi à établir des politiques et à fournir des services qui font la promotion du vieillissement en santé et du mieux-être.

Le Programme de reconnaissance des collectivités amies des aînés du gouvernement provincial a été créé pour encourager les collectivités à prendre des mesures durables pour faciliter la vie des aînés. Ce prix souligne la réussite de municipalités du Nouveau-Brunswick dans la mise en place de politiques et de services favorisant le vieillissement en santé et le mieux-être.

Au total, 21 autres collectivités du Nouveau-Brunswick sont en voie de devenir amies des aînés.

«Les aînés apportent une grande contribution aux communautés dans lesquelles ils vivent. Il est inspirant de voir que ces municipalités, entre autres, travaillent fort afin d’offrir aux aînés des environnements physiques et sociaux positifs», a déclaré la ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Lisa Harris. «Votre gouvernement est fier du dévouement dont ces localités ont fait preuve pour devenir amies des aînés et j’encourage les autres à continuer à suivre leur exemple.»

Pour obtenir cette reconnaissance, les collectivités doivent franchir quatre étapes fondées par l’Organisation mondiale de la Santé. Ces étapes reposent sur l’engagement communautaire et l’adoption de mesures durables.

Les quatre étapes sont : l’adoption d’une résolution par le gouvernement local; l’établissement d’un comité ami des aînés dans la collectivité; la réalisation d’une évaluation des services offerts aux aînés par la collectivité; et l’élaboration et la mise en place d’un plan d’action.

«Moncton a toujours été fière d’être la meilleure ville où vivre, travailler, apprendre et se divertir pour tous ses résidents», a affirmé la mairesse de Moncton, Dawn Arnold. «Nous vieillissons tous; il est donc important de s’assurer que les adultes plus âgés trouvent à leur disposition de nombreux programmes et installations. Nous sommes honorés d’avoir obtenu cette reconnaissance et nous poursuivons nos efforts en vue d’être un modèle de création d’un climat propice pour notre population aînée.»

De plus amples renseignements sur le Programme de reconnaissance des collectivités amies des aînés sont disponibles sur le site du Mouvement du mieux-être. La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a lieu du 1er au 7 octobre.

Le Programme de reconnaissance des collectivités amies des aînés est une initiative qui découle de la stratégie D’abord chez soi et qui fonctionne en harmonie avec Se tenir ensemble : Une stratégie sur le vieillissement pour le Nouveau-Brunswick et le Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles.

Exprimez vous!

*