La 22e FrancoFête en Acadie promet

François Albert annonce la programmation de la 22e FrancoFête en Acadie. (Photo: Normand A. Léger)

(N.A.L.) –La 22e édition de la FrancoFête en Acadie à Dieppe se tiendra à compter de mardi prochain dans la région de Dieppe, soit du 6 au 11 novembre, avec la présentation d’une multitude de spectacles et vitrines.

Plus de 500 délégués sont attendus en plus des artistes francophones d’ici et d’ailleurs qui proposeront des extraits de spectacle au public et aux délégués de l’industrie. Près de 50 vitrines permettront de découvrir du nouveau matériel en chanson, en musique, en théâtre, en danse, en arts du cirque, en multiarts et en variété.

La majorité des activités se dérouleront à l’Hôtel Wingate de Dieppe, qui agit à titre d’hôte de l’événement. Il y en aura également à la salle La Caserne du Centre des arts et de la culture de Dieppe, au pavillon Jeanne-de-Valois de l’Université de Moncton et au Théâtre Capitol de Moncton.

C’est sous le thème «Une foule de rencontres» que l’activité est organisée. Il y aura ateliers de développement professionnel et des occasions de réseautage et d’échanges. Les gens proviennent de l’Acadie, de la francophonie canadienne, du Québec et de l’extérieur du Canada.

L’intégrale de la nouvelle pièce de théâtre «Les préliminaires» du jeune dramaturge Xavier Lord-Giroux, de Dieppe, lancera les activités, au Centre des arts de Dieppe, dès 19h30. «C’est une pièce que j’ai mis en lecture et c’est la première fois qu’elle sera présentée sur scène avec comédiens et effets, a dit le jeune Xavier Lord-Giroux. C’est le premier spectacle de la FrancoFête, donc cela me place beaucoup de pression. La pièce parle de la sexualité et des gens autour de moi qui m’ont inspiré des personnages. Les gens entendront leurs discours et actions autour du sexe et le tout se passe dans la ville de Fredericton. Il y a quatre comédiens et je m’occupe de la narration et de la mise en scène. Elle dure environ une heure et 10 minutes. Je suis excité en voyant les grands noms d’artistes présents à la FrancoFête. La barre est haute et j’espère que les gens viendront la voir.»

Une première série de vitrines grand public aura lieu mercredi prochain, de 14h30 à 16h30 au Centre des arts et de la culture de Dieppe avec l’extrait théâtral «J’taime encore» (production Écoumène), le chanteur québécois Marc-Antoine Beaudoin, la chanteuse franco-ontarienne, Céleste Lévis et la formation fusion-folk de l’Ouest canadien, Early Spirit. Des vitrines en chanson et en musique avec Les fils du facteur et Marc à Paul à Jos sont à l’horaire de 22h30 à 23h45 toujours dans la salle La Caserne.

François Albert est le président de RADART. «La FrancoFête présente plusieurs cours, ateliers, spectacles, vitrines, pièces de théâtre; il y tellement de choses qui se suivent, a dit François Albert. On invite les gens d’examiner la programmation pour en connaître davantage. Les gens pourront découvrir des artistes et revoir ceux qu’on connait. On attend environ 500 délégués de l’Atlantique, d’un peu partout au Canada et de l’étranger en plus de centaines de gens qui assisteront aux spectacles.»

Les activités du matin touchent d’habitudes les ateliers de formation, les conférences, les échanges et les discussions. Le reste de la journée permet aux délégués d’assister aux  vitrines, jusqu’à tard en soirée. Les acheteurs viennent découvrir des artistes et leurs produits, comme les disques et les spectacles. La nouveauté cette année est la nouvelle formule du cercle SOCAN avec Guillaume Arsenault et Caroline Savoie, vendredi soir. C’est un plateau double sur la scène du Théâtre Capitol de Moncton. Chaque artiste aura 30 minutes sur la scène, un format qui convient aux normes actuelles de l’industrie. Une série de vitrines en chanson suivra.

«On est très content et on a hâte de vivre la 22e FrancoFête, a ajouté François Albert. Les diffuseurs des diverses communauté viennent ici pour bâtir leur programmation de l’année suivante. Ils débutent le squelette pour la programmation de l’année suivante et poursuivent les discussions pour plusieurs mois. La majorité des artistes sont de l’Acadie.»

Parmi les artistes qui monteront sur scène, on retrouve Sara Dufour, Christine Melanson, The Lost Fingers, les Productions Dansencorps, Joseph Edgar, Jalianne Li (en danse) ainsi que les artistes du cirque de L’Aubergine. On peut consulter l’horaire complet au www.francofete.com.

Le volet international accueillera une quinzaine de délégués internationaux. Leur présence permet aux artistes acadiens de se faire connaître, entre autres, en Europe. La FrancoFête en Acadie est le moment tout désigné pour souligner l’excellent travail des diffuseurs-membres de RADARTS. La remise des prix RADARTS 2017-2018 aura lieu le jeudi 8 et le vendredi 9 novembre, au Théâtre Capitol. C’est au cours du banquet de clôture du samedi 10 novembre que seront remis de nombreux prix aux artistes acadiens s’étant démarqués pendant la semaine.

On peut se procurer des billets pour les spectacles au Théâtre Capitol (811, rue Main), Université de Moncton (Centre étudiant), théâtre l’Escaouette (170, rue Botsford), Centre des arts et de la culture de Dieppe (331, av. Acadie) et Monument-Lefebvre (480, rue Centrale, Memramcook).

La FrancoFête en Acadie est produite chaque année par l’équipe de RADARTS Inc. (Le Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène).

Exprimez vous!

*