La délégation du Sud-est s’est encore dépassée

La formation du Sud-est (école L’Odyssée), championne au frisbee ultime. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –La chef de mission de la délégation Sud-est s’est dite heureuse de la performance des siens lors de la 39e Finale des Jeux de l’Acadie, qui ont pris fin dimanche, à Miramichi.

«Nous avions de nouvelles équipes qui nous ont surpris, a dit Monique Bourque, à son retour de la finale. Nous avons connu une très belle semaine comme délégation. Nos jeunes se sont très bien comportés et les gens ont souvent fait cette remarque lors des quatre journées de compétitions. On avait plusieurs jeunes qui ont vécu une première expérience aux jeux et nous sommes très satisfaits de leur performance. Nos vétérans ont aussi très bien répondu. Tous nos jeunes ont pratiqué fort et étaient bien préparés.»

L’équipe de mini handball de l’école Sainte-Anne de Fredericton a remporté une première bannière des jeux dans cette discipline depuis bien des années. Les jeunes étaient très motivés et se sont renommés l’équipe de «gros handball» pour ne pas faire référence à mini. L’équipe de mission prendra quelques semaines de repos avant de débuter la planification de la 40e Finale, qui se déroulera à Grand-Sault, en juin 2019. La première tranche des jeux régionaux du Sud-est se tiendra en octobre avec le vélo et le soccer.

La formation féminine de soccer a raflé la médaille d’or, mais l’équipe de Mathieu Léger n’a pas chômé et est revenue de l’arrière pour l’emporter en tirs de barrage, suivant une période de prolongation.

Selon l’entraineur, Mathieu Léger «le match a été très serré. Avant la partie, j’ai dit à mes joueuses qu’on ne devait pas donner un pouce à notre adversaire. Toutes les 16 joueuses se devaient d’entrer dans le match et tout donner. Avec l’intensité du jeu et la chaleur, en plus d’avoir disputé six rencontres en trois jours, chacune se devait de contribuer. La gardienne Talia Gagnon est l’une des meilleures gardiennes acadiennes et au Canada et on a misé sur elle. On a joué sur la défensive parce que leur attaque était bonne.»

La gardienne Talia Gagnon a été superbe lors des tirs de pénalités. «Je regarde leurs yeux pour voir où ils regardent en premier et je prends ma décision à ce moment pour tenter d’arrêter le ballon.» Elle a réussi cinq arrêts en tirs de pénalités, dont quatre en tirs de barrage. Elle évolue avec Soccer Dieppe et l’Équipe du Nouveau-Brunswick qui est au tournoi atlantique, cette semaine à Terre-Neuve et Labrador. «C’était un match stressant, mais j’aime cela et ça me motive.»

Exprimez vous!

*