La Course Xtrême de patinage est présentée à Memramcook

 Contre vents et marées, la première édition de la Course Xtrême de patinage a été présentée, samedi, dans la Vallée de Memramcook. Employés et bénévoles ont travaillé d’arrache-pied pendant des semaines afin de rendre l’événement possible. Jusqu’à la dernière minute, Dame Nature a fait des siennes et les qualifications ont eu lieu dans un froid glacial. Soixante concurrents ont participé à la course et nous en apercevons quelques-uns sur la photo.   (Photo : Paul Girouard)

Contre vents et marées, la première édition de la Course Xtrême de patinage a été présentée, samedi, dans la Vallée de Memramcook. Employés et bénévoles ont travaillé d’arrache-pied pendant des semaines afin de rendre l’événement possible. Jusqu’à la dernière minute, Dame Nature a fait des siennes et les qualifications ont eu lieu dans un froid glacial. Soixante concurrents ont participé à la course et nous en apercevons quelques-uns sur la photo.   (Photo : Paul Girouard)

Bruno Richard et Karine Roy sont les plus rapides à Memramcook

Bruno Richard, de Dieppe et Karine Roy, de Petit-Rocher, ont dominé les descentes de la première édition de la Course Xtrême de patinage présentée derrière l’Institut de Memramcook, samedi dans la belle vallée.

Les organisateurs ont profité de la baisse rapide de la température, dans la nuit de vendredi à samedi pour refaire la glace sur la piste de descente de 250 m. Les courses préliminaires de vendredi soir ont été remises à samedi matin en raison de la température douce de vendredi, qui avait abimé la piste. Richard avait été le premier à s’élancer contre Francis Boudreau, de Beresford et Mike Tremblay, de Montmagny, Québec, qui ont terminé 2e et 3e respectivement. Roy a devancé de peu son ancienne copine des Aigles Bleues au hockey, Marie-Pier Arsenault, de Bonaventure et Jocelyn LeBlanc, de Moncton.

Il y avait 48 hommes et 12 femmes au départ du haut de la piste pour se rendre en bas le plus rapidement possible, en passant par-dessus des obstacles, de petites collines de glace, des virages à 90 degrés et autres. Plus de 300 spectateurs étaient au rendez-vous samedi soir lors des finales et une centaine dans la matinée, pour les descentes de qualifications, dans le froid glacial. Les concurrents amateurs étaient originaires du Canada Atlantique, du Québec et du Maine.

Bathurst avait été l’hôte de trois courses, incluant la Coupe Riders parrainée par Red Bull avant d’abandonner le projet. Celle de l’an dernier a été annulée en raison de la température trop chaude et la piste qui avait fondue. À Memramcook, le gazon était encore vert dimanche dernier et les employés et bénévoles ont travaillé d’arrache pieds, vendredi soir, pour remettre la piste en place. Les gens ont apprécié l’activité et le conseil municipal devra décider s’il poursuivra l’aventure l’an prochain. Dame nature n’a pas collaboré de la semaine pour finaliser la piste pour la descente.

Les organisateurs se sont dits heureux de l’activité qui marquait la première semaine du Carnaval du Village de Memramcook.

 

Exprimez vous!

*